Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Europe de l'Est : Les retards de paiement sont dus à un manque de liquidités pour 3 entreprises sur 5


2015 sera une année difficile pour l'Europe de l'Est. La croissance économique de la région devrait diminuer de 0.3 %, principalement en raison des difficultés économiques importantes prévues en Russie et en Ukraine et de la croissance qui restera faible dans la Zone Euro. Ces prévisions devraient provoquer une tension à long terme sur le comportement de paiement des entreprises en Europe de l'Est, avec un risque de retards de paiement et de défaut sur des factures B2B qui restera important en 2015.



L'édition de mai 2015 du Baromètre de Pratiques de Paiement Atradius en Europe de l'Est, s'appuie sur des interviews réalisées auprès de 1000 entreprises en République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovaquie et Turquie, qui vendent à crédit à des clients B2B sur le marché domestique ou à l'export. Les entreprises interrogées indiquent à presque 60 % que leurs retards de paiement sur le marché domestique sont dus principalement à un manque de trésorerie de leurs clients (51,4% en Europe occidentale). C'est en Hongrie que ce taux est le plus élevé avec 78,6%

Pour les personnes interrogées, 41.2 % de la valeur totale des factures B2B domestiques restent impayées à leur date d'échéance. Soit légèrement plus que la moyenne de 40.2 % en Europe occidentale. 7.2 % des factures B2B domestiques restent impayées plus de 90 jours après leur date d'échéance, aboutissant le plus souvent à une mise en recouvrement et 1.2 % restent définitivement irrécouvrables. Ces pourcentages sont les plus hauts en Turquie à 55.2 %, 13.4 % et 2.0 % respectivement. On note qu'un pourcentage plus élevé des personnes interrogées en Europe de l'Est (24.2 %) qu'en Europe occidentale (18.5 %) mentionnent l'insolvabilité constatée (faillite, redressement judiciaire, liquidation) comme cause des retards de paiement de leurs clients B2B domestiques, ce qui souligne les difficultés économiques de la région.

Malgré des situations économiques différentes dans les pays de la région, le pourcentage le plus élevé de personnes interrogées en Europe de l'Est (22 %) concerne le maintien d'un niveau d'activité suffisant comme principal défi en 2015 pour maintenir leur rentabilité. Ce pourcentage est particulièrement élevé en République tchèque (36 %) et en Pologne (25 %). Cet avis contraste avec les résultats en Europe occidentale, où la maîtrise des coûts et des délais de paiement, sont mentionnés comme les plus grands défis à relever en 2015 pour maintenir la rentabilité de leur entreprise (24.1 % des personnes interrogées).

Andreas Tesch, Chief Market Officer d'Atradius N.V commente, "la croissance économique dans la zone Euro reste faible, les tensions géopolitiques autour de la Russie et de l'Ukraine cumulées avec des marchés financiers mondiaux volatiles, mettent sous pression les économies et détériorent le climat des affaires dans beaucoup de pays de l'Europe de l'Est. Ces événements associés créent des risques de détérioration de la situation globale économique dans la région, ce qui entraînera probablement un niveau élevé de retards de paiement et de défaillances. Contre cette tendance de fond, une gestion vigilante des risques clients devient essentielle pour maintenir la rentabilité."

Le Baromètre complet des Pratiques de Paiement de mai 2015 pour l'Europe de l'Est est disponible dans la rubrique Publications de notre site Web http://www.atradius.fr.

À propos d'Atradius
Le Groupe Atradius propose des solutions d'assurance-crédit, de recouvrement et de caution dans le monde entier grâce à sa présence stratégique dans 50 pays. Atradius dispose d'informations sur la solvabilité de 200 millions d'entreprises dans le monde. Ses solutions contribuent à protéger les entreprises contre le risque de défaut de paiement associé à la vente de produits et services à crédit. Atradius fait partie du Groupe Catalana Occidente (GCO.MC), l'un des leaders de l'assurance en Espagne et de l'assurance-crédit dans le monde.
www.atradius.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 18 Mai 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News