Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



JPMorgan Chase lance un Bitcoin Killer


JPMorgan Chase a breveté un système de paiement numérique qui pourrait rivaliser avec Bitcoin.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
D’après une demande de brevet déposée à l'Office des brevets et des marques (US Patent and Trademark Office - USPTO) le 5 août dernier, JPMorgan Chase aurait breveté un système de paiement numérique similaire à Bitcoin qui offre la possibilité d'effectuer des paiements électroniques anonymes.

Cette demande de brevet ne cite pas les mots “Bitcoin” ou “monnaie virtuelle” mais une “Méthode et système pour le traitement des paiements sur Internet en utilisant le réseau de transfert électronique de fonds”.

Voici un premier extrait de cette demande :
"... À ce jour, il n'existe aucun moyen efficace pour les consommateurs d'effectuer des paiements à d'autres consommateurs qui utilisent Internet. Toutes les formes traditionnelles d'échange de personne à personne comprennent l'échange physique d'espèces ou de chèques plutôt qu’un échange numérique en temps réel de la valeur. En outre, le coût élevé de virements de détail (cf Western Union) demeure un coût prohibitif pour une importante partie de la société ... "

Le Financial Times rapporte que le système de JPMorgan permettrait aux utilisateurs d'effectuer des transactions sans avoir à révéler leurs noms ou numéros de compte ou de payer des frais. La banque a déclaré que son nouveau système de paiement serait en concurrence avec les cartes de crédit comme le principal moyen d'effectuer des paiements en ligne.

Cependant, certains experts considèrent ce nouveau système comme un moyen pour JPMorgan de rivaliser avec Bitcoin, car il consiste à utiliser "l'argent virtuel" qui existerait dans un portefeuille en ligne. En outre, le système tiendra un registre public des transactions effectuées, semblables au “Blockchain Bitcoin". Le blockchain étant une ”montagne” de codes stockée dans un réseau d'ordinateurs qui garde une trace de toutes les transactions Bitcoin .

CNNMoney a souligné d'autres aspects clés du système présents dans la demande de brevet. JPMorgan a breveté un logiciel qui peut se fixer sur un navigateur internet et permettre à son utilisateur de faire des emplettes en ligne sans avoir à remplir des formulaires avec des informations financières. Les utilisateurs seront en mesure de transférer des fonds de manière anonyme sur leur “Internet Pay Anyone Account", le bénéficiaire n'ayant aucun moyen de déterminer l’origine du crédit.

Un autre aspect du système de paiement numérique est une boîte à clé privée virtuelle. Ainsi les utilisateurs peuvent recevoir des fonds de n'importe qui par la simple communication publique de leur adresse numérique sans craindre que quelqu'un puisse retirer de l'argent sur leur compte.

Dans la demande de brevet, JPMorgan note deux tendances qui rendent l’ancien système bancaire obsolète :
- la première est que les commerçants établissent des relations directes avec leurs clients et qu’ils ne veulent pas d'intermédiaires qui ralentissent le transfert d'argent.
- la seconde est que les produits numériques sont souvent vendus par petits intervenants pour des prix très bas, et qu’actuellement le prix élevé des frais par transaction n’a pas de sens.

Le Financial Times a noté que certains experts considèrent que le système de JPMorgan est le signe que Bitcoin est vulnérable à de nouveaux copieurs de monnaie virtuelle.

Cependant, la Bank of America Merrill Lynch a déclaré dans un rapport* la semaine dernière que les monnaies virtuelles pourraient être un marché "winner takes all" et Bitcoin est le leader incontesté dans ce domaine. "Plus Bitcoin devient populaire et facile à utiliser, moins les consommateurs seront enclins à expérimenter une monnaie alternative avec des caractéristiques similaires”, écrit David Woo, le stratège de la BofA.

Rapport “Bitcoin” de la BofA (14 pages en anglais) :
www.documentcloud.org/documents/885843-banks-research-report-on-bitcoin.html



Laurent Leloup

Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Lundi 16 Décembre 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies