Quotidien future finance
              



Capital Investissement : Bpifrance publie l’impact des investissements réalisés avec ses fonds partenaires


A l’occasion de l’édition 2015 de Capital Invest son événement annuel dédié à ses interventions en capital investissement, Bpifrance publie une analyse inédite de l’impact de cette activité depuis sa création.



Les PME et l’industrie apparaissent ainsi comme les premiers bénéficiaires des investissements des fonds partenaires en capital développement. Par ailleurs, avec des sorties de plus en plus profitables, le capital innovation français affirme en 2015 sa maturité et sa capacité à accompagner des trajectoires d’entreprises mondiales.

Capital Développement : L’industrie, premier secteur financé en nombre d’entreprises. Une PME financée sur cinq devient une ETI au cours du cycle d’investissement

Au 31 décembre 2014, Bpifrance comptait 450 entreprises dans son portefeuille indirect de capital développement, valorisées 3,2 Md€ et représentant un chiffre d’affaires de 30 Md€ pour plus de 210 000 emplois.

1 PME sur 5 financées en capital développement devient une ETI

67% des entreprises investies par les fonds de capital développement partenaires sont des PME réalisant moins de 50 M€ de chiffre d’affaires. Au cours de la vie de l’investissement, 20% des PME investies sont devenues des ETI.
Le bilan réalisé par Bpifrance montre qu’au-delà des transformations déjà réalisées, le potentiel de transformation des PME récemment investies (moins de 2 ans) en ETI est plus élevé que par le passé.
Par ailleurs, le produit de cession (« multiple ») d’une PME devenue ETI est en moyenne 33% plus élevé, à X 2,4 contre X 1,8 pour les PME n’étant pas devenues des ETI sur la période.

Une industrie du capital développement qui se spécialise secteur par secteur, des fonds qui se renforcent pour un effet d’entrainement important

En 1998, les fonds de capital développement étaient tous généralistes. En 17 ans, la dynamique de création des fonds a permis à la fois le développement global des montants disponibles mais surtout la spécialisation des acteurs. La période 2003-2007 comptait 10 fonds généralistes pour 8 fonds thématiques contre respectivement 6 pour 20 sur la période 2012-2015.

Parallèlement, en 15 ans, les fonds de capital développement ont plus que doublé de taille, passant en moyenne de 76 à 158 M€. La présence de fonds de taille importante permet l’investissement de plus gros montants qui favorisent une accélération plus rapide de la croissance des entreprises investies. Sur les 15 dernières années, un euro d’investissement public, a permis la levée de 5 euros privés.

Une priorité donnée au financement de l’industrie : 45% des entreprises financées par les fonds de capital développement partenaires de Bpifrance sont des entreprises industrielles, contre 34% pour les entreprises de service.

Des performances homogènes selon les secteurs d’activité.

Les résultats des fonds de capital développement, font apparaître une homogénéité de leurs multiples qui caractérisent les plus-values de sortie. Ainsi, pour le secteur industriel, il s’élève à 1,6% contre 1,9% dans le
secteur des services. La moyenne du multiple tous secteurs confondus s’élève à 1,7%.

Capital Innovation : Les efforts continus depuis le milieu des années 90 commencent à porter leurs fruits. Les fonds partenaires se distinguent par leur capacité à investir dans les secteurs émergents années après années. Leur taille a plus que doublé en 20 ans.

Avec l’augmentation continue de la rentabilité de l’écosystème (multiple de 1,3, en augmentation par rapport à 2014), l’industrie du capital innovation, de plus en plus efficace, voit émerger des fonds de grande taille permettant de financer de gros investissements en capital risque intensif visant à accompagner des entreprises technologiques dans leur stratégie de développement mondial.
Ces dynamiques donnent l’opportunité de faire du capital risque français le leader européen.

2 Md€ investis dans les fonds innovation depuis 1998, 4Md€ mobilisables

La faille de marché en capital innovation qui a caractérisé le segment particulier du capital innovation a légitimé l’intervention des acteurs publics dès les années 1990. Cette action continue a permis de mobiliser 2 Md€ depuis 1998 dans les fonds innovation. La création de Bpifrance a permis de renforcer de manière significative cette dynamique puisque le rythme des financements dédiés a plus que doublé depuis 2013. 161 fonds sont aujourd’hui financés par Bpifrance, pouvant mobiliser encore plus de 4 Md€ pour l’investissement en innovation.

Les fonds partenaires ont doublé leur taille en 20 ans

La stratégie de Bpifrance est claire : encourager et accompagner la consolidation des équipes de gestion et contribuer à la croissance de la taille des fonds. Cette consolidation du marché, dans une logique de plus
grande efficience, porte ses fruits. Ainsi la taille des fonds partenaires a plus que doublé en 20 ans :
- la taille moyenne des fonds partenaires d’amorçage passant de 15 M€ sur la période 1998-2000 à 37 M€ sur la période 2011-2014,
- la taille moyenne des fonds partenaire en capital-risque passant, quant à elle, de 40 M€ à 101 M€.

La chronologie des secteurs vers lesquels se portent l’attention des investisseurs partenaires montrent leur acuité aux dynamiques innovantes et leur agilité pour se positionner très tôt sur les secteurs d’avenir.

L’étude des pics d’investissement par métier et par domaine d’activité établit à mi-2007 le pic pour le secteur des fintechs, à mi-2009 pour celui des objets connectés et à 2010 celui du E-commerce.

Les TIC et les sciences de la vie tirent la rentabilité de l’écosystème.
Le secteur des sciences de la vie atteint un fort niveau de maturité et permet de voir émerger des success stories mondiales. Par ailleurs, la part occupée par le secteur du numérique est de plus en plus importante dans les réussites constatées. Ainsi, près de 80% des entreprises des portefeuilles des fonds partenaires du capital innovation opèrent dans ces deux secteurs. Depuis 1998, respectivement 1,3 Md€ et 1,5 Md€ y ont été investis par les fonds partenaires de Bpifrance qui sont à l’origine de nombreuses réussites françaises à l’instar de Critéo, BlaBlaCar, Sigfox, DBV Technologies ou Cellectis, notamment.

À propos de Bpifrance
Les investissements en fonds propres de Bpifrance sont opérés par Bpifrance Investissement. Bpifrance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’État, partenaire de confiance des entrepreneurs, accompagne les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la cotation en bourse, en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance assure, en outre, des services d’accompagnement et de soutien renforcé à l’innovation, à la croissance externe et à l’export, en partenariat avec Business France et Coface.
Bpifrance propose aux entreprises un continuum de financements à chaque étape clé de leur développement et une offre adaptée aux spécificités régionales.
Fort de 42 implantations régionales (90 % des décisions prises en région), Bpifrance constitue un outil de compétitivité économique au service des entrepreneurs. Bpifrance agit en appui des politiques publiques conduites par l’État et par les Régions pour répondre à trois objectifs :
• accompagner la croissance des entreprises ;
• préparer la compétitivité de demain ;
• contribuer au développement d’un écosystème favorable à l’entrepreneuriat.
Avec Bpifrance, les entreprises bénéficient d’un interlocuteur puissant, proche et efficace, pour répondre à l’ensemble de leurs besoins de financement, d’innovation et d’investissement.
www.bpifrance.fr

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 30 Novembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News