Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Banque Sarasin : influence positive de la durabilité sur la performance des actions


Selon un préjugé tenace, les investissements durables ne seraient pas rentables. Une récente étude prouve justement le contraire. Les calculs statistiques réalisés par le Centre for Corporate Responsibility and Sustainability de l’Université de Zurich (CCRS) en collaboration avec l’EPF de Zurich et le Centre de recherche économique européenne (ZEW) à Mannheim, sur la base de données fournies par la Banque Sarasin, confirment que l’investissement durable est une stratégie gagnante.




Banque Sarasin : influence positive de la durabilité sur la performance des actions
La dernière étude du CCRS, de l’EPF et du ZEW a analysé si la relation entre la durabilité et la performance financière pouvait être établie au moyen de données statistiques. La contribution au rendement apportée par une amélioration du rating de durabilité compte tenu de divers critères purement financiers comme le risque de marché, les effets d’échelle ou l’effet sur la valeur a été déterminée dans le cadre d’une analyse économétrique basée sur une étude de la Banque Sarasin englobant environ 460 entreprises américaines et européennes. L’écart de rendement entre les portefeuilles durables et non durables a également été étudié en fonction de diverses variables financières.

Les thèmes durables ont le vent en poupe
Les résultats ainsi obtenus sont comparables à ceux des études semblables réalisées ces dernières années et confirment que la prise en compte de l’aspect de la durabilité ne péjore pas la performance d’un portefeuille d’actions. Au contraire: l’analyse économétrique met en évidence l’impact positif du rating de l’entreprise sur le rendement mensuel moyen de ses actions entre 2003 et 2006.

Cet impact positif est cependant inconstant selon la catégorie de rating, la période et la région analysées, notamment parce que le public et les marchés ont désormais conscience des thèmes écologiques et sociaux comme le changement climatique ou la mondialisation de la production de produits d’usage courant ainsi que des risques y afférents. Etant donné qu’une attention accrue est accordée aux risques depuis l’éclatement de la crise financière, la relation entre la performance financière et la durabilité continuera d’évoluer positivement.

L’ analyse des investissements durable par Sarasin
Plusieurs raisons expliquent pourquoi les investissements durables ont un impact bénéfique sur la performance financière. Pour commencer, les risques sociaux et environnementaux sont détectés et appréciés dans le cadre de l’analyse de la durabilité; ces facteurs influent sur le résultat de l’entreprise, par exemple en cas de hausse des prix de l’énergie ou suite à l’introduction de mesures de politique environnementale. L’investissement durable offre en outre des chances, dans la mesure où cette stratégie permet d’identifier les firmes qui développent des solutions socialement et écologiquement supportables. Les méthodes de traitement médical efficientes en termes de coûts ou les énergies renouvelables constituent des exemples déjà presque classiques.

www.sarasin.ch

Vendredi 21 Novembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs