Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les pertes de données sont-elles inévitables à l’ère du numérique ?


Marc Delhaie, Président-Directeur Général d’Iron Mountain France




Marc Delhaie
Marc Delhaie
Sachant que 93 % des grands groupes et 76 % des petites entreprises[1] reconnaissent avoir été victimes d’une faille de leur sécurité au cours des deux dernières années, vous auriez toutes les raisons de penser que les entreprises s’exposent inévitablement au risque de perdre des données. D’ailleurs, une étude d’Iron Mountain révèle[2] que plus de la moitié des entreprises européennes (53,3 %) s’attendent à perdre un jour des données ; c’est qu’elles ne sont tout simplement pas préparées à protéger leurs informations confidentielles.

Un tel manque de vigilance est inquiétant. Beaucoup préfèrent s’assurer contre le coût financier d’une violation ou un perte de données que de prendre des mesures pour se prémunir du risque. Or, il serait bien plus rentable et favorable pour la prospérité des entreprises sur le long terme qu’elles investissent pour combler les failles de leur programme de protection des données et empêcher que leurs informations tombent entre de mauvaises mains.

...

Lisez la suite dans finyear magazine de mars 2013

Vendredi 19 Avril 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs