Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Jeudi 18 Juin 2015

Crocus Technology lève 19 millions d’euros (21 millions de dollars)


Ce nouveau tour va permettre de soutenir le développement de la gamme de capteurs magnétiques de Crocus.
Crocus Technology, fournisseur leader de produits et de technologies de semi-conducteurs magnétiques basés sur le MLU™ (Magnetic Logic Unit), annonce aujourd’hui avoir levé 19 millions d’euros (21 millions de dollars). Tous les investisseurs historiques français et internationaux ont participé au tour, renforçant ainsi leur solidarité et leur engagement de long terme : NanoDimension, Innovation Capital, IdInvest Partners, Ventech, Sofinnova, CEA Investissement, Rusnano et Industrial Investor Group. Kreos Capital a également soutenu ce tour au vu des solides perspectives de la société. C’est la deuxième fois que ce fournisseur de dette-capital-risque aide à financer la stratégie de Crocus.



De plus en plus de clients potentiels s’intéressent à la technologie MLU de Crocus, qui permet d’améliorer les performances des capteurs magnétiques. Le MLU est une technologie magnétique de rupture, basée sur le CMOS. Les capteurs magnétiques de Crocus présentent des avantages importants pour les applications qui requièrent une meilleure sensibilité, fonctionnent sous hautes températures, et nécessitent un bruit faible, le tout à un coût réduit. Parmi ces applications, on peut citer les compteurs intelligents, la gestion de l’énergie ou les solutions liées à l’internet des objets.

Crocus a débuté courant 2014 la production de capteurs magnétiques basés sur le MLU. Depuis, le nombre de clients au niveau mondial a significativement augmenté, jusqu’à dépasser 250 nouveaux clients. La société prévoit de continuer à développer sa gamme de capteurs pour répondre à la demande. Ce marché, qui représentait 1,31 milliard d'euros (1,48 milliard de dollars) en 2014, devrait atteindre 1,87 milliard (1,65 milliard de dollars) en 2018 (Source : IHS Technology, Magnetic Sensor Market Tracker 2015).

Les fonds levés vont permettre à Crocus de :
- Mettre en place une stratégie spécifique pour sa gamme de capteurs dans les principaux marchés cibles : industrie, électronique grand public, automobile et Internet des Objets,
- Consolider ses ressources commerciales, et notamment finaliser son réseau de distribution en Asie et renforcer son équipe support,
- Développer de nouveaux produits pour enrichir son portefeuille avec des applications comme les capteurs intégrés ou les capteurs intelligents.

« Ce financement témoigne de la confiance que nos actionnaires placent dans le grand potentiel de la technologie MLU et sa capacité à satisfaire la demande du marché des capteurs », indique Michel Desbard, le PDG de Crocus Technology. « Ces derniers mois, notre équipe a travaillé dur pour éveiller l’intérêt des clients pour nos capteurs. Cet effort est en train de payer. La gamme de capteurs décolle, avec un nombre de clients toujours plus important. Nous prévoyons d’équilibrer les comptes au premier trimestre 2016. »

Créée en 2004, Crocus a levé à ce jour 180,3 millions d’euros (194 millions de dollars). Michel Desbard a été nommé au poste de PDG de Crocus Technology en novembre 2014, après avoir siégé pendant huit ans au conseil d’administration de la société en tant que représentant d’Innovation Capital.

A propos de Crocus Technology S.A.
Crocus Technology développe et commercialise des capteurs magnétiques et des solutions de mémoire embarquée basés sur la technologie MLU™ (Magnetic Logic Unit). Grâce à cette technologie propriétaire, les capteurs magnétiques de Crocus offrent de nombreux avantages pour des applications dans l’industrie, l’électronique grand public et l’automobile qui requièrent une meilleure sensibilité, tournent sous hautes températures, et nécessitent un bruit faible, le tout pour un coût réduit. Les propriétés distinctives du MLU en termes de vitesse et d’endurance permettent aux solutions de mémoire embarquée de Crocus destinées à l’Internet des Objets et à la sécurité d’atteindre des niveaux de robustesse inégalée.
La société a des bureaux à Santa Clara, en Californie (Etats-Unis). Elle dispose également de bureaux en France, à Grenoble et Rousset. Elle est actionnaire avec Rusnano de Crocus Nano Electronics, une usine de production de semi-conducteurs magnétiques de pointe installée en Russie.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par QS le 06/07/2015 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Juste une petite précision, la technologie MLU de Crocus Technology n'est pas du tout dérivée du CMOS mais plutôt de la MRAM.
Cordialement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles