Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



Fintel entend développer le “Credit-as-a-Payment” en France et lève 1,2 million d’euros


Fintel, startup marseillaise spécialisée dans le credit scoring, dévoile aujourd’hui sa levée de fonds de 1,2 million d’euros menée par OneRagtime, Jean-David Benichou (Via.io), Benjamin Gaignault (Ornikar) et Maxime Gaignault (AXA).



• Créée initialement sous la forme d’une solution de “credit scoring” pour les particuliers, la fintech marseillaise facilite l’analyse de la solvabilité des demandeurs de crédits pour les organismes de prêt.
• La startup s’adresse aux banques, courtiers en crédit, compagnies d’assurance, promoteurs immobiliers ou administrateurs de biens.
• Grâce à cette levée menée par OneRagtime et des business angels, Fintel va poursuivre le recrutement de talents et accélérer son développement en Europe et à l’international.

La pépite propose une solution entièrement automatisée d’analyse de solvabilité et du profil épargnant des emprunteurs. Ce tour de table a notamment pour vocation de développer le pôle R&D de l’entreprise ainsi qu’un système de paiement à crédit, permettant aux banques de distribuer du crédit au plus près de l’achat en ligne.

Une solution au service des consommateurs

Créée en 2019 par Jonathan Dahan (CEO) et Nick van Roekel (CTO), la fintech propose un bouton intégrable partout (en ligne, sms, mail) donnant accès à l’historique transactionnel bancaire et aux réseaux sociaux qui, analysés par une solution d’intelligence artificielle, permettent d’estimer instantanément la probabilité de défaut et le produit net bancaire (PNB).

Fintel part d’un constat simple : 97% de l’argent en circulation est créé ex nihilo par les banques au moment où un emprunteur fait une demande de crédit. Cependant, malgré les avancées technologiques, l’évaluation de la qualité de signature de l’emprunteur – première étape de cette création monétaire – est encore traitée manuellement sur la base de documents falsifiables.

Et le crédit est un canal majeur d’acquisition de clients pour les banques (6 nouveaux clients sur 10), mais la faiblesse des taux d’intérêts et l’accélération de la mobilité bancaire secouent leur modèle économique.

Fintel fluidifie ainsi l’expérience-client tout en réduisant drastiquement la fraude, le risque de crédit et les coûts d’exploitation, permettant in fine aux établissements d’optimiser la maîtrise de leurs portefeuilles.

Afin d’adresser sa solution aux banques, courtiers, compagnies d’assurance et administrateurs de biens et d’assurer une relation pérenne avec les particuliers, Fintel a construit sa solution autour d’une technologie alliant RGPD, DSP2, Big Data et Machine Learning. Grâce à ce dernier, développé avec des chercheurs et spécialistes du risque de crédit, la startup analyse des centaines de critères, permettant ainsi l’inclusion des travailleurs de la nouvelle économie, notamment les freelances.

Une solution qui répond aux besoins post-crise

Le contexte actuel est prometteur au développement rapide des activités de Fintel : la startup entend ainsi développer de nouveaux modèles digitaux de distribution de crédits afin de répondre précisément aux besoins des banques.
En parallèle, Fintel peut aussi bien répondre à l’analyse de la solvabilité des TPE / PME qu’offrir aux acteurs traditionnels du crédit une brique technologique facilitant la prise de décision.
“Dès nos premiers échanges, nous avons su que OneRagtime allait être le partenaire qui nous accompagnerait dans notre croissance. Nous nous réjouissons de leur compréhension du marché et de l’excellence de leur support technique, opérationnel et stratégique ” se réjouit Jonathan Dahan, co-fondateur et CEO de Fintel.
“Fintel est une pépite régionale ‘Made in France’ à fort potentiel répondant à des enjeux cruciaux et actuels pour les particuliers comme pour les TPE / PME. Nous avons été convaincus par Jonathan et son équipe qui combinent à la fois une expérience dans le monde bancaire et un background de data scientist, favorisant ainsi une véritable technologie différenciante.” se réjouit Stéphanie Hospital, fondatrice et CEO de OneRagtime.
***
Conseil due diligence financière investisseur: 2C Finance. Conseil juridique Fintel : Walter Billet Avocats. Banque d’affaires : Haussmann Venture.
***
A propos de Fintel
Fintel est une startup marseillaise fondée en 2019 par Jonathan Dahan, ancien data scientist du secteur bancaire et Nick van Roekel, ingénieur du secteur pétrolier. Incubée au sein du CIC Place de l’Innovation, elle vise à digitaliser et commoditiser le crédit grâce aux technologies de l’information et opère déjà à l’international. Parmi ses collaborateurs, elle compte des spécialistes du risque de crédit, data scientist, data engineers, business developers et graphistes.

A propos de OneRagtime
OneRagtime est une plateforme d'investissement nouvelle génération fondée par Stéphanie Hospital et Jean-Marie Messier et parrainée par des personnalités expérimentées du digital et de l’investissement telles que Philippe Bourguignon, Patrick Sayer ou encore Philippe Carle. Elle sélectionne les start-ups technologiques les plus innovantes dans toute l'Europe, les finance et les accompagne grâce à sa communauté exclusive d'investisseurs.
Via son fonds ou un véhicule créé spécifiquement pour chaque investissement, son modèle unique de plateforme permet aux investisseurs d'investir dans les plus belles pépites technologiques, qu’elles soient françaises et européennes.
De plus, les équipes OneRagtime conseillent les entreprises dans leur transformation numérique, en leur ouvrant des opportunités avec ses start-ups.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mercredi 16 Septembre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos