Quotidien future finance
              



Covid-19 : France Angels appelle les 5.500 Business Angels à se mobiliser


FRANCE ANGELS PROPOSE DES MESURES D’INCITATION AU RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES DES PME et TPE.



Dans le contexte dramatique de pandémie et d’arrêt brutal de l’économie mondiale, FRANCE ANGELS appelle les 5.500 Business Angels à se mobiliser pour être encore plus présents, encore plus vigilants auprès des start-up et des PME qu’ils accompagnent et à les soutenir par tous moyens, y compris financiers, pour préserver leurs chances de développement.

FRANCE ANGELS salue les mesures de soutien aux entreprises et aux personnes annoncées par le gouvernement Français. Pour la protection immédiate des TPE et des PME et leur relance à l’issue de la crise sanitaire elle appelle le gouvernement Français à prendre des mesures d’urgence complémentaires, aujourd’hui autorisées par l’encadrement temporaire des aides d’Etat adopté par la Commission européenne pour soutenir l’économie européenne :

1/ Encourager l’engagement financier des particuliers auprès des TPE/PME

Les prêts mis à disposition des PME/TPE sont proportionnels aux fonds propres de ces entreprises. Afin de protéger le vivier des futures ETI françaises, il faut donc encourager les particuliers à souscrire à des émissions d’actions de ces entreprises pour reconstituer/renforcer leurs fonds propres en complément des prêts accordés par le système bancaire.
En particulier, nous demandons des mesures incitatives pour orienter l’épargne des particuliers vers les jeunes entreprises :

• Taux de déduction IRPP porté de 18% à 30% et plafond de déduction spécifique de 100.000 € par part fiscale, en cas de souscription au capital des PME éligibles,
• En permettant la déduction, du revenu global des souscripteurs, de la perte nette en capital sur des sociétés éligibles après prise en compte de la réduction d’impôt initiale
• Et possibilité de réinvestir les produits de cession en sursis d’imposition (I.R. et CSG) en cas d’investissement en remploi dans des PME éligibles,
• Ces dispositions étant étendues aux regroupements des investisseurs dans des structures non soumises à l’I.S. et au bénéfice d’entreprises normalement exclues, au regard des critères applicables aux aides d’Etat :
- D’une part en raison de leur âge, supérieur à sept ans
- Ou du fait qu’elles constitueraient un investissement de suivi en exemption des aides d’Etat
- Ou du fait qu’elles seraient qualifiables d’entreprises en difficulté.

2/ Favoriser un soutien rapide des actionnaires auprès de ces entreprises :

Pour éviter que les difficultés d’évaluation des entreprises en période de crise et les délais de réalisation des augmentations de capital ne freinent les apports des actionnaires, nous demandons que le bénéfice de ces mesures soit étendu aux avances bloquées d’actionnaires destinées à être incorporées au capital des entreprises, ainsi qu’aux souscriptions de titres financiers donnant potentiellement accès au capital aux entreprises : obligations convertibles ou remboursables en actions et bons de souscription d’actions. Cela sous condition, évidemment, de reversement de la réduction d’impôt en cas d’un remboursement de ces titres non réinvesti dans des PME éligibles.

A propos de :
France Angels est la Fédération Nationale des Business Angels. Elle fédère depuis 2001 plus de 12 000 Business Angels dont 5 500 actifs individuels ou repartis au sein des 65 réseaux présents sur l’ensemble du territoire. Elle travaille au développement d’un environnement économique, social et juridique favorable aux Business Angels et agit pour promouvoir leur rôle d’accompagnateurs et financeurs de jeunes entreprises innovantes, à fort potentiel de croissance, créatrices d’emplois. France Angels est membre fondateur de Business Angels Europe (BAE). www.franceangels.org


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Jeudi 2 Avril 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles