Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



Formation promoteur immobilier : Le tempérament avant tout


Devenir promoteur immobilier par une formation universitaire, c’est possible. Mais il est important de comprendre quel est son rôle avant de se lancer !



Quelle formation pour devenir promoteur immobilier ?

Plusieurs formations de promoteurs immobiliers sont développées et proposées au sein d’université ou des grandes écoles de l’immobilier. Le cursus le plus souvent consenti pour devenir un véritable professionnel est de minimum 5 années. Un diplôme en Master 2 adéquat pour parvenir à réaliser une parfaite étude de marché, concrétiser des projets publics et privés, ainsi que gérer la commercialisation du foncier. Mais peut-on aussi devenir promoteur immobilier sans formation ? La porte reste ouverte à toutes les bonnes volontés !

Comprendre les missions du promoteur immobilier

Avant de passer par une formation, le rôle du promoteur immobilier est important à étudier. C’est secteur d’activité et un gestionnaire qui remplit de nombreuses affectations sous une même appellation. Parfois son propre patron, le promoteur immobilier de par sa formation devient aussi un administrateur de biens, un gestionnaire de biens locatifs, un gestionnaire de copropriété, un maître d’ouvrage, un juriste en droit de l’immobilier, un commercial, un acteur de la vie publique et beaucoup d’autres missions imaginables.

Ainsi, le promoteur immobilier avec formation doit savoir établir un projet de A à Z, en collaboration avec les fonds publics comme les fonds privés. Il achète des terrains ou des parcelles, conceptualise le projet qui prendra vie tout en coordonnant les souhaits de sa clientèle, établi un cahier des charges, bénéficie d’un vaste réseau de fournisseurs de matériaux et d’artisans, commercialise le projet avant une livraison impactée par plusieurs garanties : décennale, de bon fonctionnement et de parfait achèvement.

Il faut alors voir sous le rôle du promoteur immobilier un grand gestionnaire du marché immobilier, du foncier, en disposant de plusieurs cordes à son arc, si ce n’est toutes, afin qu’il gère au mieux ses affaires et sache établir sa réputation en satisfaisant sa clientèle.

Formation promoteur immobilier : Un cursus de 5 années

La formation du promoteur immobilier porte très généralement sur un Master 2 en immobilier. Cela équivaut à 5 années d’études supérieures en université ou dans les grandes écoles. Un laps de temps nécessaire pour accomplir et devenir un véritable gestionnaire du foncier, en accomplissant les quatre tâches essentielles à son activité : la recherche, la commercialisation, la construction et la livraison.

Sous les compétences les plus recherchées, la facette juridique est tout aussi essentielle dans son activité. Il y aura donc au cours de ses 5 années de formations une large plage d’étude vouée à du droit civil et commercial, pour faire affaire auprès des collectivités comme du secteur privé. Le salaire évalué du promoteur immobilier est compris dans une fourchette non exhaustive de 2 000€ à 3 500€ par mois. S’il travaille à son compte, il est par conséquent le seul à tirer profit de tous ses projets, bien que le risque soit perpétuel.

Parmi les universités permettant d’offrir une formation de promoteur immobilier, nous retrouvons Paris 1 et son cursus en Gestion Et Stratégie de l’Investissement Immobilier et de la Construction (GESIIC) ou encore les DESS du Droit Immobilier et Master des professions immobilières, plus généralistes pour les études supérieures dans toutes les universités de France.

Le cursus permet alors de se confronter assez rapidement au marché de l’immobilier, à devenir de parfaits gestionnaires d’actifs, de parcs immobiliers et d’un portefeuille client conséquent, car le réseau est aussi ce qu’il y a de plus important. Plusieurs stages en France et en entreprises, mais aussi des expériences à l’étranger sont promises au cours des 5 années. La formation de promoteur immobilier axe également sur le besoin de connaître le savoir-faire à l’étranger pour l’importer sur l’Hexagone. Autant d’options et de possibilités de se former avant de devenir un promoteur immobilier hors-pair.

Devenez promoteur immobilier sans formation !

Dans l’optique de devenir un promoteur immobilier, la formation universitaire de 5 années, avec un Master 2 en gestion et droit de l’immobilier, apparaît indispensable. Mais est-il possible d’y parvenir sans même se former ?

Une fois encore, la mission du promoteur immobilier est tellement multiple qu’une connaisse accrue de tous les corps de métiers, allant de l’artisan et du bâtiment jusqu’au droit et au commerce sont essentielles à maîtriser. Mais chacun reste libre d’y parvenir. La raison en est assez simple, l’état d’esprit du promoteur immobilier réside surtout dans son tempérament et son mental. Ce secteur d’activité demande intrinsèquement une prise de risque dans chaque projet investi avant que la commercialisation, ou même la livraison, n’arrive à son terme. Les nerfs sont particulièrement mis à rude épreuve.

Mais pour autant, un simple particulier décidé à acheter un terrain constructible pour y faire construire une maison, avant de réaliser une gestion locative de ce bien, est parfaitement dans l’esprit du promoteur immobilier. C’est exactement la démarche même d’un professionnel. Il remplit à la fois les missions de recherche, en étudiant le marché avant de prospecter sur un éventuel profit de revente après l’achat de la parcelle, présente un projet aux futurs acquéreurs intéressés, mais tout en œuvre pour que la construction du bien corresponde au cahier des charges établi, avant de livrer à la clientèle prédestinée.

Par ce simple biais, et un éternel recommencement de nouveaux projets à mener à leur terme, tout le monde peut devenir promoteur immobilier en herbe. Il faut surtout de la persistance, de la persévérance, des nerfs d’acier, des solutions d’investissements externes pour ne jamais se mettre en péril et finaliser la vente en bonne et due forme. Un promoteur immobilier sans formation ne tiendra peut-être pas le réseau que celui d’un nouveau diplômé, mais le démarchage reste la meilleure arme pour faire aussi ses preuves.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Lundi 24 Août 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News