Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



Où investir durant la crise du Coronavirus ?


Si la crise du Coronavirus est avant tout sanitaire, elle va avoir de terribles répercussions sur l’économie.



De nombreux pays prévoient déjà des récessions et de nombreuses entreprises vont devoir faire face à des problèmes financiers qui s’annoncent complexes. C’est toute l’économie en général qui va être affectée. Alors comment réagir lorsque l’on est un investisseur particulier ou un épargnant ? La première chose est de ne pas céder à la panique : si de nombreux secteurs sont touchés, il existe encore des solutions. On vous en dit plus.

La bourse, un pari incertain

Les cours de la bourse plongent et nous ne sommes probablement qu’au début d’une importante crise financière. Pourtant, certains vont être tentés de jouer le tout pour le tout. En investissant maintenant, c’est faire le pari que les cours vont remonter en visant un gros coup en bourse. Néanmoins, beaucoup d’incertitudes planent. D’une part, il est difficile de savoir combien de temps la crise sanitaire va durer. Il n’est pas impossible qu’une deuxième vague frappe la population. Si la crise sanitaire s’éternise, elle aura forcément un impact durable sur l’économie. D’autre part, il est difficile de savoir aujourd’hui comment les entreprises vont se remettre de cette crise. Nous ne sommes qu’au début et de nombreux secteurs risquent d’être très durement toucher. Ces incertitudes fragilisent la bourse et y investir aujourd’hui est un vrai pari, mais un pari risqué.

Les livrets épargne, une valeur sûre ?

Dans ces moments incertains, on peut être tenté de se tourner vers des valeurs sûres, des placements sans risque et dans ce cas on pense souvent aux livrets épargne. Que ce soit le livret A ou le livret de développement durable et solidaire (LDDS), ces livrets réglementés par l’Etat présentent l’avantage de pouvoir y placer son argent sans risque. Néanmoins, depuis janvier 2020, le taux d’intérêt y est de 0,5 %, sous le taux d’inflation donc, et cela ne devrait pas évoluer. De plus, il est difficile de prédire comment l’inflation va évoluer. Il ne serait pas étonnant de voir son taux augmenter davantage. Dès lors, ces placements rapporteraient très peu. Il en est de même pour les assurances vie qui devraient voir leurs taux stagner. Si l’inflation augmente, ces « investissements sûrs » pourraient se transformer en mauvaise opération financière.

Des solutions à l’étranger ?

Chaque pays n’a pas été touché de la même façon par la crise du Coronavirus et, par conséquent, les différentes économies nationales ne seront pas impactées de la même manière par la crise économique qui guette. Alors pourquoi ne pas investir à l’étranger ? C’est ce que propose la start-up allemande Raisin. Cette start-up a tissé un réseau de banques partenaires à travers l’Europe. Ces banques y proposent des livrets épargne et des comptes de dépôt à terme fonctionnant sur le même modèle que ce que l’on trouve en France. Ce sont donc des placements sans risque. L’avantage ? Les taux d’intérêts peuvent y être plus intéressants que chez nous, parfait pour obtenir un rendement au-dessus du taux d’inflation, une denrée rare par les temps qui courent. Selon l’évolution de la crise, il peut être intéressant de regarder comment évoluent les taux d’intérêt hors de nos frontières.

La crise sanitaire sera sans doute suivie par une crise économique. Les temps s’annoncent difficiles pour les investisseurs. L’évolution de la bourse sera incertaine et la possible augmentation du taux d’inflation pourrait fragiliser les investissements en France. Mais ce ne sera pas forcément le cas à l’étranger, certains pays pourraient s’en remettre mieux que d’autres. Alors surveillez comment la situation va évoluer chez nos voisins.



Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mardi 28 Avril 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News