Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La cellule psychologique du système d’information


Partant du constat que le dialogue entre les Directions fonctionnelles et DSI était souvent difficile malgré les actions et la volonté partagée de l’améliorer, Klee Performance a développé une démarche novatrice, qui permet sur le long terme de réconcilier toutes les parties prenantes.




Divergences d’objectifs, de points de vue et de priorités, langages propres et incompréhensions. Autant de paramètres qui perturbent les projets de l’entreprise. Par conséquent, les directions fonctionnelles, lasses de ne pas trouver en la DSI le partenaire recherché pour développer les outils nécessaires à la réalisation de leurs projets dans les délais et les budgets souhaités, s’impliquent opérationnellement dans les systèmes. De plus en plus de collaborateurs aux compétences techniques viennent compléter les équipes fonctionnelles et la DSI fait de plus en plus appel à des compétences fonctionnelles pour comprendre les besoins de ses clients internes.

Aujourd’hui de nombreuses entreprises se retrouvent ainsi avec une myriade d’applications fonctionnelles, créant un système hétérogène dont la maitrise ne repose plus sur les process établis par la DSI mais sur une personne unique dans chaque département. Cette situation engendre des surcoûts importants, des doutes quant à la qualité et la cohérence de l’information et des frustrations internes car les frontières de responsabilités sont devenues difficiles à déterminer.

Alors que les audits sur le sujet se multiplient, on constate que les recommandations sont rarement appliquées. Klee a donc développé une méthodologie basée sur le dialogue entre les différentes parties et la mise en place d’un dénominateur commun afin de retrouver la cohérence de son système. La constitution de cette cellule est une solution qui va au delà des recommandations classiques d’une mission de conseil.

L’idée est d’organiser une équipe dédiée qui constitue le cœur des relations entre fonctionnels et DSI.
Ces interlocuteurs privilégiés permettent aux directions de se reposer non plus sur un individu mais bien sur une équipe qui partage l’ensemble des responsabilités et des risques, permettant une meilleure prise en compte des besoins et une évolution optimale et cohérente des applications. Ceci permettant également aux directions fonctionnelles et informatiques de se concentrer sur leurs métiers.

« Il est important d’aider la DSI à lever le sentiment d’opacité et de construire une organisation qui permet de répondre aux besoins des fonctionnels qui ont bien souvent du mal à partager l’information et la maitrise de leurs systèmes, qu’ils ont eux-mêmes construits. » selon Michel Lachkar, associé chez Klee.

Klee accompagne la construction de la cellule et assure l’intérim de la structure si besoin. L’objectif est de professionnaliser l’équipe et d’offrir à chacun des perspectives d’évolutions.
Ces nouveaux « psychologues du système d’information » sont proposés par Klee ou identifiés au sein de l’entreprise. Leur profil type est la pluralité des compétences ; écoute, diplomatie, métier.

Ce type de projet permet de normaliser les relations avec la DSI et de rétablir un dialogue constructif avec les fonctionnels. Progressivement, la cellule devient force de propositions tant techniques que métiers. La cellule a aussi l’avantage de décloisonner les projets et de permettre une dynamique d’amélioration globale dans l’entreprise.

Par Michel Lachkar, directeur du developpement – Klee Performance

Dimanche 24 Octobre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News