Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les vieux de la BI se hâtent lentement vers le Saas


Information Builders s’allie à 1010Data, spécialiste du Data Warehouse Cloud.




Les vieux de la BI se hâtent lentement vers le Saas
Mariage de la carpe et du lapin ? Le vénérable éditeur Newyorkais s’allie à une start-up qui s’est positionné très tôt sur la BI en mode Saas : 1010data. Information Builders, traditionnellement positionné auprès des grandes banques sur des applications de reporting de masse fait donc sa révolution culturelle à petits pas. Plutôt qu’un positionnement tapageur sur le cloud, plutôt qu’une acquisition à coup de centaines de millions de dollars, Jerry Cohen choisit une fois de plus la méthode douce, un partenariat. Le choix d’un voisin, 1010data n’est qu’à quelques blocs du siège d’Information Builders à New York, illustre bien sa stratégie.

IBI mise sur l’hybride On Premise/Cloud

Cette semaine, Information Builders à donc annoncé qu’il allait interfacer sa plate-forme décisionnelle WebFOCUS BI avec l’offre Saas de 1010data. Ce dernier va assurer l’hébergement des données des clients qui le souhaiteront dans le cadre de son offre de Data Warehouse hébergé. L’abaissement du coût de possession du data warehouse est cité à longueur de communiqué. Pas un mot sur le TCO de la plate-forme BI elle-même.

Le choix de 1010data comme partenaire s’explique. Outre le fait que les deux sociétés sont très proches géographiquement, leurs offres sont complémentaires puisque l’un se concentre sur le stockage dans le cloud, l’autre sur la restitution et l’analyse. Pas de concurrence fratricide entre nos deuxcompères (en langage marketeux actuel on appelle ça de la coopétition). En outre, pas d’intégration technique a mener, 1010data offre déjà, outre les API, un accès ODBC à son service. Enfin 1010data a été créé par des anciens d’UBS North America. Les deux sociétés sont en quelque sorte partie du même vivier.

L’annonce indique un premier déploiement d’envergure de cette solution auprès d’un gros distributeur qui compte 8500 magasins dans le pays de Lucky Luke. Le nom de cette chaine n’est toutefois pas mentionné.

Information Builders met donc un pied dans le cloud sans véritablement s’y engager, probablement de peur de s’y noyer ou tout du moins mettre en péril ses ventes de licences. Beaucoup d’éditeurs de BI sont encore gênés aux entournures vis-à-vis du Saas et du cloud, même si on dirait bien que c’est le sens de l’histoire pour l’ensemble de l’informatique.

Parmi les big three, SAP BusinessObjets est probablement le plus engagé dans le Saas. Il y eu Crystalreports.com puis BusinessObjects BI OnDemand et SAP s’appuie sur Explorer pour booster les ventes de Business ByDesign, son ERP Saas. Microsoft est en retard. Azure démarre fort et SQL Server y a pris place. Bientôt suivront les briques décisionnelle Microsoft à ne pas en douter. Oracle et IBM Cognos reste aux abonnés absents. Pas étonnant pour l’un , mais surprenant de la part de l’inventeur de l’OnDemand qui n’en finit plus de préparer depuis des mois des lancements cloud qui restent au final fort limités. Rob Ashe, directeur général de la division Business Intelligence and Performance Management d’IBM a confirmé récemment à Infoworld que la prochaine version de la plate-forme Cognos ne serait pas disponible dans le cloud public de sitôt…

Le grand BI
L'actualité satirique de la Business Intelligence et de l'analytique
www.legrandbi.com

Dimanche 6 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs