Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Le groupe Casino cède 5% du capital de Mercialys


Le groupe Casino a annoncé avoir cédé 5% du capital de la foncière Mercialys.



Une cession qui entre dans la stratégie de cessions d’actifs non stratégiques mise en œuvre depuis plus de deux ans par le groupe de Jean-Charles Naouri pour réduire son endettement. La participation du distributeur français dans la société foncière passe ainsi de 25,3% à 20,3%.

Le groupe Casino continue sa politique de désendettement. Le géant français de la grande distribution a indiqué, il y a quelques jours, avoir cédé 5% de ses actions dans la société foncière Mercialys.

« Dans le cadre de son plan de cession d’actifs, le Groupe annonce la cession additionnelle et définitive de 5% du capital de Mercialys au travers du total return swap (TRS) Mercialys. Avec cette opération le groupe Casino va encaisser 26 millions d’euros de produits de cessions qui seront versés sur le compte séquestre dédié au remboursement de la dette brute », peut-on lire dans un communiqué du distributeur publié le vendredi 21 août 2020. Cette cession porte la participation du Groupe stéphanois dans Mercialys en termes de droits de vote de 25,3% à 20,3%.

Mercialys figure parmi les principales sociétés foncières françaises exclusivement présentes dans les centres commerciaux. À fin 2019, elle disposait d'un portefeuille de 2 144 baux représentant une valeur locative de 180,6 millions d’euros en base annualisée. Elle détient des actifs pour une valeur estimée à 3,6 milliards d’euros (droits inclus).

Le groupe Casino poursuit sa politique de cessions de biens non stratégiques pour se concentrer sur l’exploitation d’actifs porteurs

La vente des 5% dans Mercialys s'inscrit dans l’important plan de cessions d’actifs non stratégiques de 4,5 milliards d'euros programmé par le groupe Casino d'ici à l’année prochaine pour réduire son endettement.

Casino a déjà vendu au total pour plus de 2,8 milliards d’euros d’actifs, dont plusieurs centaines de magasins Leader Price à l’allemand Aldi pour 735 millions d’euros, ou encore Vindémia, vendu au distributeur GBH dans l’Océan Indien pour une valeur d’entreprise de 219 millions d’euros.

Les cessions ont également concerné de nombreux murs de magasins Monoprix pour 327 millions d’euros.

Le groupe Casino renforcé malgré la crise du Covid-19

Parallèlement, le groupe Casino a effectué un recentrage stratégique autour des segments porteurs. Il accorde également un poids toujours plus important au digital, à la fois dans les canaux de distribution et dans les solutions proposées aux consommateurs.

Le groupe Casino a par ailleurs achevé le projet de simplification de sa structure en Amérique latine via ses filiales au Brésil, en Colombie, en Argentine et en Uruguay. Cette stratégie a permis au distributeur de retrouver des couleurs à la faveur de la crise sanitaire du coronavirus.

Par ailleurs, le groupe Casino a enregistré, à périmètre comparable, pour le deuxième trimestre 2020, une forte croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 10,4%. En volume, cela représente 7,8 milliards d’euros pour un total de 16,1 milliards d’euros sur l’ensemble du premier semestre.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mercredi 2 Septembre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles