Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Pakistan terre de rencontre - Les arts de Gandhara


Le musée Guimet vous invite à la découverte d’un art singulier et d’une rare splendeur … du 21 avril au 16 août 2010



Pakistan terre de rencontre - Les arts de Gandhara
Exposition organisée par le musée des arts asiatiques Guimet et le Centre National d’Art et d’Expositions de la République fédérale d’Allemagne à Bonn.

L’exposition de Paris dont le commissaire est Pierre Cambon, conservateur en chef au musée Guimet, reprend sous une forme modifiée l’exposition conçue par le professeur Michel Jansen et le docteur Christian Luczanits, présentée sous le titre Gandhara. The Buddhist Heritage of Pakistan Legends, monasteries, and Paradise

Cette exposition d’envergure internationale unique en France, présente près de 200 œuvres gréco-bouddhiques exceptionnelles et caractéristiques du Gandhara.

Le Gandhara est un ancien royaume d'influence hellénistique qui recouvre les provinces du Nord-Ouest de l’actuel Pakistan. Cette civilisation contemporaine des mondes romains à l'ouest, des Han chinois à l'Est, trouve son essor entre le Ier et le IIIème siècle de notre ère, au temps des successeurs d’Alexandre le Grand et de l’empire Kouchan.

Terre de rencontre, terre de Bouddhisme, terre d’invasions et d’échanges, mais aussi terre de culture ancienne, et de diversités, le Gandhara voit naître et se développer une civilisation brillante mêlant les influences grecques, fruits des conquêtes d'Alexandre le Grand, aux inspirations perses et indiennes. Sous la dynastie des Kouchans, l'art du Gandhara va s’épanouir à travers le bouddhisme.

Dans cette exposition, vous retrouverez des statuettes, des statues du Buddha et des vénérés (boddhisattva…), des bas-reliefs de temples et de stupas, mais également des terres cuites et des stucs de monastères ou de palais.

Ces œuvres sont en partie issues du site archéologique de Taxila, à 40 km d’Islamabad, la capitale pakistanaise, qui, de par sa situation géographique, favorisa un brassage de populations et de cultures. Taxila abrite aujourd'hui les vestiges de trois villes successives et de nombreux sites monastiques témoignant du raffinement des époques où la cité connut son apogée.

La civilisation du Gandhara disparaît peu à peu après les invasions des Huns laissant en héritage un art qui influencera durablement les pays de Haute Asie (Asie Centrale, Chine, Corée et Japon).

www.guimet.fr

Mardi 27 Avril 2010
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News