Corporate Finance News / Quotidien
              


Mercredi 13 Octobre 2021

Cabinets d’audit, conseil et expertise comptable : mobilité, attractivité et gestion de la crise sanitaire


Plus de 400 candidats et près de 100 recruteurs en comptabilité et expertise ont livré à Fed Finance leur vision de leur marché de l’emploi, à un moment charnière de sortie de crise. Dans quel état d’esprit se trouvent les professionnels de l’expertise comptable ?



Fed Finance, le cabinet de recrutement temporaire et permanent spécialisé dans les métiers comptables et financiers publie son enquête annuelle. Menée entre mai et septembre 2021, elle interroge 515 professionnels en cabinets d’audit, conseil et expertise comptable sur leur état d’esprit. Quels impacts la crise sanitaire a-t-elle eu sur l’emploi et les aspirations du secteur ? Quels nouveaux usages ont été créés ?

L’attractivité du secteur a-t-elle pâti de la crise ? Une étude de rémunération par régions complète l’étude.

Poursuite des recrutements pendant la crise

Parmi les points positifs, les entreprises ont continué à recruter en 2021.
• seules 8 % n’ont procédé à aucune embauche
• la moitié des candidats (51 %) ont passé un entretien d’embauche au cours des 12 derniers mois
• la plupart d’entre eux (75 %) disent même avoir eu l’embarras du choix car ils ont pu choisir entre plus de 2 offres d’emploi.

Globalement le marché reste plutôt dynamique mais on note malgré tout quelques ralentissements lorsque l’on compare ces chiffres avec l’année précédente. Par exemple en 2020, 75 % des candidats avaient passé un entretien. Alors qu’ils étaient 69 % à rester à l’écoute des opportunités professionnelles l’an dernier, ils sont aujourd’hui plus attentistes (55 %).

Même si les professionnels restent très courtisés par les employeurs, le marché de l’emploi en expertise comptable n’a pas encore retrouvé sa dynamique pré-Covid. Les indicateurs sont néanmoins tous au vert, ce n’est donc sans doute qu’une question de mois.

De nombreux départs de collaborateurs

La tendance est assez marquée : les cabinets ont globalement subi plus de départs de collaborateurs en 2021 qu’en 2020. 71% d’entre eux ont dénombré moins de 10 départs ; parmi eux 34 % en ont comptabilisé 2 maximum. Ces chiffres étaient respectivement de 88 % et 51 % en 2020, donc bien meilleurs pour les cabinets en termes de fidélisation des équipes. Certains cabinets ont même semblé subir de véritables vagues de départs, puisqu’ils sont au total 28 % à annoncer plus de 11 départs, là où en 2020 ils n’étaient que 12 % dans ces catégories.

La crise semble donc bien avoir été l’occasion d’une remise en question des professionnels de l’expertise comptable, qui ont quitté plus massivement leur cabinet. 44 % des répondants se sont exprimés sur la gestion contestable du télétravail, la perte de repères vie privée / vie professionnelle et les errements du management à distance qui ont joué un rôle dans les envies de mobilité : « remise en question de la qualité de vie en cabinet », « la qualité médiocre du manager, le manque de reconnaissance face à la situation de crise sanitaire », « aucune reconnaissance sur le travail fourni durant le confinement, ce qui a été très dur moralement ; et aucune augmentation de salaire »…

La fidélisation des collaborateurs semble être un enjeu majeur pour les cabinets d’expertise comptable. D’autant que cette année, le constat est unanime, candidats (85 %) comme cabinets (86 %) pensent que les cabinets souffrent d’un déficit d’attractivité.

Des évolutions pérennes en matière d’organisation du travail

Interrogés en miroir sur les mesures spécifiques mises en place pendant la crise sanitaire, candidats et cabinets s’accordent sur presque tout. Le télétravail s’est imposé partout, sans surprise.
• près de 30 % des cabinets comme des candidats déclarent avoir mis en place ou bénéficié de formations en e-learning / à distance
• entre 15 et 20 % des 2 populations déclarent avoir expérimenté la création de moments de cohésion d’équipe à distance

Près de 60 % des candidats interrogés pensent que leurs employeurs vont pérenniser certaines des nouvelles pratiques d’organisation du travail. Les cabinets confirment et semblent même réellement convaincus des bienfaits de ces innovations managériales, pourtant initialement subies et menées à marche forcée. Leurs réponses montrent un engagement supérieur à l’année dernière pour poursuivre la transition vers de nouvelles pratiques managériales :
• 98 % déclarent que le télétravail / flexibilité horaire va perdurer (+1 point par rapport à l’an dernier)
• 36 % souhaitent poursuivre à la fois la formation en e-learning (stable par rapport à l’an dernier), le management à distance (+12 points) et l’intensification de la communication à distance, via internet / intranet ou les réseaux sociaux d’entreprise (+12 points également).
• Les cabinets semblent tout aussi convaincus de devoir adapter durablement certaines habitudes.

À propos de Fed Finance
Créé en 2001 Fed Finance (www.fedfinance.fr) est un cabinet de recrutement dédié aux métiers de la comptabilité et de la finance, de la banque et de l’assurance appartenant au Groupe Fed. Fed Finance s’organise en trois divisions : comptabilité et finance d’entreprise ; audit, conseil et expertise comptable ; banque, assurance et finance de marché. Les 130 consultants de Fed Finance sont présents dans les 17 bureaux de Fed Finance, à Paris, en régions et à l’étranger (Canada, Espagne et Portugal).

À propos du Groupe Fed
Créé en 2001, le Groupe Fed est le premier groupe français indépendant en recrutement temporaire et permanent spécialisé qui rassemble 11 cabinets de recrutement - Fed Finance, Fed Human, Fed Légal, Fed Supply, Fed Africa, Fed Office, Fed Business, Fed Construction, Fed Ingénierie, Fed Santé, Fed IT ; un cabinet de management de transition (Ressources Transition) et une société de Recruitment Process Outsourcing (Fed Inside). Cofondé par Alexandre Tamagnaud, le Groupe Fed compte 10 associés : Alexandre Tamagnaud, Amaury de Vorges, Hervé Savy, Mathieu Blaie, Ian De Bondt, Romain Devrièse, Karine Favreau, Béatrice Garrigue, Céline Jamain et William Naccache. Le Groupe Fed a réalisé un chiffre d’affaires de 87 M€ en 2019. Il emploie près de 370 collaborateurs (avril 2020) répartis dans 14 bureaux en France : Paris-Astorg, Paris-La Boétie, Versailles, Saint-Denis, Massy, Lognes, Nantes, Lille, Lyon, Aix-en-Provence, Toulouse, Strasbourg, Bordeaux et Nice. Le Groupe Fed est également présent à l’étranger à travers 4 bureaux : Fed Finance Canada (Montréal) depuis 2015, Fed Africa Côte d’Ivoire (Abidjan) depuis 2017, Fed Finance Espagne (Madrid) depuis 2019 et Fed Finance Portugal (Lisbonne) depuis 2021. Le Groupe Fed est signataire de la Charte de la Diversité ainsi que du Pacte Mondial de l’ONU. En 2021, le Groupe Fed obtient pour la troisième fois le label « HappyAtWork ».
www.groupefed.fr

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS