Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les dirigeants de PME mettent en œuvre des plans d’actions offensifs pour faire face à la crise


Selon une étude IFOP réalisée pour KPMG et la division PME de Sage.




Les dirigeants de PME mettent en œuvre des plans d’actions offensifs pour faire face à la crise
A la demande de KPMG et de la division PME de Sage, l’IFOP a interrogé du 16 au 20 février 2009 plus de 400 dirigeants d’entreprises françaises de 10 à 500 salariés sur leurs réactions face à la crise. Si 53% des chefs d’entreprise estiment que la crise aura des conséquences sur l’ensemble de l’année 2009, l’autre moitié (46%) considère qu’elle se fera sentir jusqu’en 2010, voire au-delà.

Quatre PME sur dix affectées par la baisse de leur chiffre d’affaires
51% des dirigeants de PME affirment rencontrer des difficultés « importantes », notamment dans les secteurs des services (60%). Les entreprises de 50 à 99 salariés sont les plus affectées (67%).

Les dirigeants qui se déclarent en difficulté, soit 51% de l’échantillon, affirment être confrontés :
- à 82% à une dégradation de leurs chiffres d’affaires. Les PME de 50 à 99 salariés sont plus particulièrement concernées (87%) ainsi que les services (86%) ; la baisse envisagée est de -18,6% en moyenne et de -25% dans l’industrie.
- à des problèmes de trésorerie ou de financement pour la moitié d’entre eux (50%).
- à la hausse des coûts des fournisseurs à hauteur de 38%, notamment dans la construction (50%).
- enfin, à des craintes de leurs partenaires ou de leurs salariés à 33%, particulièrement chez les PME de 50 à 99 salariés (41%).

En outre, 57% des sondés pronostiquent une dégradation de leurs résultats financiers en 2009.

Des initiatives ciblées pour faire face à la crise
Durant cette période de turbulences, les chefs d’entreprise mettent en œuvre des actions variées.

La mesure choisie majoritairement par les chefs d’entreprise consiste à réduire les coûts tant externes qu’internes (53%). 41% des dirigeants de PME mettent l’accent sur le renforcement de la prospection commerciale, particulièrement dans le secteur de l’industrie (53%), tandis que 29% optent pour la sécurisation de leur portefeuille commercial.

Vient ensuite la décision de renforcer leur gestion financière (33%), de conduire des réorganisations internes ou de leurs process (25%). Enfin, 21% des chefs d’entreprise renégocient avec leurs partenaires financiers.

Méthodologie

Echantillon de 403 dirigeants d’entreprises, représentatifs des entreprises françaises de 10 à 500 salariés.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par un échantillonnage raisonné sur les quotas (taille salariale et secteur d’activité, région) et un redressement selon les données INSEE.
Interviews téléphoniques du 16 au 20 février 2009.

KPMG en France
Premier cabinet d’audit, d’expertise comptable et de conseil*, KPMG est membre de KPMG International, réseau de cabinets nationaux indépendants, présent dans 144 pays. Ses activités s’exercent au sein de deux départements :
KPMG Audit, accompagne les sociétés cotées et groupes internationaux dans le cadre de missions d’Audit et d’Advisory.
KPMG Entreprises, dédié à l’audit, l’expertise comptable et le conseil auprès des PME, du secteur public et du secteur non marchand.
*Source : La Profession Comptable 2008
www.kpmg.fr

A propos de Sage
Sage conçoit, édite et commercialise des logiciels de gestion d’entreprise et des services associés pour accroître leur performance. Afin de garantir une gestion en toute sérénité à ses 5,8 millions de clients dans le monde, Sage s'appuie sur l'expertise de ses 14 500 salariés, sur son réseau de 30 000 partenaires revendeurs et sur plus de 40 000 experts comptables, prescripteurs de ses solutions. Sage propose des produits et services en adéquation avec les différentes fonctions de l’entreprise et avec le niveau de développement des organisations. Grâce à ses investissements en R&D et à la veille réglementaire, Sage anticipe les évolutions légales, fiscales et technologiques pour assurer à ses clients un haut niveau de service et d’assistance. Son chiffre d'affaires dans le monde en 2008 s’élève à 1,696 Md€ (+7% par rapport à 2007).
En France, Sage compte 550 000 clients, 2 500 salariés, et son chiffre d’affaires s’élève à 306 M€ (+16%). Pascal Houillon, Président de Sage en France, a fondé le 23 septembre 2008 l’Institut Sage afin de contribuer au développement des PME en France.

www.sage.fr

Vendredi 27 Mars 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs