Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



La blockchain électrise les banques allemandes


Blockchain : 68% des experts financiers allemands prévoient des conséquences négatives pour les banques.



Une enquête menée par la société allemande de conseil de l'industrie financière Cofinpro AG a révélé que 68% des experts financiers croient que la technologie blockchain aura "des conséquences négatives ou très négatives" pour les banques traditionnelles.

Le leader de la firme ajoute que le moment est d'agir, plutôt que d'attendre que la technologie ne menace les principaux aspects des modèles d'affaires actuels.".

Le sondage, une joint-venture entre Cofinpro et IT FinanzMagazin, a également montré que 74% des répondants pensent que la blockchain détient le "plus grand potentiel" pour les envois instantanés de fonds et de crypto-monnaies.

Un groupe de 86 répondants à travers l'industrie de la finance allemande a fait des commentaires largement positifs sur le potentiel de la blockchain à perturber les structures financières existantes et à placer plus de pouvoir entre les mains des consommateurs.

Lors de la présentation des résultats, le leader de Cofinpro, Dirk Ungemach-Strähle, a déclaré que la technologie blockchain "électrise le secteur financier [allemand]" et pourrait "déclencher d'énormes bouleversements" et que les experts l'ont même considéré comme une "révolution" pour l'industrie.

Il ajoute : "Les 86 répondants de notre sondage sont d'accord sur une chose: la blockchain a un énorme potentiel."

87% estiment que "de nombreux nouveaux modèles d'affaires" seront créés et 62% que les modèles existants deviendront "superflus" comme une conséquence directe de l'utilisation de la technologie blockchain.

Il est de même largement admis, que l'ensemble de l'écosystème naissant en est néanmoins à ses débuts (73%), et que la législation et les obstacles réglementaires représentent le principal obstacle à franchir avant que des avancées majeures deviennent pratiques quotidiennes. De plus l'Allemagne a jusqu'ici été un terrain peu propice à l'éclosion et au développement des crypto-monnaies.

Dirk Ungemach-Strähle ajoute que "malgré son énorme potentiel, la majorité des répondants sont tout aussi clairs sur le fait que la technologie en est encore à ses premiers pas et n'est pas encore en mesure de remplir de nombreuses obligations requises."

Pour télécharger l'étude :
http://cofinpro.de/blockchain/

Par Laurent Leloup
Fondateur Finyear Group
Expert Blockchain auprès du Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION
Initiateur du projet France Blocktech, association française des acteurs et de l'écosystème blockchain.

Pour lire tous les articles Finyear dédiés Blockchain rendez-vous sur www.finyear.com/search/Blockchain/

Participez aux conférences Blockchain éditées par Finyear :
Blockchain Vision
Assurchain
Blockchain Pitch Day
Blockchain Hackathon (projet 2ème trimestre)
La blockchain électrise les banques allemandes

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 2 Mars 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies