Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Progressive : l'assurance à l'usage à tout prix


Tandis que le sujet commence tout juste à frémir en France, l'assurance basée sur l'usage (« UBI ») est le fer de lance de l'offre de Progressive depuis plus de 4 ans. Pour toutes les compagnies tentées de lui emboîter le pas, l'expérience de l'américaine fournit donc des enseignements d'une valeur inestimable.




Rappelons tout d'abord de quoi il est question. L'assurance à l'usage consiste à suivre et évaluer le comportement de l'automobiliste au volant, généralement grâce à un petit appareil connecté au port de maintenance du véhicule, capable d'en capturer tous les paramètres techniques et mécaniques. Armé de ces informations, l'assureur ajuste son estimation du risque du conducteur et peut ainsi proposer des tarifs plus attractifs à ceux qui sont jugés les plus sûrs.

Depuis déjà quelques temps, la principale difficulté que Progressive tente de résoudre est de séduire la proportion toujours importante de clients réfractaires au principe même de l'UBI (40% selon une étude de 2013), notamment par crainte vis-à-vis des usages abusifs qui pourraient être faits de leurs données personnelles. Petit à petit, la compagnie déploie une multitude de moyens différents afin de vaincre ces réticences et généraliser son système « Snapshot ».

Au tout début, il y eut le passage au test gratuit et sans engagement pour les prospects, incluant l'équipement nécessaire (prêté pendant un mois), suivi d'une série de campagnes promotionnelles jouant sur des thèmes variés. Plus récemment, une application mobile [lien iTunes] a été lancée pour permettre aux consommateurs de tester le concept anonymement, dans un mode ludique. En dépit de ces efforts, le taux d'adoption de « Snapshot » plafonne aux alentours de 35%.

Aujourd'hui, Progressive tente une nouvelle approche, grâce à un partenariat avec la jeune pousse Zubie. Celle-ci opère une activité indépendante, dont le but est d'offrir aux automobilistes – à partir de mesures et d'analyses des données de fonctionnement de leur véhicule – toutes sortes de services à valeur ajoutée : conseils pour l'amélioration de la sécurité et la réduction de la consommation de carburant, prévention des incidents mécaniques, recommandations d'entretien et de réglages…

La startup exploite un capteur assez semblable à celui de l'assureur pour collecter les informations (beaucoup plus riches) dont elle a besoin pour remplir son rôle. Un simple transfert de données suffit ainsi à Progressive pour calculer et proposer à tout moment un tarif adapté aux utilisateurs de Zubie, ce qui lui permet de toucher immédiatement un public – de plus en plus important – de consommateurs adeptes du mouvement de la quantification de soi (ou de sa voiture, en l'occurrence).

En arrière-plan, l'initiative peut également avoir un autre bénéfice, un peu plus subtil, pour la compagnie d'assurance. En effet, une partie des personnes réticentes à « confier » leurs données personnelles à une grande entreprise (par défiance de principe, par exemple) pourraient se révéler plus conciliantes avec une petite startup – positionnée sur un secteur entièrement différent – et se laisser séduire par un tarif préférentiel émanant (en apparence) de cette dernière.

Enfin, bonne nouvelle pour les assureurs français qui envisageraient de répliquer la stratégie de Progressive, une des jeunes pousses venant d'intégrer la sixième promotion du programme d'accélération du Camping – Drust – est justement une sorte de Zubie hexagonale… Alors, prêts pour un partenariat ?

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 30 Septembre 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs