Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Vendredi 11 Décembre 2020

Finance et IA : 73 Strings structure son Advisory Board


73 Strings structure son Advisory Board pour donner les grandes orientations stratégiques à son développement en France et dans le monde.



La start-up, qui se définit comme une « FAStech » (pour Financial Advisory Services Technology) nomme six premiers conseillers au sein de son Advisory Board. Ce dernier rassemble plusieurs personnalités de profils internationaux, reconnues dans le monde académique, de la finance, du conseil et du droit des affaires.

La « FAStech » 73 Strings, menée par Yann Magnan, professionnel reconnu de l’évaluation d’entreprises et du corporate finance depuis vingt-cinq ans, annonce la nomination de six membres de son Advisory Board, ayant vocation à assister la société dans son développement en France et à l’international. La start-up délivre aux équipes d’investissement et aux directions financières de fonds français et internationaux des solutions technologiques pour la collecte et le traitement des données financières et non financières.

Un Advisory Board composé de six membres aux profils internationaux

La start-up s’est adjointe les services de personnalités aux profils internationaux réparties entre la France, le Royaume-Uni et les États-Unis. Elles sont issues du monde académique, de la finance, du conseil et du droit des affaires et apportent leur expertise à l’équipe de management:

• Rama Cont, Conseiller Scientifique, professeur statutaire et titulaire de la Chaire de Finance Mathématique à l’université d’Oxford, apporte son expertise en matière de recherche financière, pour contribuer au développement des algorithmes de machine learning et d’intelligence artificielle des solutions technologiques de la start-up.
• Frédérique Dupuis-Toubol, avocate associée au sein de la practice technologie et communications et membre du comité de direction monde du cabinet d’avocats Bird & Bird en tant que directrice exécutive, accompagne 73 Strings sur les aspects stratégiques et juridiques incluant les problématiques de propriété intellectuelle.
• Maryline Kulawik, directrice associée au sein de la société de gestion indépendante Spice Capital LLP et co-fondatrice de Elaia Partners, l’une des plus grandes sociétés de capital-risque françaises en early stage, accompagne 73 Strings sur les aspects stratégiques et apporte son expertise conseil pour la création de produits pour l’industrie de la gestion d’actifs, notamment le Private Equity et le Capital-Risque.
• Christian Mouillon, expert financier, ancien vice-président Monde du cabinet d’audit EY (ex Ernst & Young), directeur général et membre du comité d’administrateurs de l’IVSC – International Valuation Standards Council – accompagne 73 Strings sur les aspects stratégiques et contribue au développement des produits et solutions technologiques de la start-up sur les aspects de valorisation et de risques financiers. Il assiste également 73 Strings sur la prise en compte des critères ESG.
• Kleon Phili, ancien patron monde de l’activité « Financial Advisory » de Duff & Phelps, accompagne 73 Strings sur les aspects stratégiques et assiste l’équipe de direction de 73 Strings notamment sur son volet marchés et son développement international.
• François Riahi, ancien directeur général de Natixis, directeur général de LOV Group (Financière LOV), accompagne 73 Strings sur les aspects stratégiques et apporte son expertise du secteur bancaire et des marchés asiatiques pour le développement des produits de 73 Strings et leur introduction sur le marché.

Un lancement international pour transformer la finance d’entreprise grâce à la tech

En résidence au sein de l’incubateur Station F, 73 Strings s’adresse aux grands groupes et ETI, cotés ou non cotés, ainsi qu’aux fonds d’investissement, et associe expertise en évaluation, conseil financier et corporate finance au développement de solutions technologiques « boostées » à l’intelligence artificielle.

Après un lancement en 2020 et d’ores et déjà des solutions en phase de test auprès de fonds d’investissements français et internationaux, 73 Strings souhaite désormais accompagner sa croissance internationale avec la nomination de cet Advisory Board.

Avec cet Advisory Board, 73 Strings se dote ainsi d’une vision d’ensemble de ses activités et aborde les grandes orientations stratégiques pour son équipe internationale composée de plus de vingt-cinq collaborateurs entre Paris, Londres, Amsterdam, Toronto et Bengaluru (Inde). Ses équipes produits, ainsi que ses ingénieurs AI/NLP et data scientists vont notamment pouvoir compter sur l’arrivée de nouvelles compétences en matière de recherche financière quantitative appliquée aux processus d’allocation du capital, en matière de conseil financier et de gestion des risques.

« La constitution d’un Advisory Board est décisive pour accompagner l’orientation stratégique ainsi que la croissance de 73 Strings en France et dans le monde sur tous les aspects de développement d’une structure comme la nôtre, qu’ils soient financiers, technologiques, juridiques ou produits, s’enthousiasme Yann Magnan, CEO et co-fondateur de 73 Strings. A l’heure où la conjoncture économique est fragilisée par la crise sanitaire et les incertitudes liées aux négociations sur le Brexit, l’arrivée de Frédérique Dupuis-Toubol, Maryline Kulawik, Christian Mouillon, Kleon Phili, Rama Cont et François Riahi, vient accompagner l’accélération de notre dynamique et nous aidera à conforter les orientations stratégiques clés à notre croissance. Je suis convaincu que la diversité de leurs expériences professionnelles en France et dans le monde viendront renforcer notre vocation à apporter aux directions financières des grands groupes cotés, ETI ainsi qu’aux équipes des fonds d’investissement, les solutions technologiques dont elles ont besoin pour gagner en temps et en agilité. »

A l’avenir, 73 Strings pourrait enrichir son Advisory Board de nouveaux membres et mobiliser, dans les prochains mois, des investisseurs, pour accompagner sa forte croissance.

Rama Cont, 48 ans, scientific advisor de 73 Strings
Diplômé de l’Ecole Polytechnique (1994) et titulaire d’un Doctorat en Physique théorique de l’Université Paris Saclay (1998), Rama Cont a commencé sa carrière de chercheur à l’Ecole Polytechnique (1998-2006) avant de rejoindre l’Université Columbia a New York comme professeur associé (2007). Promu Directeur de recherche au CNRS (2010), il devient ensuite Professeur de Mathématiques à l’Imperial College (Londres) (2012-2018) avant d’être nommé Professeur à l’Université d’Oxford (2018) ou il est actuellement titulaire de la Chaire de Finance Mathématique et Senior Research Fellow de l’Institute for New Economic Thinking.
Rama Cont a une expertise mondialement reconnue sur la modélisation des risques financiers, avec plus de 50 publications sur ce sujet. Il a reçu le Grand prix Louis Bachelier de l’Académie des Sciences (2010) pour ses travaux sur la modélisation des risques financiers, et le prix de la Royal Society (2017) pour l’excellence en recherche interdisciplinaire pour ses travaux sur la modélisation du risque systémique.
Parallèlement à sa carrière académique, il a une longue expérience de conseil dans le secteur financier, auprès de grandes institutions financières et bourses internationales. Il a ainsi servi de conseiller scientifique auprès de la Norges Bank (2014-2019), pour le Fonds Monétaire International (2017-2019) et a mené des missions de conseil pour DTCC (2009-2010), Intercontinental Exchange (2009-2011), BMF-Bovespa (2010-2014), l’ACPR (2016) et la Banque Centrale Européenne (2018-2019).
Il a notamment participé à la conception, à l’implémentation et aux ‘stress test’ de plusieurs systèmes de gestion des risques pour des institutions financières et infrastructures de marché aux États-Unis, en Amérique Latine et en Asie et participé à plusieurs groupes de réflexion aux États-Unis et en Europe sur la réforme réglementaire post-2008.
Rama Cont a également participé, comme co-fondateur ou conseiller scientifique, au lancement de sept start-up de l’écosystème technologique, dont InstaDeep et Mosaic SmartData.

