Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



L’OCDE représente environ 50% du PIB mondial contre 60% en 2005


Les pays de l’OCDE représentaient environ 50% du Produit Intérieur Brut (PIB) mondial exprimé en Parités de Pouvoir d’Achat (PPA) en 2011, dernière année de référence, comparé à environ 60% en 2005, année de référence précédente, selon les nouvelles données publiées par le Programme de Comparaison International (ICP) (1) .



Les grandes économies émergentes (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Fédération de Russie, Inde et Indonésie) représentaient environ 30% du PIB mondial en 2011, comparé à environ 20% en 2005. En 2011, les trois plus grandes économies dans le monde sont les États-Unis (17.1%), la Chine (14.9%) (2) et l’Inde (6.4%).

Le programme ICP est le plus grand programme statistique au niveau mondial, impliquant quelques 200 pays et des agences régionales. Il collecte des prix comparables entre pays et donne des estimations en volume du Produit Intérieur Brut et de ses composantes exprimées en PPA.

Avec Eurostat, l’OCDE a calculé des parités pour le PIB et la consommation finale pour 47 pays pour la nouvelle année de référence 2011. L’OCDE et Eurostat étant partenaires d’ICP, ces résultats de référence (3) ont été inclus dans la comparaison mondiale.

L’OCDE représente environ 50% du PIB mondial contre 60% en 2005
Les PPA sont des taux de conversion pertinents pour faire des comparaisons internationales de l’activité économique. Contrairement aux taux de change, ils éliminent les différences de prix entre les pays. Comme les niveaux de prix sont hauts dans les pays à haut revenu et bas dans les pays à bas revenu, une comparaison basée sur les taux de change surestime la taille des pays à haut revenu et sous-estime celle des pays à bas revenu. Par exemple, l’OCDE représentait deux tiers du PIB mondial exprimé en taux de change, contre environ la moitié lorsqu’il est exprimé en PPA (voir Tableau).

Le PIB par tête de l’OCDE exprimé en PPA représentait environ deux fois et demie le PIB mondial, tandis que la consommation individuelle effective (4), qui reste une meilleure référence pour les comparaisons internationales du bien-être matériel des ménages, était de trois fois la moyenne mondiale. La consommation individuelle effective par tête dans les grandes économies émergentes montrait des variations importantes, de 1.75 fois (pour la Fédération de Russie) à 0.35 fois (pour l’Inde) celle du monde.

(1) Voir les principaux résultats de l’année 2011 et toutes les informations liées à ICP sur le site : http://icp.worldbank.org.
(2) Le Bureau National des Statistiques de la Chine a émis des réserves sur certains aspects de la méthodologie utilisée et ne reconnait pas ces résultats comme des statistiques officielles.
(3) Voir les résultats Eurostat-OCDE des Parités de Pouvoir d’Achat et dépenses réelles de l’année de référence 2011, publiés en décembre 2013 à http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=PPP2011.
(4) La consommation individuelle effective comprend les biens et services réellement consommés par les individus, qu’ils soient achetés et payés par les ménages, par le gouvernement ou par des institutions sans but lucratif.

Des informations complémentaires sur le travail de l’OCDE sur les Parités de Pouvoir d’Achat peuvent être consultées sur http://www.oecd.org/fr/std/prix-ppa/ppa-2011.htm.




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur
- la lettre digitale "Le Contrôleur de Gestion" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/lecontroleurdegestion
- la lettre digitale "GRC Manager" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/grcmanager

Un seul formulaire d'abonnement pour 7 lettres


Mercredi 7 Mai 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News