Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Une étude d’OpinionWay pour Altares éclaire les points-clés pour bien exporter


Altares, partenaire du 19ème salon Avenir Export, a présenté lors de la conférence plénière du jeudi 11 octobre les résultats de l’étude réalisée par OpinionWay “PME : comment exporte-t-on la 1ère fois ?”




Une étude d’OpinionWay pour Altares éclaire les points-clés pour bien exporter
Réaliser en priorité une solide étude de marché, augmenter la connaissance des cibles, construire un site internet en langues étrangères pour présenter l’entreprise et ses produits, participer à des salons professionnels, voilà les principaux conseils que donnent les PME exportatrices aux primo-exportateurs. C’est d’autant plus important que la zone asiatique devient la cible privilégiée pour les exportations françaises.

Menée auprès d’un échantillon représentatif de 297 PME françaises qui ont une activité suivie à l’international, cette étude confirme plusieurs résultats constatés à l’occasion du 18ème salon Avenir Export en 2006 et apporte en parallèle de nouveaux éclairages :

1) Les PME exportatrices sont majoritairement satisfaites d’exporter (97 %). Plus d’un quart d’entre elles sont même tout à fait satisfaites de leur expérience à l’international (28 %). Elles réalisent en moyenne 43 % de leur Chiffre d’Affaires à l’export et prévoient que ce pourcentage atteigne les 50 % dans les 2 ans à venir.
Les PME exportatrices sont pragmatiques et organisées, elles dédient en moyenne 8% de leurs effectifs à l’export.

2) L’Europe communautaire reste la première destination d’exportation des PME françaises (95 %). Cependant 50 % d’entre elles exportent désormais vers l’Asie (contre 37 % en 2006) et une PME exportatrice sur quatre veut s’y développer davantage dans les 12 prochains mois. L’Asie devient la 2ème destination d’exportation, devant l’Afrique et l’Amérique du Nord, même si les volumes de Chiffre d’Affaires sur la zone asiatique (15 %) restent inférieurs à ceux développés en Amérique du Nord (18 %).

3) Pour 28% des PME exportatrices, le taux de change défavorable est une difficulté majeure, ce qui correspond au développement de leur activité sur des marchés plus risqués. Elles ont encore plus besoin d’être accompagnées : plus d’un quart des PME exportatrices (27%) préconise une simplification des démarches administratives (et 10 % vont jusqu’à suggérer la création d’un “guichet unique”). Seule une petite partie des PME exportatrices (7 %) pense que les aides de l’Etat et des organismes publics sont aujourd’hui suffisantes.

4) Les PME françaises ont acquis plus de maturité pour faire connaître leur entreprise et leurs produits à l’exportation : internet, devenu en 10 ans premier vecteur de communication, est aujourd’hui le principal outil utilisé par les entreprises exportatrices, et devance pour la 1ère fois les salons professionnels. Les PME françaises exportatrices sont en effet 60 % à implanter un site internet en langues étrangères (salons professionnels : 53 %). La technologie web contribue sans doute aussi aux actions de marketing direct qui sont utilisées par 22 % d’entre elles, loin devant la publicitté dans la presse spécialisée (12 %) ou dans les annuaires (3 %).

5) Les conseils que donnent les PME qui exportent aux primo-exportateurs confirment les résultats de 2006 : en tout premier lieu réaliser une solide étude de marché (44 %), puis connaître sa cible (se rendre sur place : 26%, maîtriser les langues : 19 %, identifier des partenaires locaux : 16 %, vérifier la solvabilité des clients : 14%).
“On peut se féliciter de la grande satisfaction qu’ont les PME à exporter, qui contribue à leurs revenus et leur croissance. On remarque cependant qu’elles ont toujours besoin d’accompagnement, d’autant qu’elles abordent aujourd’hui de plus en plus des marchés comme l’Asie”, déclare Thierry Asmar, Directeur Général d’Altares.
“Altares va poursuivre sa politique de segmentation des approches en fonction de la taille et de l’expérience des entreprises, pour mieux donner accès aux informations uniques du réseau mondial D&B Worldwide Network sur plus de 60 Millions d’entreprises en Europe et en Asie” .

Note méthodologique :
Cette étude a été réalisée par OpinionWay pour Altares, du 29 août au 26 septembre 2007, par téléphone auprès de 297 entreprises. Cet échantillon représentatif des 11 000 entreprises exportatrices en France a été constitué à partir des critères suivants : PME indépendantes, de 5 à 250 salariés, hors activités Commerce et Transport / Logistique • Les entreprises de cet échantillon réalisent en moyenne 9,5 Millions d’euros de CA, et les 2/3 de ces PME exportatrices réalisent moins de 12 Millions d’euros de CA.

A PROPOS D’ALTARES
ALTARES est née du rapprochement de la Base d’Informations Légales BIL et de Dun & Bradstreet France. Sa vocation, en tant que spécialiste de la connaissance inter-entreprises : fournir des solutions pour accélérer la croissance.
ALTARES répond aux besoins des entreprises sur deux axes majeurs : développement commercial et gestion du risque financier, en France, en Europe comme à l’International. Membre du 1er réseau international d’informations B to B (le D&B Worldwide Network), ALTARES diffuse en France les solutions créées par le leader mondial D&B. Les clients d’ALTARES disposent du seul accès global à des données qualifiées sur plus de 115 Millions d’entreprises dans le monde.
Dirigée par Thierry Asmar, ALTARES détient 40 % du marché français ; avec un CA de 53 Millions d’Euros, l'entreprise compte près de 300 collaborateurs répartis
sur 3 sites principaux : Nanterre, Rambouillet et Villeurbanne.

Etude téléchargeable ci-dessous en format PDF.

ALTARES
www.altares.fr
Thierry Asmar

2007_10_Altares_syntheseExport2.pdf 2007 10 Altares_syntheseExport2.pdf  (415.57 Ko)


Mercredi 17 Octobre 2007
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par sdaboncourt le 04/03/2008 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette étude est vraiment intéressante. Si vous en avez d'autres sur ce sujet je suis preneur.




Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News