Quotidien future finance
              



Emmanuel MACRON et Axelle LEMAIRE saluent l’engagement des acteurs de la grande distribution dans la promotion des objets connectés de la French Tech


L’innovation française dans l’électronique grand public et les objets connectés s’exporte et participe très fortement au rayonnement de la France. La France constituait ainsi, en début d’année, la 2e délégation mondiale au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas avec près de 190 start-ups, dont 20 lauréats des CES Innovation Awards. Néanmoins, la connaissance qu’a le grand public des objets connectés de la French Tech reste relativement limitée.



Dans le cadre de la solution « Objets intelligents » de la Nouvelle France Industrielle, plusieurs enseignes de la distribution ont décidé de s’engager conjointement pour soutenir et valoriser en magasin les start-ups françaises fabricantes d’objets connectés, rassemblées sous une dénomination commune : « Les objets connectés de la French Tech ».

Plusieurs enseignes pionnières ont signé en octobre 2015 une charte les engageant à valoriser ces objets : Auchan, Boulanger, Carrefour, Darty, la FNAC, LICK, Leclerc et Orange. Ils sont aujourd’hui rejoints par Groupe Casino et Ex&Co, Leroy Merlin et Vente-privee.com.

Les signataires ont souhaité mettre en lumière leur engagement en organisant une seconde « Semaine des objets connectés de la French Tech » après un premier événement. Du 16 au 22 mai 2016, toutes ces enseignes réaliseront la promotion et des démonstrations dans plusieurs magasins et sur leurs sites internet de ces objets connectés. L’objectif est de promouvoir l’usage de ces objets auprès des consommateurs et de faciliter leur rencontre avec les start-ups françaises.

Les ministres saluent cette action qui permet de dynamiser le marché français des objets connectés et de faire connaître les produits et le savoir-faire de nos start-ups.

« Les objets connectés de la French Tech » rassemble des start-ups qui fabriquent et/ou conçoivent leurs objets en France. Un document détaille les conditions d’adhésion à cette opération. Chaque enseigne de distribution choisit ensuite individuellement les acteurs avec lesquelles elle engage une collaboration, parmi les start-ups adhérant à l’opération.

La solution Objets intelligents
Dans le cadre des travaux de la Nouvelle France Industrielle, les objets intelligents ont été identifiés comme l’une des 9 solutions prioritaires pour la politique industrielle de la France. Eric Carreel, président de Withings, a été missionné afin d’élaborer et de mener à bien une feuille de route pour le développement de la filière française des objets connectés. L’une des premières actions concrètes a été la création d’une Cité de l’Objet Connecté, inaugurée en juin 2015 par le Président de la République, lieu d’accélération de l’innovation et du passage à l’industrialisation pour les start-ups françaises.

La French Tech
La French Tech est le nom du collectif des startups françaises et d’une Initiative publique innovante au service de ce collectif. La mission French Tech, rattachée à l’Agence du numérique, pilote et coordonne au sein du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique le déploiement des actions de l’initiative French Tech structurée autour de 3 axes : fédérer l’écosystème de startups français, accélérer la croissance des startups et faire rayonner la French Tech à l’international. Les partenaires fondateurs de l’Initiative sont : Bpifrance, Business France, le ministère des Affaires étrangères, le Commissariat Général à I’Investissement, la Direction Générale des Entreprises et la Direction Générale du Trésor au Ministère de l’économie, la Caisse des dépôts.

MINISTERE DE L’ECONOMIE, DE L’INDUSTRIE & DU NUMERIQUE
Communiqué de presse
www.economie.gouv.fr
Paris, le 19 mai 2016

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 26 Mai 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles