Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



Memo Bank devient la première banque indépendante créée en France depuis 50 ans


Le nouvel établissement bancaire, fondé et financé par des entrepreneurs, avec l’appui d’institutionnels, ambitionne d’accompagner le développement et la numérisation des PME (1), en France et en Europe.



Memo Bank obtient le feu vert de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et de la Banque centrale européenne (BCE) pour lancer son offre spécialement conçue pour les PME. L’obtention de l’agrément d’établissement de crédit confirme la solidité de l’établissement bancaire et la pertinence des innovations qu’il souhaite apporter au marché des entreprises, grâce à son approche fondée sur la relation client et la technologie.

Memo Bank pourra ainsi proposer ses propres services de paiement, de dépôt et de crédit à sa future clientèle de PME.
La banque boucle à cette occasion une levée de fonds de 20 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels de long terme : les fonds d’investissement BlackFin Capital Partners, créé par les fondateurs de Fortuneo ; Daphni, déjà présent lors de la levée précédente ; ainsi que Bpifrance Investissement. Ce second tour de table inclut également Founders Future, venture studio créé par Marc Ménasé, et des entrepreneurs expérimentés, dont certains soutiennent Memo Bank depuis son premier tour de financement2. Tous sont animés par la même ambition : soutenir et accompagner les entreprises en croissance.

L’entreprise, auparavant connue sous le nom Margo, profite de son changement de statut pour dévoiler une nouvelle identité et afficher ses ambitions européennes sous une nouvelle marque : Memo Bank.

Une nouvelle banque indépendante : une première en France depuis 50 ans

Si de nouveaux acteurs bancaires indépendants se sont développés dans plusieurs pays européens, aucun projet n’avait encore vu le jour en France depuis 1970 (3). L’obtention d’un agrément d’établissement de crédit de plein exercice et la création d’une banque indépendante constituent donc une première en France depuis 50 ans.

« L’arrivée de Memo Bank sur le marché est un événement inédit, surtout si l’on considère que l’entreprise a été construite entièrement en partant de zéro, que ce soit sur les aspects réglementaires, opérationnels ou encore technologiques, pour répondre avec agilité à l’évolution des besoins des PME. » ajoute Jean-Daniel Guyot, président du directoire de Memo Bank.

Une banque pour soutenir la croissance et la transition numérique des PME

Alors que les entreprises françaises n’occupent que le 11e rang en Europe en matière de numérisation (4), Memo Bank a choisi de construire son offre autour de l’accompagnement et du financement de la transition numérique des PME en croissance.

Cette offre s’articulera autour de trois maîtres-mots : rapidité — dans le cadre de l’octroi d’un crédit ; transparence — dans la tarification des services ; et enfin efficacité — des outils et des conseils proposés.

« Comme l’a confirmé le début de crise liée au Covid-19, la banque reste le premier partenaire des PME. Ce contexte inédit a aussi mis en lumière une conviction forte que nous portons depuis l’origine du projet, à savoir qu’il est nécessaire d’approfondir ce lien pour accompagner la numérisation des entreprises et pour offrir des services bancaires simplifiés et pour une grande partie dématérialisés. » précise Jean-Daniel Guyot.

Une banque technologique animée par un réseau de banquiers de terrain

Pour parvenir à ses objectifs, Memo Bank a fait deux choix structurants : développer en interne son infrastructure technique et recruter une équipe de banquiers de terrain expérimentés.

La construction d’un Core Banking System à partir de zéro constitue une autre première d’envergure. Cette infrastructure de nouvelle génération permet à Memo Bank de sécuriser l’ensemble des données confiées par ses clients de bout en bout. Elle garantit un stockage des données au sein d’une source centralisée et non modifiable. Elle est conçue pour permettre des traitements en temps réel, offrir une fiabilité renforcée et surtout être évolutive pour accompagner les nouveaux besoins des clients.

Une équipe d’entrepreneurs et une gouvernance de haut rang

Jean-Daniel Guyot, Michel Galibert et Tristan Pontet ont fondé Memo Bank en avril 2017 après avoir développé ensemble Captain Train. Créé par Jean-Daniel Guyot en 2009, Michel Galibert et Tristan Pontet y étaient respectivement directeur produit et directeur financier.
Devenu premier distributeur indépendant de billets de train en Europe, Captain Train a été racheté par le groupe Trainline en avril 2016, une société cotée au London Stock Exchange depuis juin 2019.

Memo Bank s’appuie sur un conseil de surveillance composé de personnalités dotées d’une solide expérience dans le monde de la banque et de l’investissement. L’entreprise bénéficie ainsi de l’expertise de Jacques Veyrat, président d’Impala ; Gilles Denoyel, ancien directeur général délégué de HSBC France ; Paul Mizrahi, co-fondateur de Fortuneo et de BlackFin Capital Partners ; et Ronan Le Moal, ancien directeur général d’Arkéa.

« Alors que la tendance actuelle est au tout-numérique, j’ai été particulièrement séduit par la vision de Memo Bank. Cette idée de replacer la relation humaine au coeur de la relation bancaire pour mieux servir les PME est en parfaite adéquation avec ma vision de la banque. » explique Ronan Le Moal, président du conseil de surveillance de Memo Bank.

Disponible en avant-première dès la rentrée

Dès la rentrée, l’établissement accueillera un nombre limité de clients en avant-première et privilégiera les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 2 millions d’euros. L’offre sera ensuite ouverte progressivement à toutes les entreprises d’Île-de-France et de la région lyonnaise, puis sur le reste du territoire français. Pour les financements, Memo Bank proposera un processus d’octroi de crédit efficace et numérisé, à taux compétitif et avec un niveau ajusté de garanties pour financer tous types de projets, matériels et immatériels. Pour la gestion de trésorerie au quotidien, la nouvelle banque offrira un compte courant intuitif disponible sur ordinateur et mobile avec une tarification simple et transparente.

Memo Bank
Memo Bank est la première banque indépendante pour les entreprises, fondée et financée par des entrepreneurs. Son ambition : créer la structure financière sur laquelle les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent s’appuyer pour accélérer le développement de leur activité.

BlackFin Capital Partners
BlackFin est un fonds d’investissement européen créé par les fondateurs de Fortuneo et spécialisé dans les services financiers. BlackFin a investi dans plus d’une trentaine d’entreprises du secteur depuis 2010, à partir de ses stratégies d’investissements buy-out (fonds 1 de 220 M€ levés en 2011, fonds 2 de 400 M€ levés en 2016, fonds 3 de 985 M€ levés en 2019) et venture (fonds 1 de 180 M€ levés en 2018).

Daphni
Daphni est une société de capital-innovation qui investit dans des start-up numériques européennes ayant une ambition internationale et qui développent de nouveaux usages notamment dans le domaine de l’innovation positive (« Tech for Good »). Lancé en juin 2016, son premier fonds a notamment investi dans Agricool, Backmarket et Swile.

Founders Future
Lancé en 2018, Founders Future est le premier venture studio français créé par l’entrepreneur Marc Ménasé. Présent au capital de start-up prometteuses en France et en Europe, Founders Future investit dans des projets à impact qui transforment la société et participent à l’évolution des usages dans les secteurs de la banque et de l’assurance ; du travail ; du bien-être et de la santé ; de l’alimentaire ; et de la vente au détail.

Bpifrance
Les investissements en fonds propres de Bpifrance sont opérés par Bpifrance Investissement. Bpifrance finance les entreprises à chaque étape de leur développement, en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation, à l’international et dans leur activité export.
memo.bank


(1) Les PME, hors microentreprises, sont les entreprises qui occupent de 10 à 250 personnes et ont un chiffre d’affaires de 2 à 50 millions d’euros.
(2) Liste non exhaustive des entrepreneurs-investisseurs ayant participé au financement de Memo Bank depuis sa création : Alexandre Lebrun (Nuance, Wit.ai, Nabla), Alexis Bonillo (Zenly), Antoine Martin (Zenly), Didier Le Menestrel (La Financière de l’Échiquier), Eduardo Ronzano (KelDoc), Edward Lando (Misfits Market, Conduit), Franck Le Ouay (Criteo, Lifen), Grégory Pascal (Sensiolabs), Jacques Veyrat (Impala), Jacques-Antoine Granjon (veepee), Marc Simoncini (Meetic, Angell), Michaël Benabou (veepee), Nicolas Steegmann (Stupeflix), Oleg Tscheltzoff (Fotolia), Othmane Bouhlal (Kapten), Paulin Dementhon (Drivy), Pierre Valade (Sunrise, Jumbo), Rachel Delacour (Zendesk, Sweep.net), Sarah Meyohas (Artiste), Thibaud Elzière (Fotolia, eFounders), Thierry Petit (Showroomprivé), Xavier Niel (Iliad), Yan Hascoët (Kapten).
(3) Les banques indépendantes Edmond de Rothschild et Michel Inchauspé (BAMI) ont obtenu leur agrément bancaire en 1970. Tous les établissements de crédit apparus depuis ont toujours été adossés à des grands groupes établis — qu’ils soient publics, bancaires, comptables, assurantiels, automobiles ou issus de la grande distribution, ou issus du rachat d’une banque existante.
(4) Source : European Commission – Digital Economy and Society Index (DESI) 2020


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mercredi 24 Juin 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News