Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La Bourse de Chicaco pourrait se lancer sur l'Ether


La Bourse du Chicago Board Options Exchange a annoncé qu'elle souhaitait peut-être se lancer dans l'Ether. Les contrats devraient arriver fin 2018 d'après le site d'information américain "Business Insider".



Chicago présent plus que jamais

Chicago semble marquer l'histoire des cryptomonnaies puisque, neuf mois après avoir lancé le premier contrat à terme de l'histoire sur le Bitcoin, le Chicago Board Options Exchange souhaite travailler sur le lancement d'un futur sur l'Ether.

Il s'agit d'une cryptommonnaie qui pèse plus de 30 milliards de dollars de capitalisation. En effet, sa courbe de croissance est très favorable et le place juste derrière le Bitcoin dans les usages. Il ne s'agit cependant pas uniquement d'une plate-forme qui utilise une monnaie décentralisée et qui permet une transaction entre deux utilisateurs.

En effet, Ether a mis en place une blockchain afin de pouvoir stocker et transmettre des informations sécurisées, transparentes et avec un historique des opérations. Il permet ainsi aux développeurs de créer n'importe quelle application dans le domaine qu'ils souhaitent (musique, information, jeu, sécurité...).

Relancer le secteur

Ces contrats à terme permettent aux investisseurs de spéculer à la hausse ou à la baisse sur les différentes cryptomonnaies. Il y a un an, le Bitcoin avait connu un gros succès avec de nombreux contrats. La plus grosse cryptomonnaie du marché avait frôlé les 20 000 dollars.

Ainsi, le lancement d'un tel produit permettrait de pouvoir relancer le secteur tout en le diversifiant puisque cela incitera les anciens investisseurs à revenir, leur laissant une seconde chance avec une nouvelle cryptomonnaie. Cela est vu comme une nouvelle étape dans la diversification des actifs.

En association avec deux plate-formes

Afin de lancer son produit, la Chicago Board Options Exchange souhaite travailler avec les frères Winklevoss et leur plate-forme Gemini. Cela n'a rien d'étonnant puisque la Bourse de Chicago travaille déjà avec eux pour le Bitcoin. A 36 ans, ces deux jumeaux sont devenus les premiers milliardaires et les figures de proue de l'univers des cryptomonnaies. En effet, en 2011, ils rachetèrent pour 11 millions de dollars de Bitcoin, ce qui leur a valu l'une des premières place dans le domaine.

Le lancement de ce nouveau contrat va dépendre des autorités américains et de la Commodities Futures Trading Commission (CFTC) qui doit donner son accord, tout comme elle l'avait fait précédemment pour le Bitcoin. En attendant le lancement et l'autorisation, de nombreux investisseurs, impatients de connaître la réponse, se tournent vers le Bitcoin en espérant augmenter leur richesse.



Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Mardi 11 Septembre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News