Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



La transformation numérique de la fonction finance demeure une priorité pour la majorité des entreprises


La communication et la collaboration (44%), mais aussi la technologie et les infrastructures (31%) figurent parmi les principaux défis imposés aux fonctions comptable et financière, dont plus de 8 professionnels sur 10 s’attendent à une adoption accélérée des technologies après la crise.



Selon les conclusions d’un récent sondage publié par BlackLine (Nasdaq: BL), leader mondial de la digitalisation des fonctions comptable et financière, plus de la moitié des professionnels de la comptabilité et de la finance confirment que la transformation numérique de leur activité demeure une priorité malgré la crise du Covid-19. 53 % des personnes interrogées déclarent que la pandémie n’a eu « qu’un certain impact », voire « peu ou pas d’impact » sur ce processus au long cours.

Faute d’avoir pu anticiper et de disposer d’un délai suffisant pour se préparer à la crise sanitaire mondiale, de nombreuses équipes comptables et financières se sont retrouvées propulsées du jour au lendemain dans le nouvel univers des « organisations en mode distribué », et ont dû pour la toute première fois clôturer un trimestre — si ce n’est leur exercice fiscal dans son ensemble — de manière virtuelle. À l’heure de dresser le premier bilan de cette expérience inédite, BlackLine a interrogé plus de 780 professionnels des fonctions A&F aux États-Unis, pour jauger leur adaptation à cette nouvelle réalité. Entre changements et incertitudes.

Collaboration, communication, technologies… la clôture « distribuée » reste perfectible

Le sondage de BlackLine révèle plusieurs défis majeurs soulevés par cette transition imprévue et sans précédent vers un environnement de travail distribué. Près de la moitié (44 %) des personnes interrogées citent par exemple la communication et la collaboration comme des obstacles à la clôture virtuelle d’une période financière, tandis que 31 % font état de problèmes liés à la technologie et à l’infrastructure.

Par ailleurs, 82 % des personnes interrogées déclarent avoir le sentiment que l’exécution du processus de clôture comptable par des équipes distribuées aura des conséquences sur leurs opérations d’audit et/ou missions menées dans le futur. 40 % d’entre eux prévoient toutefois un nouvel engouement en faveur de la technologie au sein de leur entreprise dans le contexte actuel.

Les outils 2.0 à la rescousse des grandes entreprises à l’heure des bilans

BlackLine permet aux équipes comptables et financières de s’adapter en toute transparence à de nouvelles circonstances en leur apportant les moyens de collaboration, la visibilité et la maitrise nécessaires pour clôturer une période comptable indépendamment du lieu où elles opèrent. Selon Ventana Research, cabinet d’études et de conseil américain de premier plan spécialisé dans le secteur des hautes technologies, la mise en œuvre de nouvelles technologies a pu aider les entreprises à clôturer leurs comptes en toute confiance au plus fort de la crise, mais également par la suite.

« Les limites technologiques sont au centre de nombreux obstacles que doivent franchir les équipes comptables et financières amenées à évoluer dans un cadre de travail distribué et à clôturer ou auditer leurs comptes dans un environnement virtuel », déclare Robert Kugel, SVP et Directeur des études de Ventana Research. « Après avoir constaté que la technologie pouvait leur permettre d’organiser des réunions et des conférences virtuelles dans d’excellentes conditions, les entreprises ont commencé à se pencher sur la valeur que pouvait apporter une technologie qui permet aux équipes d’accéder à leurs systèmes à distance, de réduire les processus manuels, mais aussi d’automatiser les processus de clôture ou de simplifier l’administration de cette opération clé pour elles — et ce, en toute transparence.»

La pandémie, vecteur d’accélération des bonnes pratiques

Nonobstant un avenir placé sous le signe de l’incertitude, de nombreux clients de BlackLine et d’autres professionnels de la comptabilité et de la finance se préparent au mieux en poursuivant l’application de leur plan de transformation digitale.

« Les résultats de notre enquête confirment ce que nous voyons et entendons au quotidien dans les entreprises », ajoute Marc Huffman, Président et Directeur de l’exploitation de BlackLine. « Les directeurs financiers et les commissaires aux comptes indiquent qu’à leur niveau, la pandémie a accéléré l’adoption de technologies financières et comptables leur permettant d’améliorer et de protéger la continuité d’activité de leur entreprise.»

Méthodologie
Sondage réalisé par BlackLine auprès de plus de 780 professionnels des fonctions comptable et financière d’entreprises américaines, au cours d’un webinar « Comment élever les fonctions finance et comptabilité en temps d’incertitude (How Finance & Accounting Can Rise in Uncertain Times) », le 24 avril 2020.

À propos de BlackLine
BlackLine (Nasdaq : BL) est un fournisseur d solutions cloud permettant aux entreprises de transformer leurs fonctions comptables et financières grâce à l’automatisation, la centralisation et la simplification de leurs processus clés comme la clôture comptable ou les processus inter-entreprises. Conçue pour compléter les ERP et autres systèmes financiers déjà en place tels que SAP, Oracle ou NetSuite, la plateforme BlackLine aide les départements financiers et comptables des organisations de toutes tailles à améliorer leur efficacité opérationnelle, accroître leur visibilité en temps réel et veiller à la conformité dans le but de garantir une gestion optimale de la clôture comptable de bout en bout. La société occupe le carré des leaders dans le Magic Quadrant 2019 de Gartner consacré aux solutions cloud de clôture financière. Elle est par ailleurs considérée comme un pionnier sur le marché des solutions cloud d’optimisation et d’automatisation du contrôle financier. Plus de 3000 entreprises dans le monde font aujourd’hui confiance à BlackLine pour les aider à assurer l’intégrité de leurs bilans comptables et la fiabilité de leurs rapports financiers. Le siège social de BlackLine se trouve à Los Angeles, et des filiales sont basées dans les villes d’Atlanta, Chicago, New York, Vancouver, Singapour, Sydney, Melbourne, Londres, Francfort et Paris. Plus d’informations sur le site de BlackLine.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Jeudi 10 Septembre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News