Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La reprise d’entreprises : une aventure aux risques maîtrisés


Je remercie Pascal Giraud de son témoignage que je vous propose aujourd’hui. Il porte sur l’importance de la communication interne et externe, qui sont des facteurs clés de réussite lors d’une reprise d’entreprise. Pascal Giraud nous fait également part de la façon dont il a vécu cette aventure, certes risquée, mais tout de même maîtrisée !




Pascal Houillon
Pascal Houillon
Pascal Giraud dirige actuellement Sembeil, entreprise de 5 salariés dans le secteur de la métallurgie.

J’ai repris mon entreprise actuelle il y a une quinzaine d’années. Ancien cadre au sein d’une filiale du Groupe Lafarge, j’ai franchi le cap par envie d’indépendance et de défis.

Sembeil est une entreprise du secteur de la métallurgie qui compte 5 salariés. À l’époque, l’ancien dirigeant, proche de l’âge de la retraite, m’a cédé cette entreprise qui représentait un excellent challenge à relever même si le secteur d’activité était éloigné de mes expériences précédentes ou de ma formation initiale.

Une situation financière stable et un fort potentiel de productivité ont été deux indicateurs majeurs qui ont accéléré mon choix. De nature indépendante, j’ai un profil de gestionnaire et de développeur d’entreprises, tout en sachant rester un aventurier raisonnable !

Une reprise d’entreprises réussie doit conjuguer des éléments clés comme le profil du repreneur au sens large ou encore la communication interne et externe. En effet, la gestion des hommes et les relations humaines sont, à mon sens, des enjeux clés au sein d’une entreprise. Le repreneur doit s’adapter le plus possible aux besoins de l’entreprise pour opérer au mieux la communication avec les membres de son équipe. “Faire fonctionner les gens” et les faire évoluer au sein d’une organisation nécessite de la part du repreneur un goût du risque mais surtout du recul et de l’expérience.

J’ai pour ma part misé toute la communication, à destination des salariés et des clients, sur l’informel. J’ai présenté mon arrivée ainsi que mon parcours à l’oral et de manière personnalisée.

De formation comptable, je suis, par définition, un homme de chiffres mais j’ai très vite compris qu’une bonne reprise est celle qui va au-delà des chiffres pour manier, avec souplesse et motivation, les hommes et femmes de l’entreprise.

Un repreneur ne peut pas tout maîtriser, il lui arrivera d’être surpris tout au long de son expérience mais si il sait conjuguer risque et maîtrise, communication et gestion, il ne pourra qu’apprécier son aventure personnelle et celle de son entreprise.

La preuve : j’envisage de reprendre une autre entreprise dans quelques mois ! Je ne me concentrerai pas sur le secteur de l’entreprise, mais surtout et avant tout sur son potentiel à se développer et sur ses lacunes que je pourrai, en tant qu’entrepreneur avisé, sûrement combler avec l’aide des salariés.

Pascal Giraud est âgé de 47 ans. Son entreprise est localisée à Condrieu dans le Rhône.


Pascal Houillon
Pascal Houillon tient un blog sur l’entrepreneuriat et la reprise d’entreprise : www.pascal-houillon.com
Il a fondé le 23 septembre 2008 l’Institut Sage afin de contribuer au développement des PME en France : www.institut-sage.com

Mardi 8 Septembre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs