Quotidien Fintech, Blocktech, New Finance / Daily News
              



Vendredi 22 Janvier 2021

Legaltech - la plateforme Lupl lève 14 millions de dollars


Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



La legaltech Lupl, créée par les cabinets d’avocats internationaux CMS, Cooley et Rajah & Tann, réalise une levée de fonds de 14 millions de dollars pour sa plateforme digitale collaborative dédiée aux professionnels du Droit

• Créée en 2020 par trois cabinets d’avocats internationaux emblématiques dont CMS, Lupl dépasse les 25 millions de dollars de financement et devient l’une des start-up du secteur des legal techs les plus importantes du marché

• Actuellement en phase de bêta test, Lupl fédère déjà plus de 10 000 avocats dans 100 pays et plus de 500 directions juridiques de sociétés réparties dans 50 pays

• Lupl renforce ses équipes avec la nomination de Jeff Green en qualité de CEO et le recrutement de nouveaux talents avec pour objectif un effectif de 75 collaborateurs d’ici la fin de l’année

• Lupl a signé un protocole d'accord avec le ministère de la Justice de Singapour afin d’accélérer la digitalisation du secteur juridique du pays

Après son lancement en mai 2020, la plateforme collaborative Lupl annonce aujourd’hui le succès de sa levée de fonds de 14 millions de dollars.

Incubée par trois cabinets d’avocats internationaux, CMS, Cooley et Rajah & Tann, Lupl bénéficie du support d’un comité consultatif composé de 16 directrices et directeurs juridiques appartenant à des multinationales de premier plan et des entreprises du secteur de la technologie à forte croissance, dont Orange, Airbnb, BHP et Deutsche Bank. Le groupe de cabinets d’avocats auprès desquels la plateforme est testée inclut Slaughter and May à Londres, Corrs Chambers Westgarth en Australie, Khaitan & Co en Inde et One Essex Court, l’un des principaux cabinets de barristers londoniens.

Lupl a pour but de synchroniser et de réunir, dans un espace dédié unique et sécurisé, l’ensemble des personnes, échanges, documents et données relatifs aux dossiers juridiques traités, afin de permettre aux cabinets d’avocats et aux directions juridiques de travailler conjointement et de manière plus efficace sur des questions complexes présentant des enjeux significatifs. Les fournisseurs de technologie du monde entier pourront procéder à son intégration grâce à des interfaces de programmation ouvertes (API).

Pierre-Sébastien Thill, Président de CMS, commente :
« Nous sommes très fiers de participer au développement de ce formidable projet qui entend révolutionner le mode de collaboration entre tous les acteurs du secteur juridique, pour le rendre plus efficace, plus agile et plus sécurisé. Lupl est une invitiative mondiale unique, tant par sa dimension technologique que par sa dimension collective qui fédère depuis sa création toutes les parties prenantes d’un même écosystème. »

Financement : Lupl a achevé, avec succès, une levée de fonds de 14 millions de dollars en vue de son lancement public en 2021. Cette levée de fonds vient s’ajouter aux près de 12 millions de dollars levés avant le lancement de la phase de bêta test, portant ainsi son financement global à plus de 25 millions, ce qui en fait l’une des start-up du secteur des legal techs les plus importantes du marché.

Développement : La plateforme est en phase de bêta test privé à l’échelle mondiale depuis mars 2020 auprès d’un groupe de cabinets d’avocats et de multinationales de premier plan. Ce groupe représente au total plus de 10 000 avocats dans une centaines de pays et territoires. Quelques 500 sociétés réparties dans plus de 50 pays figurent actuellement sur la liste d’attente de la version bêta.

Au cours du développement de la phase de bêta test, 36 mises à jour ont été effectuées et plusieurs centaines de fonctionnalités ajoutées en réponse aux commentaires des utilisateurs. Ces fonctionnalités incluent notamment un « Knowledge Hub » contenant des modèles de flux de travail reproductibles, ainsi qu’un tableau de bord de données et d’analyses juridiques.

La plateforme Lupl devrait être commercialisée au cours du deuxième trimestre 2021. Dans un premier temps l’attention sera surtout portée sur l’accélération de l’intégration des utilisateurs initiaux. Seront ensuite progressivement intégrés les directions juridiques et les cabinets d’avocats.

Partenariats : Plus de 100 partenariats sectoriels ont été conlus ou sont en cours de conclusion afin d’intégrer dans Lupl les outils utilisés à ce jour par les juristes d’entreprise et les avocats. Ces partenariats portent sur des outils de communication et de collaboration d’entreprise, des systèmes de gestion de documents, des outils de tarification et d’évaluation, des outils et des normes de données et d’analyse et des bibliothèques de contenus. De plus amples informations sur ces partenariats seront communiquées dans les mois à venir.

Équipe de direction : Lupl a renforcé son équipe de direction avec les nominations de Jeff Green en qualité de CEO, de Matt Pollins, en tant que directeur commercial et de Cheryl Wilson Griffin au poste de directrice de clientèle. Lupl prévoit de disposer d’une équipe de plus de 75 personnes avant la fin de l’année 2021.

Jeff Green rejoint Lupl après 30 années passées au sein de cabinets de conseil de premier plan au service de sociétés du secteur des technologies, de cabinets d’avocats, de directions juridiques et de nombreux autres clients. Il a également occupé des postes de direction au sein de sociétés publiques et privées.

Matt Pollins est un avocat spécialisé dans le secteur des technologies, médias et télécoms, ancien associé CMS dans la région Asie Pacifique. Cheryl Wilson Griffin a 18 années d’expérience dans le secteur des legal techs, elle est pécialisée notamment dans le déploiement et l’adoption de solutions technologiques de pointe dans le domaine du droit.

Jeff Green, nouveau PDG de Lupl, commente :
« La levée de 14 millions de dollars auprès de nos investisseurs reflète parfaitement l’incroyable engouement que Lupl suscite depuis maintenant neuf mois. Cette plateforme collaborative a le potentiel pour transformer le marché juridique pour tous ses acteurs. Je suis ravi de rejoindre l’équipe alors que nous achevons les dernières étapes de la phase de bêta test et nous préparons à un lancement public dans le courant de l’année 2021 ».

Matt Pollins, directeur commercial de Lupl, déclare :
« Pendant la phase de bêta test, nous avons été confortés par l’intérêt porté à notre plateforme collaborative sectorielle à destination des directions juridiques, des cabinets d’avocats et des prestataires du secteur technologique et du knowledge. C’est une expérience passionnante et je suis ravi d’être rejoint par Jeff et Cheryl alors que nous renforçons notre équipe mondiale en vue du lancement officiel en 2021 ».

À propos de CMS :
Fondé en 1999, CMS est un cabinet d’avocats intégré et multijuridictionnel qui propose un service complet de conseils juridiques et fiscaux. Avec plus de 70 bureaux répartis dans plus de 40 pays à travers le monde et un effectif de plus de 4 800 avocats, CMS possède un savoir-faire de longue date en matière de conseil et de contentieux tant au niveau du droit local de chaque pays que dans le cadre de dossiers transnationaux.

À propos de Cooley LLP :
Les clients font appel à Cooley pour des opérations de transformation, des questions complexes de propriété intellectuelle et de réglementation, et des procédures judiciaires à grand enjeu, où l'innovation rencontre le droit. Cooley compte plus de 1 100 avocats dans 16 bureaux aux États-Unis, en Asie et en Europe.

À propos de Rajah & Tann :
Rajah & Tann réunit des cabinets d’avocats et des avocats de premier plan au Cambodge, en Chine, en Indonésie, au Laos, en Malaisie, au Myanmar, à Singapour, en Thaïlande, aux Philippines et au Vietnam, chacun offrant des services à haute valeur ajoutée tant localement que dans le cadre d’opérations internationales les plus complexes. Il compte plus de 800 collaborateurs.

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Morning Newsletter



Le marché des cryptos





Finyear - Daily News