Future Finance, Decentralized Finance, Daily News
              



Comment les grandes entreprises françaises appréhendent la période de crise COVID-19 en termes de transformations ?


Alors que le confinement a été prolongé au moins jusqu’au 15 avril, les grandes entreprises françaises ont tout intérêt, en plus des mesures pour en limiter l’impact, à préparer dès maintenant la sortie de cette crise sanitaire.



Car, à la clé, il faut s’attendre à de profondes transformations qui vont changer leurs organisations. Il y aura ainsi clairement un avant et un après confinement.

Mais ont-elles vraiment anticipé les enjeux à venir ? Quelles mesures ont-elles prises pour s’adapter ?
Voici les principaux enseignements de l’étude qualitative réalisée par l’équipe de recherche Aurore du cabinet Daylight Consulting, Cabinet de conseil en management des transformations, auprès des représentants de grandes entreprises françaises (étude menée en ligne du 24 au 30 mars, avec 52 répondants, dont 20 réponses retenues pour analyse).

Travail à distance ou projets spécifiques pour atténuer l’impact de la crise sur le plan de transformation
75% des répondants estiment que leur entreprise subit un impact important dû à la pandémie de Covid-19. Pour 10% d’entre eux, il est même “critique”.

Deux semaines après le début de la crise, 85% des répondants estiment que leurs entreprises ont su prendre les mesures adaptées pour atténuer/absorber les conséquences de cette situation sur leur plan de transformation.

Le renforcement du travail à distance pour les équipes projets est la mesure la plus citée (17), suivie par le lancement de projets spécifiques à court terme pour répondre à la crise (9).

La mise en place de dispositifs projets/programmes repensés et réduits (6), ou l’arrêt d’un sous-ensemble des transformations ou la réduction des budgets projets/programmes (6) sont des mesures moins citées.
La réduction du budget des fonctions d’appui des transformations est citée une seule fois.

Une réflexion stratégique sur l’après-crise qui commence à se mettre en place ?

15 jours après le début de la crise, si 44% des répondants estiment que leur entreprise a lancé une réflexion pour préparer l’après-crise, ils sont 38% à déclarer l’absence de cette réflexion et 19% à ne pas se prononcer.

Le doute est équivalent sur la question de la mise en place d’une instance dédiée à la réflexion stratégique sur l’après-crise (44% de oui).

De même, 43% des répondants estiment que leurs entreprises n’ont pas pris les mesures adaptées en termes de transformations pour préparer le rebond.

Les réponses montrent un décalage important entre les mesures prises par leurs entreprises vs celles qu’elles devraient prendre selon les répondants :
• faire monter en compétence les équipes (est une mesure qu’aucune grande entreprise n’a mis en place, alors qu’elle est préconisée par 7 répondants),
• augmenter les moyens des fonctions d’appui à la transformation (3 prises, 10 préconisées),
• faire monter en maturité les processus de transformation (5 prises, 9 préconisées),
• mobiliser les réserves financières de l’entreprise pour maintenir une partie des transformations ou investir dans la capacité de transformation (2 prises, 5 préconisées).

Aurore, le programme de recherche pour expliquer la réussite des transformations

Daylight Consulting a lancé en 2010 le programme de recherche Aurore.
Il vise à aider les entreprises françaises à se doter d’une capacité de transformation adaptée à leurs ambitions et à leur contexte.

Les équipes de recherche du Cabinet, en relation avec des consultants et partenaires, élaborent des modèles et des outils permettant de comprendre et de résoudre les problématiques de transformation :
• Augmenter la capacité de transformation au niveau de l’entreprise : expliquer la corrélation entre les moyens structurels mis en place par les entreprises et la maîtrise et la réussite des transformations.
Aider les entreprises à mettre en place les dispositifs structurels à même d’assurer le bon niveau de réussite globale de leurs portefeuilles, programmes et projets.
• Maîtriser et réussir une transformation : identifier le modèle expliquant la maîtrise et la réussite des programmes/projets. Aider les porteurs (des Directeurs aux Chefs de Projets/PO) à assurer la maîtrise et la réussite de leurs programmes/projets.
• Positionner et améliorer les capacités des porteurs des transformations : expliquer la capacité des porteurs des transformations, individus et équipes, de l’échelon politique à l’échelon opérationnel à en assurer la maîtrise et la réussite. Les aider à amener cette capacité au niveau souhaitable pour l’entreprise

À propos de Daylight Consulting, Cabinet de conseil en management des transformations
Daylight est le cabinet de conseil spécialisé en organisation des transformations de BlueSoft. Ses équipes interviennent exclusivement sur ce sujet auprès des grandes entreprises (Société Générale, Banque de France, CACIB, DSNA, Pôle Emploi, AMF, etc.) depuis 1997.
Ses clients sont les Directions générales (DG, SG, DGA, SGA), les Directions métiers, la Direction de la transformation et autres unités d’appui (PMO d’Entreprise, Unité d’appui à la transformation, etc.) ou encore la DSI.
Daylight ce sont des femmes et des hommes avec une expérience pointue en management des transformations.
Tous bénéficient :
• d’un programme de certification interne soutenu (PMI-ACP, PRINCE2TM, PSM-I, MSPTM, SAFe, PMP, P3OTM, etc.),
• d’une formation interne continue (les Essentiels de Daylight),
• d’un entrainement intensif (Académie Daylight, parcours)
• ainsi que d’un accompagnement managérial et KM fort.
Pour les clients du Cabinet (Société Générale, Française des Jeux, Banque de France, Total…), ce sont autant de gages d’expertise et de réussite des missions.
daylight.fr/


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mercredi 15 Avril 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles