Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



La France devrait soutenir la création d'une autorité fiscale internationale pour taxer les richesses plus efficacement


Le professeur Photis Lysandrou, de la City University of London, soutient la théorie selon laquelle seule la création d'un organisme international obligerait les grandes entreprises et les grandes fortunes à payer leur juste part d’impôts.



La France devrait soutenir la création d'une autorité fiscale internationale pour taxer les richesses plus efficacement
Selon Photis Lysandrou, les gouvernements nationaux devraient se mobiliser pour créer une autorité fiscale mondiale afin de prévenir les politiques injustes qui profitent aux riches, comme c’est le cas en France suite à la mise en place de l'impôt sur la fortune immobilière - IFI.

L’auteur d'un nouvel ouvrage sur le système financier mondial - Commodity: The Global Commodity System in the 21st Century - édité récemment en Grande Bretagne, constate que cette autorité fiscale devrait se voir confier la double fonction de coordination du régime fiscal et de mise en œuvre de l'impôt sur la fortune.

Selon le professeur de la City University of London, il est difficile pour les dirigeants, comme Emmanuel Macron d'établir des impôts sur la fortune efficaces, car il existe de nombreuses façons permettant de contourner les règles.

Aussi, il existe deux moyens d’imposer les richesses. L’un consiste à substituer un impôt général sur la fortune à un autre qui cible plus étroitement les formes immobiles de richesse comme la propriété, et c'est l'approche préconisée par le président Macron dans son budget d'octobre 2017.

L'inconvénient de cette approche - comme cela est devenu évident en France - est que la réduction des impôts sur tous les biens patrimoniaux autres que les biens immobiliers ne profite qu’aux plus fortunés, au détriment de tous les autres.

Une deuxième approche, alternative et plus équitable, pour imposer les fortunes, est une approche coordonnée et menée par une autorité fiscale mondiale composée d'experts fiscaux nommés par les gouvernements nationaux.

Cette nouvelle autorité devrait être habilitée à coordonner les régimes fiscaux nationaux et à instaurer un impôt sur les richesses mondiales, qui ciblerait les particuliers ayant un patrimoine net élevé, notamment ceux détenant des actifs nets de 30 millions de dollars et plus.

Le chercheur de la City University of London, explique que cet organe pourrait récupérer les énormes sommes d’argent perdues à cause de l’évasion fiscale. Les gouvernements pourraient alors investir cet argent dans des projets et des services ayant un impact positif sur la société.

Source : City University of London

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum Capital Partners - Blockchain Investment Banking
Chaineum Capital Partners est une banque d'affaires indépendante spécialisée blockchain.
Chaineum Capital Partners is an independent advisory firm for the blockchain industry.
Corporate finance advisory & services: due diligence, valuation, ICO, STO, fundraising, capital raising, M&A.
France (Besançon - Paris) + Switzerland (Neuchâtel - Geneva) + Worldwide Partners.

Vendredi 7 Décembre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News