Frédérique Dupuis-Toubol, advisor de 73 Strings
Diplômée d’une maîtrise (1981) et d’un DEA en Droit des Affaires (1982) complétés par un Doctorat de Droit Privé (1985) de l’Université Paris Nanterre, Frédérique Dupuis-Toubol commence sa carrière en tant qu’avocat à la Cour au sein du cabinet Jeantet (1983-1989) avant de rejoindre comme avocat associée le cabinet Moquet Borde-Dieux Geens & Associés (1990-1995). Elle réintègre par la suite le cabinet Jeantet comme associée (1995-1999) avant de rejoindre Bird & Bird (1999) en qualité d’avocat associée au sein de la practice technologie et communications. Parallèlement, Frédérique Dupuis-Toubol conseille l’entreprise easyQuorum en tant que conseiller senior et est co-fondatrice de la start-up Troov.com (2018). Elle est également présidente du comité consultatif de The (RE) SET company (2019).
Frédérique Dupuis-Toubol bénéficie d’une vaste expertise de plus de quinze ans en matière de conseil en droit des technologies de l’information et des communications électroniques pour des opérateurs, investisseurs internationaux et autorités gouvernementales. Elle est l’une des premières avocates en France à s’être spécialisée dans ce domaine.

Christian Mouillon, 65 ans, advisor de 73 Strings
Diplômé du Master en Management Grande Ecole de l’ESCP Business School (1977), Expert-comptable et Commissaire aux Comptes, Christian Mouillon intègre le cabinet d’audit et de conseil EY (ex Ernst & Young) (1978) où il y effectue l’ensemble de sa carrière. Il y occupe de nombreuses fonctions stratégiques entre Paris, Londres et New York, dont celles d’associé (1990). Il a été vice-président monde (2004-2015) en charge des practice assurance, advisory et risk et management.
Christian Mouillon bénéficie d’une solide expertise en conseil financier et de compétences de leadership au service de tout type d'industries dans un environnement multiculturel.
Christian Mouillon exerce également la présidence de la fondation ESCP et administrateur de sociétés.

Maryline Kulawik, 48 ans, advisor de 73 Strings
Diplômée d’HEC Paris (majeure Entrepreneurs), Maryline Kulawik est advisor chez 73 Strings et est basée à Londres. Maryline assiste 73 Strings en fournissant des conseils stratégiques et notamment des recommandations clés pour la création des produits de la start-up pour l'industrie de la gestion d'actifs, en particulier l'industrie du Private Equity et du Capital-Risque.
Maryline est Managing Partner de Spice Capital LLP, société de gestion indépendante basée à Londres, avec un focus sur l’investissement alternatif (Dette privée, Private Equity).
Maryline a commencé sa carrière en banque d'investissement chez BNP Paribas (opérations de M&A et de capital-risque dans l’industrie des télécommunications). Par la suite, Maryline a travaillé comme directeur de participation dans la société de capital-risque Galileo Partners. Maryline a co-fondé Elaia Partners (2003), l'une des plus grandes sociétés de capital-risque françaises en early-stage, qui gère aujourd’hui plus de 400 millions d’euros. Elaia Partners a contribué à l’émergence de start-up technologiques clés, telles que Criteo, une société française spécialisée dans la publicité ciblée sur Internet et cotée au Nasdaq.
Maryline est une business angel active dans de nombreuses start-up. Elle participe également au board d’ETI dans les secteurs industriels (REP, groupe Eucelia…) et est administrateur indépendant de la société de gestion Arvella.

