Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Ne pas se racheter soi-même


Je publie aujourd’hui le témoignage de François Galinou, dirigeant et actionnaire minoritaire, qui a repris l’entreprise qu’il dirigeait mais dont il n’était d’abord pas actionnaire.




Ne pas se racheter soi-même
Son témoignage illustre le fait que valoriser une entreprise en vue d’une reprise lorsqu’on est à la fois juge (futur repreneur) et parti (dirigeant au sein de la société) est un exercice délicat.

François Galinou est actuellement Dirigeant Fondateur de Pedagogic Agency, agence spécialisée dans le coaching basée à Levallois-Perret.

" Mon témoignage porte sur l’impact de la présence du dirigeant sur la valeur de l’entreprise surtout si vous êtes le dirigeant et l’acquéreur. Je suis heureux et honoré de témoigner sur le blog de Pascal Houillon car effectivement les expériences personnelles sont multiples, toujours différentes et enrichissantes.

En 20 ans d’activité dans la banque, l’informatique de gestion et la formation professionnelle, j’ai assisté ou participé de près à plusieurs reprises d’entreprises. En 1989, je travaillais tranquillement dans un groupe de banques italiennes. Quand des amis heureux fondateurs d’un éditeur de logiciel en pleine expansion m’ont contacté avec la formule suivante : « François il est temps que l’on s’occupe de ton avenir ». ..

Suite : www.pascal-houillon.com/houillon/2008/02/ne-pas-se-rache.html

Vendredi 22 Février 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs