Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Introductions en bourse : une chute brutale au premier trimestre


Après une fin 2018 difficile sur les marchés de capitaux, l’année 2019 a commencé sous les meilleures auspices grâce aux progrès réalisés dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.



• Les fonds levés par IPO chutent de 64 %
• Le nombre d’IPO a baissé de 41 % par rapport au premier trimestre 2018
• Une seule IPO (Arcure) a été réalisée sur Euronext Growth à Paris au premier trimestre
• 173 IPO ont permis de lever 19,1 milliards de dollars contre 291 IPO pour 52,3 milliards de dollars en 2018
• L’Amérique arrive en tête des IPO, la région EMEA en dernière position

Après une fin 2018 difficile sur les marchés de capitaux, l’année 2019 a commencé sous les meilleures auspices grâce aux progrès réalisés dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Les résultats solides des entreprises et les positions conciliantes de la Fed et de la BCE participent également à cette tendance. Cependant, les marchés des introductions en bourse (Initial Public Offering, IPO) et des levées secondaires (Further Offerings, FO) pâtissent de faibles résultats au premier trimestre. L’ombre des incertitudes géopolitiques à l’instar du Brexit et du shutdown historique aux Etats-Unis, incite à la prudence.

Au premier trimestre, les levées de fonds chutent.

Au premier trimestre 2019, les fonds levés par les IPO dans le monde ont chuté de 64 %, de même que leur nombre, en baisse de 41 %, par rapport à la période correspondante de 2018. Au total, 173 IPO ont permis de lever 19,1 milliards de dollars, contre 291 IPO pour 52,3 milliards de dollars et 339 IPO pour 37,9 milliards de dollars aux mêmes périodes en 2018 et 2017, respectivement. Le marché des levées secondaires n’a également pas été épargné en termes de valeur (-34 %) et de volume (-29 %). Au total, 602 FO ont permis de lever 94,7 milliards de dollars au premier trimestre 2019, contre 845 FO pour 143,3 milliards de dollars et 921 FO pour 168,3 milliards de dollars aux mêmes périodes en 2018 et 2017, respectivement.

Pour ce qui est de la répartition géographique de l’activité des IPO au premier trimestre 2019, le continent américain occupe la première place en termes de valeur (51 % des fonds levés, soit 9,8 milliards de dollars, et 24 % des opérations, soit 42), tandis que l’Asie-Pacifique se taille la part du lion en termes de volume (43 % des fonds levés, soit 8,3 milliards de dollars, et 66 % des opérations, soit 115).

L’activité du marché des levées secondaires est, quant à elle, essentiellement concentrée dans les Amériques. Le continent compte pour 52 % des fonds levés (49,5 milliards de dollars) et 46 % du volume des FO (275 opérations). Il est suivi, en termes de valeur, par la région EMEA (24 %, soit 23,2 milliards de dollars) et par l’Asie-Pacifique (23 %, soit 22,1 milliards de dollars). En termes de volume, à l’inverse, l’Asie-Pacifique se classe deuxième (29 % avec 173 opérations) suivie par l’EMEA (26 % avec 155 opérations).

La région EMEA à la traîne.

Dans la région EMEA, la baisse de l’activité des IPO a été encore plus marquée. La région représente seulement 5 % des fonds levés (933 millions de dollars) et 9 % du volume des IPO (16 opérations).

Les fonds levés ont chuté de 95 % tandis que le volume d’opérations a diminué de 74 % par rapport au premier trimestre 2018. En d’autres termes, 16 IPO ont permis de lever 933 millions de dollars, contre 61 IPO pour 17,4 milliards de dollars et 60 IPO pour 6,5 milliards de dollars aux premiers trimestres 2017 et 2018 respectivement.
Au premier trimestre 2019, une seule IPO soutenue par des sociétés de capital-risque a eu lieu dans la région EMEA, à savoir le prestataire de services de solutions pour machines industrielles Arcure sur Euronext Growth à Paris. Elle a représenté 1 % (9 millions de dollars) des levées de fond régionales et 6 % du volume des IPO dans la région.

Les signes d’une activité toujours soutenue sur l’année 2019.
Les facteurs à l’origine de la volatilité accrue à la fin de 2018 et de la prudence persistante en 2019 n’ont pas disparu. Les investisseurs resteront donc plus sélectifs. Toutefois, il existe différentes perspectives pouvant générer un regain d’optimisme. En particulier Uber et Pinterest qui ont déjà effectué leurs démarches, et AirBnb, GE Healthcare et O2 qui ont manifesté leur intérêt à entrer en bourse, pour n’en nommer que quelques-uns.
« L’ensemble des économies régionales affichant encore des fondements relativement solides, c’est l’effet des incertitudes géopolitiques qui déterminera les évolutions. Les performances sur le continent américain devraient demeurer élevées. L’économie des Etats-Unis monte en puissance et de nombreuses entreprises s’apprêtent à faire leur entrée en bourse en 2019. Au Brésil, une vague de privatisations devrait soutenir les marchés. L’activité en Asie-Pacifique est affectée par l’impact continu du durcissement de la surveillance réglementaire et du désendettement financier en Chine. Néanmoins, la fin de la guerre commerciale pourrait propulser les performances à de nouveaux sommets. Enfin, le facteur de risque le plus important pour l’activité de l’EMEA restera l’instabilité géopolitique persistante, les fondements économiques montrent déjà des signes d’affaiblissement et les incertitudes liées au Brexit ne favorisent pas le redémarrage » explique Philippe Kubisa, Associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC France.

À propos de PwC France et pays francophones d’Afrique
PwC développe en France et dans les pays francophones d'Afrique des missions de conseil, d’audit et d’expertise comptable, privilégiant des approches sectorielles.
Plus de 251 000 personnes dans 158 pays à travers le réseau international de PwC partagent solutions, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de la qualité de service pour clients et partenaires. Les entités françaises et des pays francophones d'Afrique membres de PwC rassemblent 6 400 personnes couvrant 23 pays. Rendez-vous sur www.pwc.frEn se mobilisant au quotidien pour conseiller et accompagner ses clients dans leur réussite, PwC contribue à la dynamique de l’économie française. A travers ses études et ses analyses d’experts, PwC s’engage également à anticiper les économies du futur et à développer les nouveaux usages technologiques. Enfin, en apportant des solutions pour maîtriser les risques, PwC crée de la confiance entre les acteurs et sécurise le cœur de l’économie française.
PwC France a lancé le mouvement #LetsgoFrance pour valoriser tous ceux qui travaillent à la réussite de l'économie française. Rejoignez-nous et agissons ensemble : letsgofrance.fr
« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

About Chaineum
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICOs and STOs, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum Segment, Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.
https://www.chaineum.com

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mardi 18 Juin 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News