Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



La révolution de l'intelligence artificielle commence avec la reconnaissance visuelle


Par Augustin Marty, CEO de Deepomatic.



La révolution IA arrive et constitue un énorme choc économique et social. La première vague viendra de la reconnaissance visuelle, qui apportera des avancées technologiques concrètes à tous les secteurs de l'économie.

L'IA, ou intelligence artificielle, recouvre un large champ de technologies, dont le but est de simuler l'intelligence pour assister les humains, en exécutant des tâches aujourd'hui simples et répétitives. Ses premières réalisations suscitent d'immenses espoirs, et pourraient contribuer à hauteur de 15 700 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2030, selon les experts du cabinet d'audit PwC. L'équivalent de 5 fois le PIB actuel de la France !
Les annonces sensationnelles des GAFAM — Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft — se succèdent. Elles sont avant tout destinées à optimiser leurs modes de fonctionnement, et laissent entrevoir une révolution pour notre société. On peut citer, par exemple, Amazon Go, le magasin connecté d'Amazon qui supprime le passage en caisse. Mais en dépit d'un large écho médiatique, ces innovations liées à l'intelligence artificielle restent à l'état de concept.

La reconnaissance visuelle : technologie la plus mûre des IA
L'IA a pourtant déjà fourni des avancées disponibles au quotidien, notamment dans le domaine du traitement du langage naturel avec la traduction automatique. On a également beaucoup parlé des assistants personnels, avec Siri et Google Home. Mais ces outils, pour amusants qu'ils soient, relèvent plus de l'accessoire que de l'essentiel. Parmi les technologies d'intelligences artificielles qui promettent de transformer l'industrie et nos vies quotidiennes, la plus mûre est la reconnaissance visuelle.

Elle apporte les premières avancées technologiques concrètes qui auront, à court terme, un impact sur la société. La reconnaissance visuelle désigne plusieurs technologies qui permettent à la machine de comprendre par elle-même des images ou des vidéos, et ce, quelle que soit la source des données : smartphone ou tablette, caméra de vidéo surveillance, satellite. Pour réaliser l'analyse des images et des vidéos, l'IA a considérablement progressé grâce aux technologies des réseaux de neurones, qui se basent sur l'apprentissage par analogie. Il est donc nécessaire de construire de grands corpus de données, afin que l'homme puisse jouer son rôle d'enseignant vis-à-vis de la machine en lui transmettant ses connaissances.

Caisses automatiques et trains intelligents
La reconnaissance visuelle va apporter rapidement des solutions efficaces à des problèmes simples, d'ordre technique. Ses premières applications seront liées à l'optimisation de l'industrie et de la production. La reconnaissance visuelle va, par exemple, permettre d'automatiser le contrôle qualité des chaînes de production. Les machines seront équipées de capteurs, capables d'identifier les pièces défectueuses pour les retirer de la chaîne. L'automatisation pourra également s'appliquer dans les cantines et les cafétérias. Les trois plus gros acteurs de la restauration d'entreprise — Sodexo, Elior, Compass — travaillent activement à l'automatisation des solutions d'encaissement.

Dans le domaine des infrastructures, la reconnaissance visuelle va également améliorer la sûreté des voyageurs. Tous les opérateurs de transport ferroviaires ont des problèmes de maintenance. Répertorier les zones à réparer sur une voie ferrée — ou sur une route, une autoroute — est un travail fastidieux. Le train de demain sera équipé de caméras intelligentes, qui détecteront automatiquement les défauts. Cette maintenance prédictive permettra d'épargner des vies humaines, en évitant les accidents, et d'économiser des dizaines de millions d'euros.

De grandes avancées dans le domaine médical et l'aide à la personne
Le domaine médical va être l'un des plus grands bénéficiaires de la reconnaissance visuelle. L'IA viendra seconder le travail du médecin dans ses tâches les plus répétitives, comme l'analyse de l'imagerie médicale. Une IA pourra ainsi identifier des cellules cancéreuses à partir d'une radiographie. En aidant les médecins à traiter les milliers d'images qui leur sont soumises chaque jour, l'IA va leur permettre de se concentrer sur le dialogue avec les patients, afin de consolider une vision globale et complète de chaque cas.

Le secteur du tertiaire, et plus particulièrement l'aide à la personne, est également concerné par la reconnaissance visuelle, dont les avancées vont simplifier notre vie quotidienne, en particulier pour les personnes atteintes de déficiences. Dans le cas des malvoyants et des aveugles, par exemple, la combinaison des assistants vocaux et de la reconnaissance visuelle va offrir des progrès spectaculaires : grâce à une simple application, les smartphones seront désormais capables de décrire à haute voix ce qu'ils voient en temps réel, au travers de l'appareil photo. Des chercheurs du MIT ont déjà réussi à développer des fonctionnalités de reconnaissance de scènes poussées, capable de comprendre la relation entre différents objets, comme « un chien près d'un lampadaire ».

Depuis longtemps, le cinéma offre des exemples de technologies futuristes, tel le taxi du Ve Élément, capable de détecter les obstacles, qui jusqu'à présent restaient de l'ordre de la science-fiction. Mais la deuxième vague d'innovation de l'IA est d'ores et déjà en préparation, dont le véhicule autoconduit est l'un des grands chantiers. Dans son discours à Harvard de 2017, Mark Zuckerberg annonçait la fin des accidents de voiture avec l'arrivée des voitures autonomes, d'ici 10 à 20 ans. Finalement, nous n'en sommes plus si loin.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mardi 30 Janvier 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News