Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

La production industrielle en baisse de 3,5% dans la zone euro Baisse de 2,9% dans l'UE27


La production industrielle corrigée des variations saisonnières1 a reculé de 3,5% dans la zone euro2 (ZE16) et de 2,9% dans l'UE272 en janvier 2009 par rapport à décembre 2008. En décembre3, la production avait diminué de 2,7% dans les deux zones.




En janvier 2009 par rapport à janvier 2008, la production industrielle a baissé de 17,3% dans la zone euro et de 16,3% dans l’UE27.
Ces estimations sont publiées par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes.

A partir de janvier 2009, les données de la production industrielle sont publiées selon une nouvelle nomenclature. En même temps, les indices sont calculés et présentés en utilisant l'année 2005 comme nouvelle année de base. Voir en annexe pour plus d'informations.

Comparaison mensuelle
En janvier 2009 par rapport à décembre 2008, la production des biens de consommation non durables a diminué de 1,1% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE27. La production de l'énergie a reculé respectivement de 1,6% et 0,4%. Les biens de consommation durables ont baissé de 2,6% dans la zone euro et de 1,8% dans l'UE27. Les biens intermédiaires ont décliné respectivement de 3,6% et 3,4%. Les biens d'investissement ont décru de 6,0% dans la zone euro et de 5,7% dans l'UE27.
Parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, la production industrielle a diminué dans quatorze États membres et a augmenté seulement en Irlande (+6,7%) et en Hongrie (+2,5%). Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Lettonie (-11,2%), au Portugal (-9,8%) et en Allemagne (-7,5%).

Comparaison annuelle
En janvier 2009 par rapport à janvier 2008, la production de l'énergie a diminué de 2,9% dans la zone euro et de 4,4% dans l'UE27. Les biens de consommation non durables ont reculé respectivement de 4,9% et 4,0%. Les biens de consommation durables ont baissé de 18,0% dans la zone euro et de 18,3% dans l'UE27. Les biens d'investissement ont décru respectivement de 21,4% et 21,1%. Les biens intermédiaires ont chuté de 24,4% dans la zone euro et de 23,7% dans l'UE27.
La production industrielle a baissé dans tous les États membres pour lesquels des données sont disponibles. Les baisses les plus importantes ont été observées en Estonie (-26,8%), en Lettonie (-23,9%), en Suède (-21,1%) et en Hongrie (-21,0%), et les plus faibles en Irlande (-0,8%), en Lituanie (-4,7%) et au Danemark (-9,6%).

1. Ensemble de l’industrie, excepté la construction. Selon le règlement du Conseil n° 1165/98, Eurostat publie les données nationales corrigées des variations saisonnières, si elles sont disponibles. Pour les autres États membres (Bulgarie, République tchèque, Grèce, Espagne, Chypre et Luxembourg) Eurostat effectue lui-même l’ajustement. Ceci signifie que différentes méthodologies sont utilisées pour désaisonnaliser les séries nationales.
Les séries, corrigées des variations saisonnières pour la zone euro et l’UE, sont calculées en agrégeant les séries corrigées des jours ouvrables de chaque État membre et en effectuant une correction des effets saisonniers sur ces séries. Ainsi, les chiffres pour l’ensemble de l’industrie (excepté la construction) sont basés sur les séries corrigées des jours ouvrables des États membres, et non sur une agrégation des indices corrigés des variations saisonnières provenant des États membres. Les taux de croissance, corrigés des variations saisonnières, de la zone euro et de l’UE peuvent différer des taux de croissance pondérés des États Membres (voir la méthodologie de l’indice de la production industrielle). Cette procédure implique également que l’agrégation n’est pas basée sur les secteurs publiés (biens intermédiaires, biens d’investissement, biens de consommation durables et non durables, énergie).
Les données manquantes des États membres sont estimées pour le calcul des agrégats de la zone euro et de l’UE.

2. La zone euro (ZE15) comprenait 15 États membres jusqu'au 31 décembre 2008: la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal, la Slovénie et la Finlande. Depuis le 1er janvier 2009, la zone euro (ZE16) inclut aussi la Slovaquie.
L'UE27 comprend la Belgique (BE), la Bulgarie (BG), la République tchèque (CZ), le Danemark (DK), l’Allemagne (DE), l’Estonie (EE), l’Irlande (IE), la Grèce (EL), l’Espagne (ES), la France (FR), l’Italie (IT), Chypre (CY), la Lettonie (LV), la Lituanie (LT), le Luxembourg (LU), la Hongrie (HU), Malte (MT), les Pays-Bas (NL), l’Autriche (AT), la Pologne (PL), le Portugal (PT), la Roumanie (RO), la Slovénie (SI), la Slovaquie (SK), la Finlande (FI), la Suède (SE) et le Royaume-Uni (UK).
Ainsi qu'il est mentionné dans le guide d'Eurostat concernant la diffusion des données à l'occasion d'un élargissement de l'UE ou de la zone euro, les séries de données agrégées qui sont commentées se réfèrent à la composition officielle de la zone euro du mois le plus récent pour lequel les données sont disponibles. Ainsi, dans les communiqués de presse comportant des données jusqu'au mois de décembre 2008, les commentaires portaient sur les séries ZE15, tandis que dans les communiqués incluant des données de janvier 2009 et plus, les commentaires portent sur les séries ZE16.

3. Les données des mois précédents ont été révisées par rapport à celles publiées dans le communiqué de presse 18/2009 du 12 février 2009. Les chiffres pour décembre 2008 étaient de -2,6% dans la ZE16 et -2,3% dans l’UE27 pour les variations mensuelles et de -12,0% dans la ZE16 et -11,5% dans l’UE27 pour les variations annuelles.

4. Les données dans la nouvelle nomenclature pour l'Irlande ont été estimées par Eurostat sur la base des données transmises dans l'ancienne nomenclature. Eurostat a également estimé dans la nouvelle nomenclature les séries des États membres qui n'avaient pas fourni de données pour janvier 2009. Il faut noter que selon le règlement 1165/98 du Conseil, les Etats membres comptant pour moins de 3% du total de l'UE disposent de 15 jours supplémentaires pour transmettre les données.

Une sélection des principaux indicateurs économiques européens: http://ec.europa.eu/eurostat/euroindicators

Suite du document ci-dessous (PDF)

38_2009___fr___journ.pdf 38-2009 - fr - journ.pdf  (156.71 Ko)


Lundi 23 Mars 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News