Kleon Phili, advisor de 73 Strings
Titulaire d'un d'un BE en génie civil/structurel du Manhattan College (1982) et d’un MBA en finance de l'université de Fordham (1989), Kleon Phili a plus de 30 ans d'expérience aux États-Unis et à l'étranger, dans la gestion d'entreprises internationales et entreprises de service, dans le secteur du conseil financier. Il a conseillé des entreprises tant au niveau du conseil d'administration que de la direction générale. Kleon a initié et/ou exécuté des missions pour des sociétés mondiales cotées et de capital-investissement. Il a travaillé avec des comités de direction et d'exploitation sur la planification stratégique, les acquisitions, la budgétisation et les opérations générales de l'entreprise. Au cours de sa carrière, Kleon Phili a occupé divers postes de direction dans des cabinets comptables cotés en bourse et des Big Four, ainsi que dans des sociétés privées de capital-investissement.
Kleon a débuté sa carrière comme ingénieur du génie civil chez Burns & Roe (1982) pour ensuite se tourner vers le secteur de la finance lorsqu'il a rejoint PwC (1986) en tant que spécialiste de l'évaluation. Il a travaillé dans le secteur bancaire pour la Banque commerciale du Koweït (1989) à New York en tant que vice-président de leur unité corporate lending and proprietary investment avant de rejoindre à nouveau PwC (1992).
Kleon est ensuite devenu associé au sein du département d'évaluation de PwC, en se concentrant sur les clients internationaux, les télécommunications et la technologie. Le service d'évaluation de PwC a été cédé à Standard & Poor's (2001) où Kleon est devenu responsable du développement de l'activité internationale d’évaluation. L'entreprise a ensuite été cédée à Duff & Phelps (2005) où Kleon était membre de l'équipe de direction qui a orchestré l'introduction de la société à la bourse de New York en 2007.
Pendant son mandat chez Duff & Phelps, Kleon à mené l'expansion internationale de la société en ouvrant des bureaux dans quatre pays européens et deux pays asiatiques. Il s'est installé à Londres (2008) pour gérer les activités internationales, puis est devenu vice-président directeur en charge du segment du conseil financier au niveau mondial et est retourné à New York (2010). Kleon a ensuite été nommé au comité exécutif de Duff & Phelps la même année et a fait partie de l'équipe de direction qui a organisé le retrait de la société du NYSE et sa vente au groupe Carlyle (2013).
Kleon a par la suite rejoint Alvarez & Marsal (2014) et est retourné à Londres où il a lancé et dirigé l’activité d'évaluation de la société. Il est ensuite retourné à New York (2016) et conseille depuis lors des entreprises et des conseils d'administration en tant que consultant indépendant en gestion d'entreprise.

François Riahi, 47 ans, advisor de 73 Strings
Diplômé du Stanford Executive Program, de l’ENA (promotion Nelson Mandela) en tant qu’ancien élève, de l’Ecole centrale Paris et de l’IEP Paris, François Riahi est advisor chez 73 Strings basé à Paris. François assiste 73 Strings en matière de stratégie et apporte en particulier son expertise du secteur bancaire dans le développement de ses produits et leur introduction sur le marché.
François a commencé sa carrière au Ministère des Finances (France), où il a exercé la fonction d’Inspecteur des Finances puis de chef du bureau de la politique budgétaire. Il est ensuite nommé conseiller technique à la Présidence de la République en charge de la réforme de l’État et des finances publiques. Par la suite, il intègre le groupe BPCE où il devient directeur général adjoint en charge de la stratégie. Il prend ensuite la direction de la plateforme Asie-Pacifique de Natixis (2012) et intègre le comité́ de direction générale de Natixis (2016) en tant que coresponsable mondial de la banque de grande clientèle. François devient membre du directoire de BPCE (2017) en charge des finances, de la stratégie et du secrétariat général. Il est consécutivement nommé directeur général de Natixis (2018).
François est actuellement Directeur général de LOV Group (Financière LOV) (2020), groupe présent dans 30 pays orienté autour de la production audiovisuelle (Banijay / Endemol Shine), des jeux en ligne (BetClic) et de l’hôtellerie de luxe (Lov Hôtels collection).


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.





Finyear: latest news, derniers articles

Inscription à la newsletter

Flux RSS