Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



La Relation banques - entreprises en 2011


Des entreprises de plus en plus conscientes du potentiel de négociation.



Société de conseil opérationnel en réduction des coûts spécialisée dans l’optimisation des frais bancaires et des coûts d’affacturage créée en janvier 2008, De Rhins revient aujourd’hui sur l’évolution de la relation entre les banques et les entreprises en 2010 et présente les perspectives d’évolution en 2011.

Frais bancaires et coûts d’affacturage : des entreprises de plus en plus conscientes du potentiel de négociation

Après une année 2010 marquée par la fronde liée aux frais bancaires pour les particuliers, les entreprises ne sont pas en reste et sont elles aussi de plus en plus attentives à leur tarification bancaire.

« Depuis un an, nous observons une réelle prise de conscience de la part des directeurs financiers et des trésoriers sur le potentiel de négociation de leurs frais bancaires et de leurs coûts d’affacturage. Mettre en concurrence différentes banques, mais surtout reconstituer le Produit Net Bancaire permettant de définir le coût réel de chaque produit et service proposés par les banques, pour obtenir le meilleur service au meilleur prix est désormais une démarche courante. En effet, les leviers de
négociation sont nombreux et les gains sur les frais bancaires sont significatifs, car ils varient en moyenne de 10% à 30% » commente Anthony Schulhof, Président de De Rhins.

Fort de cette situation, De Rhins marque ainsi une croissance de plus de 140% de son chiffre d’affaires en 2010 (500K€ contre 200K€ en 2009, 10 nouveaux clients dont Groupe ETAM, AELIA, Groupe MANUTAN, RELAY, DIRECT ENERGIE, …) et des prévisions tout aussi ambitieuses en 2011 avec un objectif de 1M€ de chiffres d’affaires et des recrutements de consultants spécialisés.

Relation Banques Entreprises : perspectives 2011

Dans un contexte de concurrence bancaire accrue et d’évolutions règlementaires nationales et européennes attendues, 2011 s’annonce comme une année riche en actualités pour la relation entre les banques et les entreprises.

« Les enjeux pour les entreprises et leur relation avec les banques vont être nombreux en 2011. En effet, qu’il s’agisse des conditions de crédit bancaire et de financement, ou encore du projet SEPA et de ses conséquences sur les moyens de paiement et l’harmonisation des conditions bancaires au niveau européen, les entreprises ont aujourd’hui intérêt à anticiper ses évolutions. Ainsi, nous accompagnons d’ores et déjà nos clients dans la préparation de leur grille tarifaire dans le souci d’une relation équilibrée et plus transparente avec leurs partenaires bancaires » conclut Anthony Schulhof.

L’offre de De Rhins
· L’optimisation des frais bancaires sur les flux, au travers d’une étude complète et détaillant conduisant à l’obtention de nouvelles conditions bancaires,
· L’optimisation des frais bancaires sur les financements classiques et spécialisés, par un décryptage des offres et un accès à des benchmark,
· L’optimisation des frais bancaires liés à l’épargne salariale,
· L’optimisation des coûts d’affacturage par l’étude du contrat et de son coût réel, y compris les coûts cachés et de fonctionnement puis l’assistance à la négociation de nouvelles conditions.

A propos de De Rhins
Société de conseil opérationnel en réduction des coûts spécialisée dans l’optimisation des frais bancaires et d’affacturage, De Rhins conseille les entreprises et transforme leur relation avec les banques afin de la rendre plus équilibrée, plus transparente, et rémunérée au juste coût. Créée en janvier 2008 par Anthony Schulhof, fort d’une expérience de 20 ans dans le secteur bancaire et Directeur de la branche fiscale de LowendalMasai, De Rhins s’appuie sur une connaissance approfondie à la fois du milieu bancaire et du conseil opérationnel en réduction des coûts. De Rhins adopte une méthodologie orientée vers la recherche de résultats tangibles : audit
des frais bancaires et d’affacturage, préconisations concrètes et accompagnement de l’entreprise jusqu’à l’obtention de résultats chiffrés. Dans la logique de cette culture du résultat, De Rhins se rémunère sur les économies générées pour ses clients.
derhins.com

Retrouvez toute l'actualité du cash management dans notre magazine en ligne Global Treasury News
www.globaltreasurynews.com

Mercredi 16 Février 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News