Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Square réinvente le crédit


Il y a 4 ans, Square initiait une révolution pour les commerçants en lançant son terminal d'encaissement sur mobile, une idée qui a depuis été largement répliquée dans le monde. Aujourd'hui, la jeune entreprise veut s'attaquer à un autre pré carré des banques, avec une même détermination à le transformer en profondeur : le crédit.




Comme il fallait s'y attendre, la nouvelle offre Square Capital affirme sa différence selon plusieurs dimensions. En premier lieu, l'approche commerciale elle-même est intégralement renversée : au lieu d'attendre qu'un commerçant manifeste son besoin de financement, c'est au contraire Square qui détermine l'éligibilité de ses clients (utilisateurs de la solution d'encaissement Square Register) et leur propose une avance de trésorerie, de manière pro-active.

Les modalités pratiques de fonctionnement sont tout aussi originales. Les remboursements sont en effet prélevés directement par Square sur les ventes enregistrées (à hauteur de 10%, semble-t-il) et le coût du crédit est fixe, quelle que soit sa durée effective. Il faut tout de même préciser que le montant du prêt est déterminé par Square, en fonction de l'activité de l'entrepreneur, de manière à pouvoir être amorti sur une période d'environ 10 mois.

Quelques milliers de commerçants ont déjà pu bénéficier, à l'occasion d'une expérimentation, de plusieurs dizaines de millions de dollars de prêts via Square Capital. Il semblerait qu'ils en soient extrêmement satisfaits, dans leur immense majorité, 85% d'entre eux estimant très vraisemblable qu'ils le recommandent à leurs amis. Rien de très surprenant à cela, finalement, au vu de tous les avantages qu'offre le produit par rapport aux circuits « traditionnels ».

Au premier rang de ceux-ci figure l'accessibilité au crédit. Tandis que, dans une banque, il faudra souvent des semaines pour constituer un lourd dossier, puis le défendre, pour un résultat incertain, Square peut débloquer les fonds dès le lendemain d'une demande (si l'entrepreneur a reçu une offre), sans requérir le moindre document administratif supplémentaire. La modulation automatique des remboursements en fonction du chiffre d'affaires réalisé est aussi, évidemment, un facteur de réassurance important.

Magie ? Oui, certainement : celle de l'analyse de données. En exploitant les informations collectées à travers l'utilisation de ses services de paiement, Square est capable d'évaluer précisément la capacité d'endettement de ses clients et le niveau de risque qu'ils représentent. Il ne reste plus qu'à leur proposer une offre compétitive (les taux pratiqués semblent relativement modestes) et voilà un nouveau modèle commercial prêt à s'imposer auprès d'une population fortement demandeuse…

Peu de temps avant cette annonce, les rumeurs évoquaient des difficultés de trésorerie pour Square, au point de la déclarer à vendre. Il n'a jamais été un secret que le secteur des paiements n'est pas générateur de marges élevées, aussi n'est-il pas étonnant que, malgré son immense succès commercial, la startup soit encore loin d'atteindre la rentabilité. En attendant, elle ne manque pas d'idées pour identifier des sources de revenus inédites, bien au-delà de son cœur de métier initial.

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 10 Juin 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs