Quotidien future finance
              



La startup suisse ROOMZ s’implante sur le marché français


Une solution ergonomique et simple qui répond aux besoins des entreprises



Fin 2016, la société Barco publiait une étude mettant en avant le temps perdu en entreprises du aux réunions. Le rapport révélait que deux jours étaient gaspillés chaque année à cause des mauvais processus de réservations de salles, retards et autres problèmes techniques. A cette même époque, Roger Meier et Patrick Terreaux développent la solution ROOMZ en Suisse : « Nous avons conçu ROOMZ après avoir été approchés par l’ETH de Zurich. Ils cherchaient un moyen de gérer facilement leurs très nombreuses salles avec une solution très simple. S’agissant d’un très vieux bâtiment protégé, il était impossible de percer les murs et de faire passer des fils. C’est alors que nous est venue l’idée de créer une solution de gestion et de réservation de salles sans fil », déclare Roger Meier, CEO de ROOMZ.

Depuis, ROOMZ a conquis bien d’autres secteurs en passant par des sociétés dans la finance, le secteur immobilier ou encore industriel. La force de la solution ROOMZ consiste dans la simplicité de son utilisation et de son installation. Il s’agit concrètement d’une tablette de 8 pouces connectée à un réseau WI-FI et ayant une autonomie de plus de 2 ans. A travers un ou plusieurs écrans connectés à des systèmes de calendriers déjà existants comme Office 365, Google Calendar et Exchange, ROOMZ mise également sur l’interopérabilité souhaitée par les entreprises : « La solution ROOMZ s’est faite avec les attentes des clients finaux. Nous voulions que le produit proposé aux entreprises leur corresponde. C’est avec eux que nous l’avons créé et nous comptons bien continuer à satisfaire la demande client à travers nos produits, et les élaborer main dans la main avec ces derniers », souligne Roger Meier, CEO de ROOMZ.

Cette philosophie de la satisfaction client au cœur du projet ROOMZ se ressent encore dans les futures solutions additionnelles qui seront bientôt proposées. En septembre, la startup proposera le capteur ROOMZ Sensor qui viendra s’ajouter à l’écran de réservation de salle. Il permettra notamment d’analyser la fréquence de l’utilisation des salles en comparant les réservations et les présences réelles au sein de ces mêmes salles. Une innovation supplémentaire pour continuer à optimiser la productivité en entreprise et libérer du temps aux salariés ayant besoin de se réunir dans des salles à n’importe quel moment.

Une implantation stratégique sur le marché français

Fort de ce succès en Suisse, ROOMZ a désormais l’ambition de séduire à la fois le marché français et allemand. Le constat est clair : depuis plusieurs années, les entreprises accordent bien trop peu d’attention à la gestion de leurs salles de réunion, ce qui a fait apparaitre d’énormes problèmes d’organisation au sein même des sociétés, dès lors incapables d’implémenter de nouvelles formes de travail plus moderne et ainsi optimiser d’avantage les coûts et les effectifs : « Nous croyons au potentiel d’implantation conjoint en France et en Allemagne. Le marché du travail est en pleine mouvance et ces deux pays sont au cœur des changements à venir en Europe. Culturellement, nous pensons qu’il est aussi primordial de s’implanter dans des pays avec lesquels nous partageons de fortes similitudes culturelles », poursuit Fabien Moine, Head of Sales & Marketing de ROOMZ.

Le nouveau contexte économique et politique impulsé par le Brexit a rabattu les cartes en Europe. Un temps en retard concernant les investissements étrangers, la France fait désormais figure de favorite aux côtés de l’Allemagne. L’INSEE a d’ailleurs récemment corroboré cette tendance en indiquant que la croissance de l’économie française se chiffrait à 1,9% en 2017. De plus, les entreprises étrangères qui s’implantent et se développent en France bénéficient désormais d’avantages fiscaux et de simplifications administratives. C’est un signe positif pour un retour à la création d’emploi et l’introduction de nouvelles technologies dans l’entreprise d’aujourd’hui : « Il y a une réelle volonté en France de redessiner le monde du travail à l’image de la société du 21e siècle. De nouvelles lois et de réels investissements poussent les entreprises à se moderniser pour optimiser et améliorer la vie des salariés. Nous voulons être au cœur de cette dynamique en proposant des solutions qui aident les sociétés à aller de l’avant », poursuit Anthony Chevalier, Directeur Commercial France de ROOMZ.

Pour ce faire, ROOMZ entend notamment localiser leur approche pour répondre aux besoins spécifiques du marché français.

Nomination d’Anthony Chevalier, Directeur Commercial France de ROOMZ

Pour répondre aux caractéristiques des entreprises françaises, Anthony Chevalier a été nommé Directeur commercial France, pour renforcer la stratégie d’implantation locale dans l’Hexagone. Il dirigera les opérations de développement de la société à travers l’établissement d’un réseau de partenaires solides pour gérer les ventes indirectes des solutions ROOMZ.
Avant de rejoindre ROOMZ, Anthony Chevalier a travaillé pour PLANTRONICS, pendant 12 ans, en gérant notamment des équipes commerciales BtoB, ainsi qu’une zone sur l’Afrique-Moyen Orient. Il a également fait ses armes en tant que Directeur Commercial chez EASYPHONE-ALTITUDE SOFTWARE, et en tant que Revendeur Grands Comptes Secteur Public chez INMAC WSTORE et ECONOCOM.

Fabien Moine, Head of Sales & Marketing chez ROOMZ déclare : « Anthony a une véritable expertise en ce qui concerne les grands comptes BtoB, la vente indirecte et savoir comment tisser des liens solides avec des entreprises et les réseaux de partenaires. Il sait comment trouver des partenaires capables de gérer les ventes de différents secteurs et piloter une relation client de qualité. Sa connaissance du marché français va nous permettre de nous implanter efficacement en France et de penser à un développement pérenne dans les années à venir ».

Portraits des responsables de ROOMZ en Suisse

Roger Meier est CEO de ROOMZ. Il est un ingénieur diplômé et a également un MBA en management de la technologie qu’il a obtenu à l’Université technique de Lausanne. Véritable entrepreneur dans l’âme, il a cofondé sa première société informatique du nom de SpotMe SA en 1999 et l’a dirigée avec succès pendant plus de 15 ans. En 2015, il fonde à Fribourg, la startup ROOMZ à travers un outil numérique de réservation et d’administration de salles. L’objectif est simple : fournir aux clients des produits IoT innovants pour la gestion des bureaux et des salles de réunions.

Fabien Moine est responsable des ventes et des activités marketing pour ROOMZ. Il a auparavant travaillé pendant plus de 15 ans pour des entreprises informatiques et de télécommunications. Ses principales activités consistent au développement de la stratégie de l’entreprise, la gestion des ventes et des partenaires, la coordination et l’exécution des campagnes marketing ainsi que le soutien et l’acquisition de clients d’affaires.

A propos de ROOMZ
ROOMZ est une entreprise suisse qui a développé une solution intuitive de réservation et de gestion de salles pour les entreprises. L'objectif est d'optimiser intelligemment l'aménagement du territoire et son utilisation pour tout type d’entreprise. La solution ergonomique et sans fil du même nom peut être facilement intégrée avec divers systèmes existants comme Office 365, Google Calendar ou Exchange et aussi à travers n’importe quel environnement de bureaux via un réseau sans fil (LAN). ROOMZ a été créé par deux ingénieurs, Roger Meier et Patrick Terreaux en 2015. La solution a été élaborée en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux afin de se concentrer dès le départ sur les avantages pour l’utilisateur. ROOMZ compte actuellement plus de 150 clients à travers le monde, y compris l’ETH de Zurich et la Croix Rouge.

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance, Blockchain.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Mardi 18 Septembre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles