Quotidien Fintech, Blocktech, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The bridge between TradFi and DeFi
 
              


Vendredi 5 Mars 2021

Finastra révèle les priorités des banques commerciales pour 2025


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Finastra révèle les priorités des banques commerciales pour 2025 alors que la digitalisation et la collaboration avec les fintech accélèrent

• L’étude met en lumière un changement de paradigme : l'approche traditionnelle ba-sée sur la relation dans les interactions et la gestion des clients rétrograde dans l’ordre des priorités, passant de la 2ème place aujourd’hui à la 5ème en 2025
• Les budgets de transformation numérique devraient augmenter d'un tiers au cours des cinq prochaines années dans le domaine du trade finance et de la gestion de la trésorerie

Paris – 2 mars 2021 – La nouvelle étude de Finastra, dévoilée aujourd'hui à l’occasion de Finastra Universe, son événement phare (virtuel), révèle l'évolution des priorités des banques commerciales et de leurs clients au cours des cinq prochaines années. Les résultats soulignent notamment que les banques s’éloignent de leur approche traditionnelle fondée sur la "construction de relation" dans leur façon d’interagir et de gérer leurs clients (en élargissant ces relations pour vendre des services supplémentaires à ces mêmes clients) ; elles tendent plutôt à devenir des "plateformes" offrant des services à valeur ajoutée et pouvant fournir une exécution en temps réel.

Torsten Pull, SVP & General Manager for Corporate Banking chez Finastra, déclare : "La pandémie a précipité le futur, obligeant les banques à adapter leurs opérations de crédit, de trade finance et de gestion de trésorerie, et à accélérer leur transformation numérique. Pour réussir, ces institutions doivent changer leurs modèles économiques, en adoptant de nouvelles infrastructures qui les aideront à proposer des services bancaires digitalisés de bout-en-bout, basés sur des plateformes. Nous ne pensons pas que ce changement supprimera le rôle du responsable de la relation client, mais plutôt à ce que la digitalisation renforcera sa capacité à accéder à des données pertinentes pour une prise de décision plus rapide".

L'étude se base sur les réponses de 700 responsables de relations clients, responsables techniques et responsables produits, dans des banques commerciales internationales ; elle constate l’évolution de leurs priorités au cours des cinq prochaines années en fonction des besoins de leurs clients. Les résultats montrent que les entreprises donneront la priorité à la banque en ligne, aux services à valeur ajoutée, au service et à l'exécution en temps réel, plutôt qu'à la gamme de produits et services bancaires et à la gestion des relations dans les cinq prochaines années.

Les banques commerciales doivent réagir. Les volontés de changement sont réelles, attestées par l’augmentation prévue des budgets dédiés à la transformation numérique au sein de ces organisations d'ici 2025 :
• Gestion de trésorerie et trade finance - les banques prévoient une augmentation d'environ 30 % des budgets de développement numérique
• Crédit - les banques prévoient une augmentation de 20% des budgets de développement numérique

Tout comme la gestion des relations régresse dans l’ordre des priorités, tandis que la pandémie met en évidence des lacunes, les banques commerciales changent de focus :
• La technologie du cloud et la signature numérique sont les principaux outils dont les banques ont be-soin dès que possible :
o Environ 19 % des banques déclarent avoir besoin du cloud pour répondre à la COVID-19, mais qu’elles n’ont pas actuellement accès à cette technologie (qu’il s’agisse de la gestion de trésorerie, des crédits et du trade finance)
o La signature numérique est également citée comme une exigence, mais 18 % des banques n'y ont pas accès actuellement (pour les trois métiers gestion de trésorerie, crédit et trade finance)
o Plus de 80 % des prêteurs déclarent que la validation des comptes est également une priorité majeure de la digitalisation

Torsten Pull ajoute : "La nécessité de fournir des solutions de financement plus rapides, plus souples et mieux adaptées dans tous les métiers pousse les banques commerciales à s'engager dans la transformation numérique. L'agilité et l'expertise des partenaires fintech seront essentielles, tout comme la collaboration via des plateformes ouvertes. Alors que ces tendances s'accélèrent, nos recherches montrent qu'environ 70 %-75% des banques travaillent déjà avec des partenaires fintech, ou prévoient de le faire au cours de l'année prochaine. En adoptant ce changement, elles soutiendront l’accélération de leur croissance".

A propos de Finastra
Finastra construit une plateforme ouverte qui accélère la collaboration et l'innovation dans les services financiers, créant ainsi de meilleures expériences pour les personnes, les entreprises et les communautés. Fort du plus large choix de logiciels de services financiers au monde, Finastra fournit une technologie vitale aux institutions financières de toutes tailles et dans le monde entier, dont 90 des 100 premières banques mondiales. Grâce à notre architecture ouverte, nous réunissons de nombreux partenaires et innovateurs. Ensemble, nous montrons la voie en matière d’écriture, de déploiement et d’utilisation des applications dans les services financiers, en phase avec les évolutions des besoins des client.
finastra.com

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles