Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



Les entreprises familiales européennes restent optimistes pour l’avenir


Selon le 3ème Baromètre KPMG des entreprises et groupes familiaux en partenariat avec ASMEP-ETI et le FBN France (Family Business Network) : dans un contexte économique incertain, les entreprises familiales européennes restent optimistes pour l’avenir & le recrutement et la fidélisation des talents : un défi majeur.



Sept entreprises familiales européennes sur dix se déclarent confiantes pour les six prochains mois

Les entreprises familiales européennes sont optimistes pour l’avenir : 70 % d’entre elles se disent confiantes au regard de la performance de leur groupe pour le prochain semestre (+16 pts par rapport à décembre 2013). Confirmant cette tendance, la part d’entre elles se déclarant pessimiste est en baisse (5 % contre 12 % en décembre 2013).

Dans le même temps, 54 % des entreprises familiales européennes font état d’une augmentation de leur chiffre d’affaires (+ 11 pts par rapport à décembre 2013) et 90 % d’entre elles indiquent avoir maintenu ou renforcé leurs effectifs au cours du premier semestre 2014 (+ 14 pts sur un an).

42 % des entreprises familiales en Europe se disent préoccupées par le recrutement de personnel qualifié

La baisse de la rentabilité et des marges reste la première préoccupation des dirigeants d’entreprise familiale en Europe (citée par 47 % d’entre eux, +9 pts par rapport à décembre 2013). Lors des précédentes éditions du Baromètre, ces derniers déclaraient avoir conscience du défi représenté par la difficulté à recruter du personnel qualifié. Ce sentiment se renforce en cette fin d’année. En effet, la chasse aux talents est le deuxième défi cité par les entreprises familiales (42 %, +19 pts sur 12 mois).

« Les entreprises familiales européennes se montrent optimismes, et ce, en dépit de la complexité de l’environnement économique dans lequel elles évoluent. Les dirigeants suivent cependant de très près leur niveau de marge et se montrent de plus en plus préoccupés par le recrutement et la fidélisation des talents qui, à moyen terme, pourrait les restreindre dans leur capacité à faire grandir leur entreprise » souligne Christophe Bernard, Associé KPMG, Responsable mondial du marché des entreprises familiales.

86 % des entreprises familiales européennes prévoient de réaliser des investissements stratégiques

Alors qu’un quart des dirigeants interrogés prévoit d’investir à l’international (25 %, -4 pts), l’investissement dans l’activité principale reste une priorité pour 54 % des répondants (+2 pts). Parmi les dirigeants ayant l’intention d’effectuer des investissements, 47 % envisagent de réaliser ces derniers sur leur marché domestique pour gagner des parts de marché.

Plus globalement, seules deux entreprises familiales européennes sur dix déclarent rencontrer des difficultés dans l’accès au financement (20 %, -31 pts). Le financement bancaire et l’autofinancement restent les formes de financement les plus utilisées pour les six prochains mois, respectivement citées par 47 % (+1 pt) et 28 % (-2 pts) de l’ensemble des dirigeants interrogés.

Méthodologie
Le Baromètre KPMG des entreprises familiales, réalisé en partenariat avec ASMEP-ETI et le FBN, porte sur un échantillon de 878 entreprises familiales membres de l’European Family Businesses dans 18 pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni.

KPMG France - kpmg.fr
ASMEP ETI - asmep-eti.fr
FBN (Family Business Network) - fbn-france.fr - fbn-i.org/


Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 10 Décembre 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos