Quotidien future finance
              



ESET découvre un virus qui infecte principalement la France


Les laboratoires ESET ont détecté une très forte augmentation du nombre d’échantillons du malware HTML / FakeAlert, à destination de la France.



Il s’agit d’un vecteur d’escroquerie utilisé comme point de départ amenant les victimes à appeler de faux services clients aux coûts exorbitants.HTML / FakeAlert est le nom générique donné par ESET pour nommer les fausses pages web hébergeant des messages d'alertes. Ces derniers indiquent à l’utilisateur qu’il est infecté par un virus ou qu’il a un autre problème susceptible de compromettre son ordinateur ou ses données. Pour stopper la soi-disant menace, l'utilisateur est invité à contacter par téléphone le faux support technique ou à télécharger une fausse solution de sécurité.

Le malware HTML / FakeAlert est généralement utilisé comme point de départ pour ce que l'on appelle les escroqueries de faux support. En conséquence, les victimes perdent de l'argent (en appelant des numéros surtaxés ou internationaux) ou sont infectés par un vrai malware installé sur leur ordinateur via les programmes "recommandés" figurant sur la page des fausses alertes.

"Le plus souvent, les escroqueries de faux support que nous surveillons ciblent des utilisateurs d'Internet anglophones car ils constituent une cible large et permettent ainsi de générer plus d’argent. Cependant, il arrive que les escrocs ciblent leurs campagnes en les traduisant dans une autre langue majeure, comme cela est le cas pour les attaques espagnoles ou françaises. Ainsi, les cybercriminels visent un pays particulier – comme ici avec le cas de la France ", commente Ondrej Kubovič, IT Security Specialist chez ESET.

Le malware HTML / FakeAlert a été détecté par les systèmes ESET en Décembre 2009. Après une activité marginale pendant des années, celui-ci a commencé à montrer des niveaux plus élevés de prévalence au 2ème trimestre de l’année 2016. Le 17 Septembre dernier, il a atteint 2,05% d'infection globale, ce qui est un record.

Actuellement, la France est le pays le plus affecté par le malware HTML / FakeAlert, avec 25% de l’ensemble des logiciels malveillants détectés par les systèmes ESET sur la période du mois précédent (du 5 septembre au 5 octobre).

Pour aider les internautes et leur éviter d'être dupé par une escroquerie de ce type, les experts ESET ont établi une liste de recommandations :
- Mettez à jour tous vos logiciels et vos patchs de sécurité
- Utilisez une solution de sécurité de qualité
- Ne faites pas confiance aux messages non sollicités ou aux appels téléphoniques, même si le message provient d’un nom bien connu comme Microsoft ou autres logiciels / fournisseur de services
- Si vous voulez entrer en contact avec le support technique de l’un de vos logiciels ou fournisseur de services, assurez-vous que vous utilisez le numéro de téléphone ou l'adresse électronique fournie par le site officiel du logiciel ou par le système d'exploitation de votre fournisseur

A propos d'ESET
Fondée en 1992, la société ESET est spécialisée dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public. Pionnier en matière de détection proactive des menaces véhiculées par l’Internet, ESET est aujourd'hui le leader dans ce domaine et classé 5ème éditeur mondial dans le dernier rapport du Gartner Group. À ce jour, l’antivirus ESET Nod32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998. ESET Nod32, ESET Smart Security et ESET Cybersecurity pour Mac sont reconnus et appréciés par des millions d’utilisateurs dans le monde. ESET a déjà reçu plusieurs distinctions en Allemagne notamment. Fin 2015, ESET Endpoint Security a été choisi par les lecteurs de Vogel IT Media comme le meilleur anti-virus sur le marché allemand. De nombreuses autres récompenses ont distingué les solutions ESET : ESET Mobile avec Stiftung Warentest en février 2016, Prix CRN…

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mercredi 12 Octobre 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles