Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Kantox lève 10 millions d'euros

Kantox, la place de marché d’échanges de devises pour PME et ETI annonce une levée de fonds série B d’un montant de 10 millions d’euros.


- Elle arrive après un premier tour série A de 6,5 millions d’euros levé en février 2014 ;
- Ce nouveau tour de table se fait exclusivement avec ses investisseurs historiques : Partech Ventures, IDinvest Partners et Cabiedes Partners ;
- Patrick de Noneville, ancien associé chez Goldman Sachs, rejoint le conseil d’administration de Kantox en tant qu’investisseur ;
- Cette nouvelle levée de fonds a pour objectif d’aider l’entreprise à poursuivre sur sa lancée et de consolider sa position sur les marchés européens en investissant dans sa plateforme technologique, sa stratégie marketing et le développement de nouveaux produits.

DEPUIS LE DEBUT DE L’ANNÉE 2014, LA CROISSANCE DE KANTOX EST SUPÉRIEURE AUX PRÉVISIONS.

La société a déjà atteint les 1,5 milliards d’euros de transaction avec plus de 1 500 entreprises, leur faisant économiser plus de 20 millions d’euros.

En France, Kantox compte 150 clients - parmi lesquels des entreprises comme HMY Group, Vestiaire Collective ou encore Synthesio - et leur a déjà permis d’économiser près de 2 millions d’euros de commissions bancaires. Par ailleurs, la société a l’ambition d’ouvrir un bureau à Paris dans les mois qui viennent.

Kantox compte plus de 50 employés, dans ses bureaux de Londres et Barcelone. Elle a pour clients des PME, des ETI et des start-ups à forte croissance dans des secteurs divers, comme la technologie, l’industrie pharmaceutique, l’électronique, le tourisme et le transport.

Kantox s’attend à dépasser les 2 milliards de dollars de volume d’échange sur sa plateforme et à atteindre le cap des 2000 clients avant la fin de l’année.

« Kantox a été un atout clé dans notre stratégie d'expansion internationale. Leur plate-forme d'échange de devises est facile à mettre en place et à utiliser, le service client est efficace et le coût des transactions est très inférieur à celui pratiqué par les banques. En résumé : c’est tout bon ! » témoigne Franck Boniface, CFO de Vestiaire Collective.

UN SOUTIEN SANS FAILLE DE SES INVESTISSEURS HISTORIQUES.

« Nous sommes très fiers d’annoncer cette nouvelle levée de fonds réalisée lors d’un tour interne avec nos investisseurs historiques : Partech Ventures et IDinvest Partners. C’est pour nous un gage de confiance précieux et leur total soutien en notre stratégie va nous permettre d’accélérer notre déploiement et notre croissance. » explique Philippe Gelis, PDG et co-fondateur de Kantox qui poursuit « cela va nous aider à aller plus loin dans le développement de notre produit et apporter nos services à encore plus de PME et ETI qui bénéficieront enfin d’une plateforme de gestion et d’échange de devises, efficace, transparente et équitable. »

POURQUOI KANTOX.

Kantox a été fondée sur la conviction que les entreprises de toutes tailles doivent avoir accès au marché des changes à travers des taux justes et transparents, en évitant les frais élevés et souvent cachés que leur imposent les banquiers et les courtiers. La plateforme affiche en temps réel les taux réels du marché et offre à ses clients l’opportunité de faire coïncider leurs transactions avec d’autres entreprises grâce à son service de peer-to-peer.

« Il y a une demande très importante pour des services financiers qui ne viennent pas des banques ou des institutions financières traditionnelles » explique Philippe Gelis qui poursuit : « Pour cette raison, la FinTech a grandi très rapidement ces dernières années. En 2014, l’introduction en bourse de Lending Club a vraiment été un tournant pour la FinTech et pour la finance en général. La croissance du secteur de la FinTech va continuer et les entreprises de toutes tailles vont énormément en bénéficier. Cette levée de fonds va nous aider dans notre objectif d’amener de l’innovation et des produits aux entreprises. »

Le siège de Kantox est basé à Londres, tandis que son back-office est situé à Barcelone en Espagne. L’entreprise a été créée en 2011 par deux anciens consultants de chez Deloitte, Philippe Gelis et Antonio Rami. En 2009, après avoir constaté les importants frais cachés imposés à leurs clients par les banques sur le marché des changes, Philippe et Antonio en ont conclu qu’il y avait un marché auprès des PME et ETI. Ils ont donc voulu répondre à cet enjeu en créant ce qui allait devenir Kantox en 2011. Depuis, ils ont été rejoints par Laurent Descout, un ancien de Dauphine, maintenant Directeur financier.

Patrick de Nonneville, ancien associé chez Goldman Sachs, et nouvel investisseur dans Kantox commente : « La FinTech est un secteur en pleine croissance, mais rares sont les entreprises avec les bonnes compétences pour s’inscrire dans cet univers très réglementé, la capacité de gestion des risques ainsi que la technologie et le marketing. Je crois fortement au positionnement de Kantox qui vise à offrir un accès au marché des changes de manière transparente et efficiente. Je suis honoré et enthousiaste de rejoindre le conseil d’administration à ce stade clé de la croissance de la société. »

A propos de Kantox
Kantox bouscule le marché des changes pour les entreprises, apportant un vent de fraîcheur dans un marché statique et obscur. Nous proposons aux PME et aux ETI (dont le chiffre d’affaire se compte en milliards de dollars), une plateforme de gestion FX conçue pour être transparente, efficace et équitable. Notre technologie peer-to-peer leur permet d’éviter les frais élevés (et souvent cachés) imposés par les banques et par les courtiers en devises.
kantox.com/fr

A propos de Partech Ventures
Partech Ventures est un investisseur spécialisé dans les entreprises à forte croissance des domaines du numérique et des technologies de l’information avec trois familles de fonds dans l’amorçage (Partech Entrepreneur), le venture (Partech International) et le capital-croissance (Partech Growth). Présente dans la Silicon Valley, à Paris et à Berlin, l’équipe possède une forte expérience dans le développement international des entreprises. Tout au long de son histoire, Partech Ventures a réalisé 21 introductions en bourses et plus de 50 cessions industrielles supérieures à 100 millions de dollars auprès de grandes entreprises internationales. Le quotidien économique "Les Echos" lui a décerné le prix de la meilleure équipe de capital-risque et l’organisme d’études indépendant Preqin a distingué par ses performances Partech Ventures comme l’un des dix meilleurs fonds de capital-risque à l’échelle mondiale et le seul européen parmi les vingt-cinq premiers.
www.partechventures.com/

A propos d’Idinvest Partners
Idinvest Partners est un acteur reconnu du Private Equity mid-market en Europe. Avec 5 milliards d’euros sous gestion et plus de 50 collaborateurs, Idinvest Partners a développé plusieurs expertises : opérations de capital croissance à destination d’entreprises européennes jeunes et innovantes ; investissements primaires, secondaires, « private debt » ou activité de conseil en Private Equity. Créée en 1997 sous le nom d’AGF Private Equity, Idinvest Partners était une filiale d’Allianz jusqu’en 2010, date à laquelle la société s’est adossée au Groupe IDI pour devenir indépendante.
www.idinvest.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 27 Mai 2015




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES