Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Steve Jobs : un visionnaire hors du commun !


En ce jour d’annonce de la démission de Steve Jobs de Apple, je ne peux m’empêcher de penser au discours de juin 2005 à Stanford, où j’ai pu échanger quelques mots avec un visionnaire hors du commun. Permettez-moi de vous présenter un extrait que j’ai utilisé comme introduction de mon livre “ Objectif performance ” éditions AFNOR.




Patrick Jaulent
Patrick Jaulent
“ Restez affamés et stupides ! ” Steve Jobs, Stanford juin 2005
Le 12 juin 2005, le mythique patron de la firme Apple intervient devant les étudiants de l'Université de Stanford lors de la séance de remise de leur diplôme. Il ne leur délivre pas un grand discours mais trois messages au travers les trois histoires qui ont marqué toute sa vie et construit sa réussite.

Donner du sens : “ Vous ne pouvez pas relier des événements à l'avance, vous ne le pouvez qu'en regardant en arrière ”
Steve Jobs raconte pourquoi il n’a pas poursuivi ses études à l’université, comment il en est venu à suivre des cours de calligraphie qui n’avaient alors pas le moindre espoir d’utilité pratique pour sa vie et comment dix ans plus tard, quand il conçut le premier Macintosh, tout cela lui est revenu. Toutes ses connaissances calligraphiques acquises furent intégrées dans le Mac. C’était le premier ordinateur doté d’une typographie élégante.
Il lui aurait été impossible de faire le lien entre ces choses à priori, à l’époque du collège. Mais cela était devenu très clair à posteriori, dix ans plus tard. Pour lui, l’essentiel est de croire en quelque chose de grand et croire que les événements du présent auront un sens, contribue à la confiance même lorsque l’on s’écarte du chemin sûr, c’est là que situe la différence.

La passion et l’échec : “ La seule façon de faire du bon travail est d'aimer ce que l'on fait ”
Licencié de l’entreprise qu’il avait créée, Steve Jobs explique que c’était la meilleure chose qui pouvait lui être arrivée ! Le sentiment d’échec passé, il se rendit compte qu’il continuait d’aimer ce qu’il faisait et qu’il devait tout recommencer. Cette liberté lui permit d’entrer dans la période la plus créative de sa vie, il fonda NeXT et Pixar. La suite : Pixar est aujourd’hui le studio d’animation le plus puissant au monde, Apple racheta NeXT et sa technologie fut au cœur de la renaissance d’Apple, Steve Jobs retourna chez Apple.

La mort : “ Si ce jour était le dernier jour de ma vie, est-ce que je voudrais faire ce que j'ai prévu de faire aujourd'hui ? ”
Steve jobs relate cette citation qu’il avait lue à l’âge de 17 ans et qui avait constamment guidée sa vie. A chaque fois que la réponse était “ non ” trop de jours d’affilée, il savait qu’il fallait qu’il change quelque chose.
Pour lui, ne pas oublier que l’on va mourir est le meilleur moyen d’éviter le piège de penser que l’on a quelque chose à perdre. Il va même jusqu’à dire “ la Mort est sans doute la plus belle invention de la Vie car elle est l’agent du changement pour la Vie ”. Un an auparavant, il apprenait qu'il avait un cancer du pancréas et qu'il n'avait plus que quelques mois à vivre. Il s'est avéré qu'il avait une des rares formes de ce cancer susceptibles d'être traitées.
Après avoir rappelé que le temps est compté et qu’il ne faut pas le gaspiller à vivre la vie d’autrui, qu’il ne faut pas rester prisonnier du résultat des pensées des autres, il termine son intervention en demandant aux étudiants de rester “ affamés et stupides ! ”

Cette intervention n’a pas vieilli, son propos reste plus que jamais d’actualité : l’innovation est souvent le fruit du mélange de la curiosité et de la folie.

Patrick Jaulent
"Président du club Balanced Scorecard et Performance Europe"
Partenaire-expert CFO-news

Vendredi 2 Septembre 2011
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Patrick Jaulent le 02/09/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Affamés » signifie - croquer la vie à pleine dents – Ne vous contentez jamais de ce que vous faites - Vivez chaque jour comme si c’était le dernier.

« Stupides » peut aussi être pris dans le sens de « dingues ». Une idée « dingue » ne doit pas être un frein. Si vous pouvez l’imaginer, alors c’est réalisable.

Quid d’Apple après Steve Jobs ?

Comme suite à l’article sur Steve Jobs, plusieurs lecteurs me demandent si Apple peut conserver son leadership suite au départ de S.J. Il est difficile de répondre à cette question sans porter un jugement de valeur sur celui qui lui succèdera à la tête de l’entreprise.

Mais comme j’aime les chiffres, et surtout les faire parler. Je vous livre quelques réflexions.

Ce n’est pas la première fois que Steve Jobs laisse la barre d’Apple. Il a été poussé vers la sortie (cf. le discours de Stanford) lorsque John Scully et d’autres personnes du marketing lancèrent la charge contre lui. Pendant l’absence de Steve Jobs au sein d’Apple (1986 – 1998) la prime d’innovation pour Apple Inc a chuté de 30 % et les investisseurs ont perdu confiance. Ce qui entraîna une forte chute de l’action à Wall Street. Lorsque Steve est revenu en 1998, la société réussit quelques coups gagnants comme : l'iMac et iTunes à l'IPAD, iPhone, et l'IPAD. Il a fallu quelques années pour remettre Apple sur la bonne voie, mais dans la période 2005-2010 la prime d'innovation d'Apple fit un bond à 52%.

Le successeur de Steve Jobs saura-t-il réussir quelques coups gagnants ?

Steve Jobs a l’ADN de l’innovation et le sens du business. Par exemple, lorsqu’il a vu la technologie d'animation par ordinateurs à Industrial Light de George Lucas, il a acheté la technologie et des acteurs clés pour créer Pixar.

Steve Jobs m’a dit une fois: «L'innovation fait la distinction entre un leader et un suiveur. » Je souhaite à son successeur de devenir le leader de l'innovation et non pas simplement un adepte de Jobs.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News