Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les dirigeants français, mal assurés face à la crise


Coup de frein économique : l’assurance est votre air-bag !




Une double menace plane sur les entreprises françaises, petites et moyennes notamment. Aux conséquences directes de la récession s’ajoutent les risques liés aux réponses des entrepreneurs : réduction des coûts, restructurations, frictions avec les actionnaires, clients, fournisseurs et salariés. L’impact sur l’activité et le management des PME peut être catastrophique.

Les incertitudes et le manque de visibilité économique favorisent l’émergence de tensions qui affectent les organisations et leurs dirigeants. Nous l’avons vu lors des précédentes périodes de crise (chocs pétroliers, krach de 87, éclatement de la bulle technologique) : à chaque fois, les relations entre l’entreprise et ses parties prenantes sont affectées, les litiges augmentent. Les salariés contestent plus facilement les décisions prises par la direction. Les clients et partenaires, redoutant les défaillances, renégocient les accords et les contrats. Les actionnaires reprochent au management son manque d’anticipation et la mauvaise gestion des risques.

Les dirigeants eux-mêmes se mobilisent pour essayer de traverser au mieux la crise. L’heure n’est plus à la prudence, même s’ils savent qu’une erreur pourrait affecter la performance de l’entreprise, voire anéantir sa réputation. Le plus souvent inévitables, les coupes budgétaires et autres réductions d’effectifs se traduisent par une multiplication des sinistres industriels, sociaux et commerciaux. Les mises en cause se multiplient, notamment à l’encontre des patrons, qui, du fait de leur visibilité, cristallisent les frustrations.

Or, en période de crise, les entreprises n’ont pas besoin d’un coupable mais d’un pilote, à même de les conduire vers de nouveaux sommets, malgré la tempête. La relation de confiance durable entre l’entreprise et ses parties prenantes est un pré-requis pour atteindre cet objectif. Aléas opérationnels majeurs, les litiges peuvent mettre en péril une entreprise indépendamment de sa performance financière et commerciale. Pouvons-nous accepter de tels risques? Bien sûr que non. L’assureur est là pour stopper le cercle vicieux, en prenant en charge les sinistres au travers des contrats responsabilité civile professionnelle, responsabilité du dirigeant ou IARD.

L’assurance, accélérateur d’opportunités
L’assureur a un rôle clé à jouer dans l’accompagnement stratégique et opérationnel des entreprises françaises. En intervenant dans le processus de prévention et de management des risques, il favorise l’émergence d’idées audacieuses, créatrices de valeur. En mettant le dirigeant à l’abri des mises en cause abusives, il crée le cadre idéal pour lui permettre de piloter son entreprise avec agilité. À l’heure où des choix critiques et des réorientations stratégiques s’imposent, l’assurance garantit une prise de décision sereine et facilite la prise de risque.

Les difficultés de certains assureurs et l’impact prévisible de la crise imposent une remise en question des règles de fonctionnement de ce secteur. Nous devons désormais confirmer et conforter notre rôle de facilitateur, réducteur d’aléas, facteur d’opportunités. Trois fondamentaux doivent guider cette démarche : pragmatisme, expertise et pédagogie.

Alors que les investissements hasardeux n’ont pas fini de faire des victimes, par un effet domino à l’échelle mondiale, il est de notre devoir de recentrer notre modèle économique sur notre métier d’assureur. Nous pouvons gagner notre vie grâce aux primes mais devons justifier la confiance de nos clients en payant les sinistres. C’est seulement en tenant nos promesses et en jouant le rôle vertueux que l’on attend de nous que nous pourrons rétablir la réputation, sinon la dignité, de l’assureur.

Le marché potentiel est à l’image de l’étendue des risques du XXIème siècle. Lorsque je rencontre des dirigeants d’entreprise, je constate souvent qu’ils négligent leur couverture. Dans le tertiaire notamment, seul un tiers d’entre eux dispose d’une assurance adéquate*. Notre action de sensibilisation et de sécurisation doit faciliter l’audace et l’action des entrepreneurs. Après tout, ce sont eux qui vont recréer de la valeur dans notre système économique.

« Il y a bien des manières de ne pas réussir, mais la plus sûre est de ne jamais prendre des risques » disait Benjamin Franklin. Afin de sortir de la crise par le haut, l’assurance doit aider la prise de risque, voire l’accélérer. Encore faut-il que les entrepreneurs français, dirigeants de PME notamment, en prennent conscience.

Par Pierre-Olivier Desaulle – Directeur général d’Hiscox France

* Etude Hiscox « ADN de l’Entrepreneur », mai-juin 2008
hiscox.fr

Dimanche 24 Octobre 2010
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par ccalvo le 25/10/2010 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon la récente étude IBM mondiale, auprès de 700 Directeurs des Ressources Humaines du secteur privé et public, dont 30 en France, qui vient d'être publiée, " pour sortir de la crise, les DRH en France se focaliseront sur le développement d’un leadership créatif et la mobilisation de l’intelligence collective. "

Autre conclusion intéressante, parmi tant d'autres : L’enquête " montre que les DRH font plus usage des outils analytiques pour analyser le passé que pour prendre des décisions futures. Sur ce dernier point moins de 25% des DRH au total s’aident des technologies décisionnelles. En France ils ne sont que 8% à indiquer les utiliser pour la gestion prévisionnelle de leurs ressources et son alignement à la stratégie d’entreprise. En revanche ce chiffre passe à 26% concernant la gestion de la rétention des talents. "

http://www.indicerh.net/newsletter/?q=content%2Fetude-ibm-sur-les-drh-leadership-cr%C3%A9atif-et-intelligence-collective-pour-sortir-de-la-crise

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News