Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Elémentaire mon cher Watson...


IBM vise à rendre obsolètes les feuilles de calcul et a commencé à tester un service destiné aux responsables d'entreprises qui aujourd’hui réalisent la plupart de leur analyse sur des feuilles de calcul ou utilisent des outils traditionnels de business intelligence, rapporte IDG News Service.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Le service "consiste à mettre des outils analytiques puissants entre les mains de chaque utilisateur de l'entreprise," a déclaré à IDG Eric Sall, Vice-président marketing IBM pour le “business analytics”, ajoutant que les outils traditionnels de business intelligence restent trop difficiles à utiliser pour les responsables d'entreprise.
"Il est difficile d'obtenir les données, il est difficile d'analyser les données si vous n'êtes pas un spécialiste, et il est difficile d'utiliser les outils ", a-t-il dit.

Ce service se nomme Watson : des réponses intelligentes sur une planète plus intelligente

Watson constitue la dernière nouveauté d'une série d'innovations qui contribuent à rendre le monde plus intelligent. Sam Palmisano, le Président-Directeur Général d'IBM, explique l'impact de cette technologie sur la façon dont les gens communiquent avec des ordinateurs et ce que cela signifie dans des domaines comme la santé, la finance et la distribution.

Comment fonctionne Watson ?
Durant les parties de Jeopardy!, Watson analysait les questions qui lui étaient posées afin d’en saisir le sens et d’identifier ce qui lui était demandé. Il se plongeait ensuite dans les 200 millions de pages de langage naturel que contient sa mémoire dans le but de trouver la réponse exacte à la question. Il effectuait tout cela en moins de trois secondes et apportait également des arguments quant à la justesse de la réponse.

Plus loin que Deep Blue
Watson va encore plus loin que Deep Blue (qui analysait un monde fini de possibilités) : en effet, Watson représente une véritable innovation dans la compréhension par la machine du langage naturel (le " langage réel ") utilisé par chacun d'entre nous pour communiquer et échanger. Ce qui est incroyable, c'est qu'il est même capable de comprendre les jeux de mots, les ambiguïtés ou l’ironie (source IBM France).

Watson Analytics est un système de langage naturel qui rationalise les tâches associées à l'analyse prédictive, y compris la visualisation

Watson est un programme informatique d'intelligence artificielle conçu par IBM dans le but de répondre à des questions formulées en langue naturelle. Il fonctionne d'une manière similaire aux systèmes de langage naturel telles que Siri d'Apple, googleNow de Google et Cortana de Microsoft. Il s'intègre dans un programme de développement plus vaste, le DeepQA research project.
Pour mémoire le nom “Watson” fait référence à Thomas John Watson, qui joindra la CTR Computing Tabulating Recording Company en 1914, société qui deviendra IBM en 1924.

Selon IBM, Watson Analytics serait un bon moyen pour les gestionnaires qui travaillent dans le marketing, les ventes, la finance et les ressources humaines.
Dan Vesset, vice-président business analytics au sein du cabinet de recherche IDC, a déclaré que ce service simplifie un grand nombre de tâches généralement associées à l'analyse prédictive et des fonctions de traitement du langage naturel, l'apprentissage automatique, le raisonnement cognitif, le nettoyage et la mise en forme des données, l'analyse préparatoire et la visualisation.

«Au lieu de glisser-déposer un camembert ou un graphique, vous écrivez en langage naturel ce que vous aimeriez voir, et le système décidera lui-même quelle est la visualisation la plus appropriée", a déclaré Dan Vesset.



Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 23 Septembre 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies