Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Bien réussir ses opérations de croissance externe : un sujet qui ne s’improvise pas


Grandir par croissance externe est incontestablement un projet d’entreprise passionnant, mais qui nécessite une grande vigilance pour être couronné de succès.



En effet, intégrer une nouvelle entité dans un ensemble ne s’improvise pas et nécessite de bien préparer son projet en prenant en compte différentes composantes complémentaires : financière, humaine, organisationnelle, etc. Autant de données indissociables qui permettront de ne pas se tromper et de réussir ses acquisitions.

Être en ligne avec son plan stratégique

Le premier point à prendre en compte est lié à sa gouvernance d’entreprise et à son plan de développement à moyen et long terme. Il est fondamental d’avoir une vision claire et de sélectionner des entreprises qui apporteront une réelle valeur ajoutée au groupe. En ce sens, il peut être plus simple de rechercher des entreprises proches de son secteur et dont on appréciera mieux les spécificités. Viendront ensuite d’autres considérations qui pourront intervenir : taille d’entreprise, santé financière, etc.

Proposer un projet gagnant pour toutes les parties

Ce point est fondamental et doit être abordé au plus tôt. En effet, réaliser une opération de croissance externe ne se résume pas à un simple rachat. Il est stratégique de proposer un projet gagnant pour tous : le cédant, l’acquéreur, les collaborateurs, les partenaires, les acteurs de la procédure collective en cas de difficulté dans l’entreprise, etc. Il faut donc communiquer de manière transparente et le plus tôt possible sur son projet. On notera enfin que dans certains cas, il peut être judicieux de communiquer avec les grands clients ou les principaux partenaires de la société cédante (notamment en cas de rachat suite à redressement judiciaire), qui pourront valider la pertinence du projet de l’acquéreur et le soutenir devant les tribunaux par exemple.

Ne pas mettre en péril son entreprise

Traduire son acquisition en termes financiers est incontournable. Il est important de garder raison et de ne pas mettre en péril son entreprise en dépensant des ressources considérables pour acquérir une société ou en sous-estimant les coûts nécessaires à sa parfaite intégration. En ce sens, une bonne évaluation des actifs, de la vraie valeur de l’entreprise ou encore de sa capacité d’autofinancement est absolument nécessaire.

Réussir son intégration

Cette étape débute dès le rachat de l’entreprise. À ce stade, il faut se préoccuper de plusieurs éléments-clés qui permettront de prendre de bonnes orientations et des actions concrètes vis-à-vis des clients, collaborateurs et partenaires. Il s’agit donc ici de mettre en exécution son plan stratégique et de créer les conditions du développement et de la rentabilité. Dans ce contexte, différentes approches sont possibles : nommer un comité de pilotage interne, s’appuyer sur les anciens managers, nommer un manager de transition, etc. Toutes les possibilités doivent être évoquées afin de mettre en place la plus adaptée et efficace. Une chose est sûre, dans ce schéma, il est important de positionner l’humain au centre de son projet et d’avoir une approche bienveillante avec les nouvelles équipes qui intègrent le groupe.

Ces différents points sont des éléments incontournables pour mener à bien ses opérations de croissance externe. Enfin, rappelons que les acquisitions contribuent à assurer le futur de nombre de collaborateurs et de donner un avenir à certaines entreprises qui n’en auraient pas. N’oublions pas que dans les cinq ans à venir, on estime que près de 100 000 entreprises françaises ne trouveront pas de repreneurs. En ce sens, procéder à des acquisitions permet de jouer un rôle important en matière d’intérêt social, d’emploi, de compétitivité et de croissance durable.

Dominique BAYON - Président et Fondateur de Foliateam Group, Opérateur Cloud alternatif pour les entreprises. Fort de 17 opérations de croissance externes réalisées en 17 ans, dont 3 en 2018, Foliateam compte aujourd’hui 350 collaborateurs au service de plus de 5000 clients.

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

About Chaineum
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICOs and STOs, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum Segment, Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.
https://www.chaineum.com

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Wednesday, June 19th 2019
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News