Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



L’édition 2019 du guide Investment Funds in Luxembourg d’EY Luxembourg vient de paraître


L’édition 2019 du guide Investment Funds in Luxembourg – A technical guide d’EY Luxembourg vient de paraître. Ce guide a pour but de répondre à de nombreuses questions liées à la constitution et au fonctionnement des fonds d’investissement au Luxembourg. Cette publication de renommée internationale, mise à jour annuellement depuis 25 ans, inclut les derniers développements en termes de législation et de réglementation.



Michael Ferguson, à la tête du département Wealth and Asset Management d’EY Luxembourg, commente :

« En dépit du fait que nous vivons dans un monde où les tensions géopolitiques sont toujours plus exacerbées, la demande pour des produits de fonds d’investissement continue à générer de nouveaux flux d’actifs nets positifs.

Les principaux facteurs à l’origine de cette demande demeurent les suivants :
1. Vieillissement démographique – la population mondiale vieillit, la tranche d’âge des 65 ans et plus étant plus nombreuse que celle des moins de cinq ans.
2. La responsabilité de l’épargne à long terme incombe désormais davantage aux personnes – les régimes nationaux de retraite publics subissent la double pression du vieillissement sans cesse croissant des populations et de la baisse du nombre d’actifs finançant ces plans.
3. Augmentation de la classe moyenne et de sa demande – à l’horizon 2030, plus de la moitié de la population mondiale constituera la classe moyenne. Ce phénomène est principalement alimenté par la croissance de la classe moyenne en Chine et s’étend désormais à toute l’Asie.
4. Le coût croissant des soins de santé et de l’éducation – ces coûts ont en moyenne quintuplé depuis les années 50.

Au cours des 5 dernières années, les actifs sous gestion ont augmenté de près de 10% et les revenus de 5% en moyenne par an. En 2018, l’appréciation des actifs et les nouveaux flux d’actifs nets ont enregistré une augmentation de USD 330 milliards, portant les actifs sous gestion à USD 80 trillions.

Cette croissance globale trouve son origine dans la croissance très significative des produits passifs, qui représentent désormais 25% du total des actifs. Le secteur actif a également généré de nouveaux flux d’actifs nets en 2018, avec des marges opérationnelles restant aux alentours des 35%.

En dépit de ces annonces optimistes, le taux de croissance moyen des actifs sous gestion ralentit. Ceci est principalement dû à une performance de marché plus faible, les détenteurs d’actifs assurant davantage la gestion de leurs propres actifs et la baisse des actifs des régimes de retraite n’étant pas remplacés au même rythme par la hausse des montants d’épargne pension ni par les faibles niveaux d’épargne des jeunes générations.

La pression sur les coûts se poursuit et s’accompagne de l’augmentation des rémunérations, des dépenses de développement de nouveaux produits et marchés, des investissements dans l’innovation et la transformation technologique ainsi que des coûts permanents liés à la mise en œuvre de l’agenda réglementaire.
Globalement, la différence entre les gagnants et les perdants s’accroît avec 3 gestionnaires d’actifs détenant 80% du total des actifs du secteur passif et les 10 principaux gestionnaires d’actifs américains détenant 80% de tous les flux d’actifs américains.

Le défi majeur pour le secteur de la gestion d’actifs réside dans sa capacité d’adaptation aux transformations structurelles telles que:
• Le transfert de la responsabilité de l’épargne à long terme de l’état à l’employeur à l’employé
• L’importance croissante de la question du rapport coût - avantage
• La compression significative des frais et des marges liées
• Le prix qui devient le facteur déterminant en matière de flux d’actifs
• L’impact croissant du big data et de l’intelligence artificielle sur le processus décisionnel en matière d’investissements
• La tendance accrue des investisseurs (plus particulièrement les millennials) à recevoir des conseils en investissements et à acheter des produits via des canaux numériques
• La réglementation qui induit une transparence et un reporting accrus
• Enfin, les investisseurs qui sont de plus en plus intéressés par des rendements autres que financiers sur leurs investissements.

Répondre à ces changements structurels impliquera notamment :
1. Un recentrage sur le client, en développant une connaissance bien plus approfondie du client final ainsi que de ses exigences spécifiques en matière d’investissements, en passant de fournisseur de produits à celui de fournisseur de solutions dédiées ainsi qu’un regroupement des activités de fabrication et de distribution de produits.
2. Une redéfinition des opportunités d’investissement, une transparence accrue en matière d’offre de stratégies de produits et de prix, la capacité de développer et d’offrir du smart beta du factor investing, le développement du big data et de l’intelligence artificielle afin d’améliorer le processus de gestion des investissements.
3. Un recentrage sur les secteurs en croissance, notamment le sous-secteur de l’alternatif, les produits éthiques, l’investissement dans les marchés à fort potentiel tels que la Chine, l’Inde et l’Asie en général.
4. Une transformation du modèle opérationnel – revue de tous les éléments de la chaîne de valeur pour en exclure les coûts non indispensables tout en donnant plus de possibilités au côté opérationnel afin de mieux répondre exigences croissantes des clients et régulateurs.
5. L’obtention d’économies d’échelle par des acquisitions, alliances, partenariats, joint ventures ainsi qu’en recrutant des équipes spécialisées dans les domaines de la création de produits, la création de marques et la distribution dans des marchés à fort potentiel.
6. Talent et culture – repenser et redéployer les talents et la culture en gardant toujours à l’esprit l’indispensable connaissance du client final, de ses besoins d’investissements et exigences propres.
Ce guide peut être téléchargé sur le site internet d’EY Luxembourg à l’adresse suivante : ey.com/lu

A propos d’EY
EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l'économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu'ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d'un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble.

EY désigne l'organisation globale et peut faire référence à l'un ou plusieurs des membres d'Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d'informations sur notre organisation sur www.ey.com

Ce communiqué de presse a été publié par EYGM Limited, membre de l'organisation mondiale EY, qui ne fournit pas de prestations aux clients.

https://www.ey.com/lu/en/industries/financial-services/asset-management/investment-funds-in-luxembourg



FINYEAR & CHAINEUM

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.

Mardi 24 Septembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles