Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les entreprises ont besoin de solutions ERP agiles pour s’adapter aux mutations du marché


Les entreprises ont besoin de solutions agiles pour leur permettre d’évoluer en matière d’approche de marché et afin de les accompagner dans leur développement, révèle l’étude internationale réalisé par IDC pour le compte d’IFS*.




Aujourd’hui, l’économie mondiale est de plus en plus complexe, interconnectée et marquée par des changements rapides. De nouveaux produits et services ne cessent d’entrer sur le marché, exigeant des entreprises d’optimiser leur productivité et agilité opérationnelle. Seules les entreprises « agiles », c'est-à-dire qui savent s’adapter à ces changements, sont en mesure de profiter des opportunités qui se présentent à elles.

« 45% des sociétés prévoient un changement économique de leur activité d’ici un à deux ans et parmi ces dernières, 82% pensent que leurs applications devront subir des modifications pour supporter ces changements. Pourtant les applications d’entreprise sont bien souvent jugées trop « rigides » et bloquent les entreprises lors de mutations, nous révèle l’étude.

Les entreprises ont besoin de solutions logicielles flexibles qui leur permettent d’évoluer en matière d’approche du marché et de processus économiques. », précise Amor Bekrar, Président d’IFS France.

Selon les 1 244 entreprises interrogées, les solutions logicielles utilisées par les entreprises doivent pouvoir supporter ces changements. Néanmoins, moins d’1/5è des entreprises (18%) estime que cela sera directement possible, et presque la moitié (48%) croit fortement que des ajustements ou des modifications seront nécessaires.

Toutefois, elles sont une majorité (66%) à considérer que leur éditeur pourra les aider dans leurs processus de changement, en aidant les utilisateurs à reconfigurer leurs applications sans support externe et en augmentant ainsi la flexibilité des applications.

Les entreprises pensent également que leurs fournisseurs seront plus réceptifs et attentifs aux changements métier et fourniront de meilleurs logiciels, plus « agiles », reconfigurables facilement et spécialisés pour des industries spécifiques.

« Avec 28 années d’expérience, cela fait déjà 15 ans que chez IFS, nous développons des fonctionnalités basées sur la facilité d’utilisation et l’agilité. Ce sont des fonctions essentielles pour nos clients en termes de productivité. C’est pourquoi notre leitmotiv est d’investir dans de nouvelles approches qui démontrent une réelle valeur ajoutée pour les entreprises en leur faisant gagner temps, productivité et flexibilité. », ajoute Amor Bekrar, Président d’IFS France.

« IFS Labs, notre cellule de prospective dédiée, témoigne parfaitement de la manière dont nous pensons des fonctionnalités métiers concrètes à partir d’idées novatrices en accord avec les enjeux de nos clients et notre stratégie produits. » conclut-il.

*Rapport IDC : les applications intuitives améliorent la productivité des entreprises, IDC, 2011
L’étude a été menée en mars et avril 2011 Benelux, Scandinavie, France, Allemagne, Inde, Royaume Uni, Etats-Unis auprès de 1244 entreprises de plus de 100M€ CA (tout secteur industriel confondu)

A propos d'IFS
IFS est une société d‘origine suédoise, cotée à la Bourse de Stockholm (OMX STO : IFS) créée en 1983 qui développe, commercialise et met en œuvre IFS Applications™, une suite logicielle ERP complète, modulaire et totalement intégrée qui repose sur des technologies de type SOA.
IFS axe ses efforts sur l'agilité des entreprises pour couvrir tout ou partie de leurs quatre processus stratégiques suivants : la gestion des services et des actifs, la gestion de la production, la gestion de la chaîne d'approvisionnement et la gestion en mode projet. IFS Applications™ est exploité chaque jour à la satisfaction de plus de 2000 clients à travers le monde, dans plus de 50 pays avec le support de plus de 2 800 collaborateurs IFS.
En 2010, IFS a réalisé un chiffre d’affaires net de 2.6 milliards de couronnes suédoises (294 millions d’euros).
www.IFSWORLD.com

Vendredi 25 Novembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News