Journal quotidien finance, innovation, crypto, blockchain, token, ICO daily news
Financial Year Financial Year
Finance, innovation & cryptofinance daily news
 
 
 


              



Oui à la French Tech avec Medtech Grand Besançon Bourgogne Franche-Comté


La mise en place de Réseaux thématiques French Tech a pour ambition de structurer et favoriser le développement d’écosystèmes de startups en régions en les invitant à concentrer leurs efforts sur une thématique.



Oui à la French Tech avec Medtech Grand Besançon Bourgogne Franche-Comté



Elle permettra de fédérer l’ensemble des écosystèmes actifs sur une thématique au sein d’un même réseau national tout en partageant une ambition commune à l’international.
Dans la région, et tout particulièrement dans le Grand Besançon, c’est tout naturellement, que la candidature des startups s’est portée sur les technologies médicales et les medtech.

La candidature à la labellisation French Tech Medtech Grand Besançon–Bourgogne Franche-Comté a été déposée auprès du Ministère de l’Industrie le 11 avril dernier.

Une candidature portée par les startups qui élargissent le champ des possibles en santé

Du traitement optimisé des tumeurs par ultrasons aux microsystèmes embarqués pour le diagnostic des infections, des transfuseurs intelligents à la sonde optique pour le diagnostic des cancers de la peau, des nouvelles valves implantables aux médicaments de thérapies innovantes ainsi qu’à une toute nouvelle interface cerveau-ordinateur pour ceux qui ont perdu l’usage de la parole et des membres , les start-up, dont certaines sont devenues de solides PME ou ont intégré un groupe, font ici non seulement progresser la science au service du patient mais construisent aussi les bases de ce que sera la médecine du future. Grâce à leurs innovations, elles jouent un rôle structurant dans l’offre de soin. Elles contribuent de fait à l’évolution des pratiques, améliorant leur pertinence et permettant la réalisation d’économies pour la filière.

Aujourd’hui, ce sont 30 startups du médical qui se mobilisent pour la labellisation Medtech. À ce socle, s’ajoute un réseau de startups aux activités complémentaires et notamment celles du numérique. Au total, ce sont plus d’une centaine d’entreprises en croissance qui constituent un réseau actif et collaboratif pour dire Oui à la French Tech de la santé en Bourgogne Franche-Comté.

Une candidature qui fait sens avec la stratégie de développement pour le territoire

Les startups peuvent compter ici sur un véritable écosystème de l’innovation en santé capable de les accompagner, de stimuler leur croissance, du développement de leur projet jusqu’à la mise sur le marché de leurs dispositifs ou services.

Les Centres Hospitaliers Universitaires régionaux, les laboratoires de recherche spécialisés en biothérapie et innovations technologiques, l’Institut régional fédératif du cancer, le Pôle de compétitivité des microtechniques… sont autant de ressources pour accompagner l’émergence et la maturation des projets innovants des startups. Les jeunes pousses peuvent également profiter de l’important maillage d’entreprises qui développent déjà leurs activités pour le médical : sur le territoire concerné, près de 400 entreprises participent à l’essor de la production médicale mondiale.
En termes de ressources, elles ont la possibilité de s’appuyer sur un réseau de formation spécifique et notamment l’Institut supérieur d’ingénieurs qui est un des seuls en France à associer la triple culture médicale, microtechnique et réglementaire.
L’écosystème, c’est aussi toute une ingénierie d’accompagnement, aussi bien dans l’offre de locaux dédiés aux activités médicales sur TEMIS que dans les dispositifs de financement existants, comme Cap’Innovest, et déployés par les acteurs publics et privés (Fonds Régionaux, Business Angels Bourgogne et Franche-Comté, Sofinnova…).

Par ailleurs, le nouveau cluster santé Innov’Health, everything for life, marque émanant de la Commission du Pôle des microtechniques, associe d’ores et déjà de nombreux partenaires en Bourgogne Franche-Comté pour élargir le champ des possibles de la filière santé.

Des startups prometteuses disent oui

Parmi les start-ups MedTech du Grand Besançon déjà mobilisées pour la candidature, on peut citer des jeunes pousses très prometteuses : DTA Médical (traitements des grandes plaies), PERCIPIO ROBOTICS (micro-robotique), One Fit Médical (chirurgie orthopédique), ART Stent (périphériques coronaires biorésorbables), STEMCIS (ingénierie tissulaire et cellulaire), Cryonic Médical (cryogénie), Skinexigence (dermo-cosmétique), Proviskin (explant de peau), Cisteo, (dispositifs médicaux), Smaltis (bactériologie et biologie moléculaire), Miravas (traitement innovant de la maladie variqueuse), Nanosocure (risque infectieux en bloc opératoire)
Devenus de solides entreprises, Covalia - Groupe IDO IN, spécialisé en télémédecine ou encore ERDIL, logiciel d’analyse sont évidemment actives pour le portage du dossier.

http://www.investinbesancon.fr

Les médias du groupe Finyear

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 21 Avril 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear