Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



L'avenir de la banque européenne passe par l’Open Banking


La plus grande proportion des banquiers européens (35%) se voient acteurs d’un véritable écosystème digital. Un quart des personnes interrogées pensent que les géants de la technologie représenteront leurs principaux concurrents non traditionnels d'ici 2020 ; 31% pensent que cela sera le cas d'ici 2025.



Temenos (SIX: TEMN), le leader mondial des logiciels bancaires, publie les résultats européens de son rapport sur la banque de détail, réalisé par l'Economist Intelligence Unit (EIU), intitulé "Un tout nouveau monde : comment la technologie est le moteur de l’évolution de la banque intelligente en Europe".

La plus grande partie des banques européennes entrevoient l’Open Banking comme étant l’avenir de leur marché : 35% des sondés se considèrent acteurs d’un véritable écosystème digital. Ils offrent à la fois des services bancaires et non bancaires internes ou émanant de tierces parties, à des clients ou des fournisseurs d’autres services financiers – pour suivre l’orientation stratégique de leur entreprise.

Sans surprise, compte tenu de la directive sur les services de paiement (PSD2), le lancement d'une stratégie d’Open Banking est une priorité absolue dans l'année à venir pour 29% des sondés européens. L’Open Banking restera une priorité en 2025 pour 26% des répondants, même si un plus grand nombre d'entre eux s'attendent à donner la priorité à la réglementation (35%), à la migration des clients vers les canaux numériques (29%) et à la maîtrise du marketing digital (29%).

La transformation inspirée par la technologique suit un plan spécifique, consistant à respecter la conformité et à tirer pleinement parti de la directive PSD2. Pour les consommateurs, la disposition PSD2 offre des services bancaires transparents, ouverts, accessibles et intelligents. Pour les banques, il existe à la fois des opportunités de mieux servir leurs clients et des défis à relever dans la gestion de la conformité et de la concurrence.

Dans les années à venir et d’ici 2025, les institutions non-bancaires considèrent les acteurs disruptifs de la technologie et de l’e-commerce comme Google, Facebook et Alibaba (31%), ainsi que les spécialistes du paiement tels que PayPal et Apple Pay (23%), comme leurs principaux concurrents non traditionnels. Alors que les banques ont du mal à comprendre où elles se situent, elles cherchent également à faire évoluer leurs stratégies commerciales. La question la plus importante pour les banques est de savoir comment elles vont continuer à créer de la valeur pour leurs clients dans un système bancaire extrêmement digital et très fractionné. Le rapport souligne que les établissements bancaires européens sont de plus en plus disposés à devenir les véritables acteurs d'un écosystème de services, dont beaucoup sont proposés par des tiers.

Steen Jensen, Directeur Général Europe de Temenos déclare : « La grande question pour les banques est de savoir comment créer de la valeur dans un écosystème bancaire fortement digital, ouvert et fractionné. Pour rester compétitives, elles doivent offrir aux clients des parcours, des expériences digitales et des produits et services innovants que leurs clients ne peuvent pas obtenir ailleurs. Ceci passe par la transformation digitale de leurs opérations, en utilisant des analyses avancées et en exploitant les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle et le machine learning.

Temenos met à la disposition des banques une plate-forme digitale de bout en bout, très orientée API, cloud-native et cloud-agnostique, qui leur offre la liberté d'innover et d'obtenir des bénéficies opérationnels tangibles. En s'associant à Temenos, les banques peuvent également s'intégrer facilement à un écosystème de plus de 150 entreprises dans le monde de la Fintech et offrir à leurs clients une expérience numérique inégalée. »

L’Economist Intelligence Unit a interrogé 400 dirigeants bancaires mondiaux sur les défis auxquels les banques de détail s’attendent à faire face d’ici 2020 et 2025, et sur les stratégies qu’ils déploient en réponse. 51% des sondés étaient des cadres supérieurs et 10% étaient membres du comité de direction. Le rapport européen est basé sur les résultats des sondages de 101 personnes et sur des interviews réalisées avec des cadres dirigeants de grandes banques.

A propos de Temenos
La Société Temenos AG (SIX: TEMN), qui a son siège social à Genève, est le leader mondial des logiciels bancaires. La société collabore avec les banques et autres organisations financières pour transformer leurs modes opératoires et les aider ainsi à rester à l'avant-garde d'un marché en évolution. Plus de 3.000 entreprises à travers le monde, dont 41 des 50 premières banques mondiales, font confiance à Temenos pour le traitement quotidien de ses transactions et des interactions de plus de 500 millions de clients de services bancaires. Temenos propose des logiciels bancaires cloud-natives et cloud-agnostiques généraux et de front office, de paiements, de gestion de fonds et de gestion de patrimoine permettant aux banques d’offrir une expérience client cohérente et harmonieuse et d'atteindre l'excellence opérationnelle.
Il est avéré que le logiciel de Temenos permet à ses clients les plus performants d’atteindre un ratio coûts / revenus de 25,2% et un rendement du capital de 25,0%, soit 2 fois la moyenne du marché. Ces mêmes clients investissent également plus de 53% de leur budget informatique dans la croissance et l’innovation, plutôt qu’en maintenance, soit 2,5 fois la moyenne du secteur, ce qui prouve que les investissements informatiques des banques apportent une valeur tangible à leur activité.
Temenos.com

FINYEAR & CHAINEUM

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.

Jeudi 10 Octobre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles