Corporate Finance News
              


Vendredi 12 Novembre 2021

Mailinblack intègre l’IA à sa technologie Secure Link pour analyser les liens contenus dans les emails


Mailinblack, la pépite française qui rend la cybersécurité accessible à toutes les organisations, annonce l’intégration de l’Intelligence Artificielle (IA) à Secure Link, sa solution d’analyse des liens contenus dans les emails.



Celle-ci permet d’anticiper 78% des liens qui seront malveillants grâce à une analyse plus poussée des URL. Ce renforcement de la sécurisation des emails est essentiel pour les organisations alors que 90% des attaques par phishing impliquent une erreur humaine.

Secure Link, technologie propriétaire développée par Mailinblack en 2020 offre une méthode de vérification en deux temps : une première étape de réécriture qui permet de vérifier la provenance du lien, de le tester et de le comparer à une base de données qui répertorie les liens malveillants ; une seconde étape qui, grâce à l’intelligence artificielle développée par les équipes Mailinblack, intervient pour permettre une classification du lien en réalisant une analyse poussée du fond et de la forme de celui-ci.

L’IA pour mieux sécuriser les emails

L’Intelligence Artificielle intégrée à Secure Link est capable de réaliser une triple analyse d’un URL :
• une analyse morphologique qui recherche les caractères spéciaux utilisés et qui compare la taille des mots au sein du lien ;
• une analyse sémantique qui vérifie les combinaisons de mots qui reviennent régulièrement dans les liens malveillants ;
• une analyse de la page web vers laquelle dirige le lien contenu dans l’email notamment grâce à une comparaison des extensions de l’URL.

Une fois cette triple analyse réalisée au moment où l’utilisateur clique sur le lien, Secure Link dirige l’internaute vers la page souhaitée si lien s’avère bienveillant, ou l'avertit du danger grâce à une page dédiée s’il se révèle malveillant.

Contrairement aux outils de vérification de lien qui reposent uniquement sur une consultation des bases de données, l’Intelligence Artificielle intégrée à Secure Link permet une analyse plus poussée qui augmente de façon significative la sécurité des organisations. Les collaborateurs peuvent ainsi naviguer en toute sécurité et les organisations gagnent en sérénité. Un confort non négligeable quand on estime que 80% des cyberattaques transitent par email.

“La création de notre Lab IA en 2019 a permis aux équipes Mailinblack de développer davantage de technologies d’Intelligence Artificielle. L’innovation est au cœur de notre ADN et nous sommes fiers de pouvoir apporter des solutions nouvelles et toujours plus performantes à nos clients. L’internaute reste la cible de 99% des cyberattaques (Harvard Business Review) et l’apport de l’IA à notre technologie Secure Link augmente de 78% la protection au moment du clic”, conclut Thomas Kerjean, Directeur Général de Mailinblack.

A propos de Mailinblack :
Fondée en 2003, Mailinblack est la pépite française qui rend la cybersécurité accessible à toutes les organisations. Ses équipes, constituées de 70 collaborateurs basés à Marseille, conçoivent, développent et hébergent en France ses solutions de cybersécurité. Parmi elles, la solution Protect (protection de messagerie contre malware, phishing, ransomware, spam, scam...) ou encore l’outil de sensibilisation et de formation Phishing Coach, qui réduit de 70% les risques de cyberattaques. Lauréate du Grand Défi Cyber et forte de plus de quinze années d’expertise en sécurité, R&D et intelligence artificielle, Mailinblack recense aujourd’hui 1 million d’utilisateurs et 14 000 clients dans le secteur public et privé parmi lesquels OpenClassrooms, la ville de Lens, Grand Frais, Louis Roederer, le CHU de Toulouse, le Domaine national de Chambord, etc. Suite à la nomination de Thomas Kerjean en tant que Directeur Général, Mailinblack a levé 14 millions d’euros en avril 2019 pour accompagner son développement et intensifier sa R&D en Intelligence Artificielle.

------------------------------------------------------------------------

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.



dernières opinions & actus / latest opinions & news