Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Le Smart Computing, la nouvelle tendance des 7 prochaines années


Plus que toute autre, l’industrie des nouvelles technologies est particulièrement sujette aux perturbations et fluctuations économiques.




Après quelques années difficiles, un avenir radieux semble se profiler. Selon une étude du Forrester, 2010 devrait marquer le début d’un nouveau cycle de croissance des investissements technologiques de 6 à 7 ans ; une période baptisée « Smart Computing ».

Annoncé en début d’année, le Smart Computing, ou comment les révolutions technologiques en cours et à venir vont rendre les organisations plus flexibles et plus adaptées à un marché en changement permanent, devrait être incontournable, à en juger par le Forrester.

Concrètement, selon Andrew BATELS, analyste au Forrester, le concept de Smart Computing se fonde sur de nouveaux piliers technologiques, comme l’architecture d’entreprise, les services de virtualisation et de stockage, le cloud et les communications unifiées. 2010 est le point de départ d’une nouvelle phase d’avancée technologique.

Forrester estime que le cycle d'innovations technologiques et de croissance (Smart Computing) a d’ores et déjà démarré et qu’il va conduire le marché de l’informatique à croître deux fois plus rapidement que les autres. Ainsi, le Forrester note que, dans les pays en pointe, les entreprises et les administrations ont repris leur politique d’investissement en termes de nouvelles technologies. Cette reprise semble se positionner comme une donnée durable et évaluée à 6 ou 7 ans au regard des projets annoncés.

L’on notera que l’ère du Smart Computing sera portée par certaines technologies. Les équipements Hardware et Software représenteront les investissements les plus importants. A titre d’exemple, les ventes de logiciels devraient progresser de 7,6 %. L’apport des technologies de rupture en matière de virtualisation, mais également de modernisation et d’optimisation du poste de travail explique largement cette progression. L’on notera également des différences importantes entre les pays. Les dépenses entre les continents seront plus ou moins marquée… L’Europe et les Etats-Unis devraient être les grands gagnants de ce nouveau cycle d’investissement.

Le « Smart Computing » est donc la prochaine vague d’adoption de l’informatique, annoncée par Forrester, qui assemble smart items/objects, smart networks et smart applications. Elle apportera à l’entreprise la capacité d’agir directement sur le bilan comportant de nouvelles valeurs. Afin d’atteindre cet objectif, il faudra pouvoir mettre l’information dans son contexte géographique, contexte utilisateur, contexte d’étape dans un process, etc.

Cette notion de contexte devient stratégique pour une meilleure utilisation de l’information, surtout pour des opérationnels qui n’ont pas le temps d’analyser. La contextorisation sera donc un élément stratégique, dans l’ère du Smart Computing, et permettra des gains de productivité appréciés par les opérationnels.

Patrick Lemare, Président de Contextor

Retrouvez un jeudi tous les quinze jours l'actualité du BPM sur :
www.bpm-channel.com

Mercredi 23 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs